L’enseignement du Bouddha : le Dharma

L’enseignement du Bouddha : le Dharma

12 septembre 2017

Ce qu’on appelle l’enseignement du Bouddha, ou encore le Dharma, est tiré de son existence, de son vécu. Le dharma prend son essor dans le bodhi (l’éveil) qui est une expérience de l’esprit libre de toute déformation.

On retrouve aussi le Dharma sous l’appellation « Dhamma », un mot Pali (l’équivalent sanskrit étant le Dharma) avec des significations aussi diverses que «la nature», les «enseignements», la «justice», la «normale», la «vérité» et les «bonnes manières».

Ce mot est couramment utilisé dans le bouddhisme, il représente les enseignements et les doctrines du Bouddha. Mais ces enseignements et ces doctrines s’appellent le Dhamma parce qu’ils expliquent et décrivent la nature des choses, la manière dont elles fonctionnent.

Il faut savoir que la toute première leçon publique du Bouddha s’est passée dans le « Parc aux gazelles » de Sarnath, près de Bénarès, il est connu comme étant : le discours de Bénarès.

Ce dernier est bien souvent représenté par une roue de Dharma qu’accompagnent deux gazelles, on peut en apercevoir un peu partout dans le monde, dans certaines montagnes du Tibet, sur les toits de temples, etc…

Concrètement, le Dharma est LA doctrine qui présente ce que l’on appelle ‘les 4 Nobles Vérités ». C’est l’enseignement majeur de son discours de Bénarès.

Voici un aperçu de ces 4 Nobles Vérités :

  • 1ère Vérité : c’est le symptôme : il dit que d’être insatisfait est une pratique inhérente à la nature humaine
  • 2ème Vérité : le diagnostic : il dit que cette insatisfaction vient de l’ignorance et su désir d’appropriation, lui même propre à l’ego
  • li>3ème Vérité : la thérapeutique : elle dit qu’il est un état de santé dans lequel toute ignorance est abolie, où le désir ne s’exprime pas et dans lequel la satisfaction n’est pas présente
  • 4ème Vérité : le remède : il prône que pour parvenir à cet état de santé, il faut suivre un chemin, décliné en 8 branches. ce chemin est le fameux « Octuple Noble Sentier » et il met fin à l’ignorance et au désir.

Bon alors qu’on se le dise, tout ceci parait bien terne et donne l’impression que l’être humamin est bloqué dans un carcan, un certain fatum qui fera de lui un éternel insatisfait. Mais il y a tout de même une note d’espoir, à savoir cet état de santé dans lequel le caractère insatisfait est aboli.

Un seul moyen d’y parvenir, pratiquer et étudier. Etudier d’abord les 3 premières de ces 4 nobles vérités, c’est primordial pour comprendre d’où vient l’insatisfaction, de quelle nature est notre esprit, pourquoi notre expérience sur Terre est « erronée » et surtout pourquoi rechercher à mettre un terme à l’Ignorance.

Ces 3 « Vérités » initiales, une fois développées expliquées et commentées, constituent la doctrine.

Quant à la 4e, elle prévoit l’entraînement par l’application concrète de méthodes capables de modifier l’expérience habituelle en expérience d’éveil, libre de toute déformation.

Cette ultime vérité est celle qui expose les principes qui donnant naissance aux différentes formes de la pratique.

L’enseignement du Bouddha : le Dharma
5 (100%) 1 vote

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.