tantra

Le tantra, ou tantrisme, est une doctrine peu répandue des croyances hindouistes qui est souvent associée, à tort, à des pratiques sexuelles différentes, généralement reliées à la spiritualité.

Cependant le tantra ne se limite évidemment pas à cela. En effet, il s’agit d’une doctrine à part entière, mêlant diverses croyances et rites spécifiques.

Les pratiquants témoignent d’ailleurs de ses nombreuses vertus, pour le corps comme pour l’esprit.

C’est pourquoi nous avons créé un petit article pour démystifier le tantrisme, pour les croyants comme pour les non-croyants.

Ainsi, vous pourrez éventuellement vous initier à cette pratique, si elle s’avère bénéfique pour vous.

Le Tantra est une doctrine encore très mystérieuse

Comme pour la plupart des croyances, les historiens ont évidemment des difficultés à déterminer l’origine du tantra.

En effet, les spécialistes estiment que cette doctrine est née entre le VIe et le XVIe siècle, en Inde.

À l’origine, il s’agissait sans doute d’une nouvelle forme de yoga, se développant en parallèle des autres.

Ainsi, le tantrisme a certainement été mis de côté, comme bien d’autres traditions hindoues, avec l’invasion de populations musulmanes.

Pourtant, il est encore au cœur de la culture hindouiste et de nombreuses croyances.

Cependant, le tantra est encore très mystérieux au sein de nos cultures occidentales et souvent mal considéré.

D’ailleurs, la plupart des textes sacrés qui font état de cette doctrine ont été détruits ou sont intraduisibles, même pour les experts.

Mais malgré cette ignorance autour des origines du tantrisme, cette pratique s’est tout de même répandue dans nos pays occidentaux.

De toute évidence, elle est encore inconnue pour bien des personnes. Mais elle gagne néanmoins en popularité avec l’essor du bouddhisme et du yoga dans nos cultures.

D’ailleurs, le tantra serait particulièrement bénéfique pour les initiés au yoga, puisqu’il permet une plus grande harmonie entre le corps et l’esprit. En plus, il est parfois plus accessible pour certains croyants.

Ainsi, il se développe désormais sous une toute nouvelle forme, attirant constamment de nouveaux adeptes à travers le monde.

Les différentes formes de Tantra

Tout comme l’hindouisme et les rites associés à cette croyance, le tantra peut prendre différentes formes. En effet, cette doctrine se décline en plusieurs branches et pratiques distinctes.

Mais de nos jours, on distingue principalement deux sortes de tantrisme : le tantra original et le néo-tantra.

Comme son nom l’indique, le premier prend ses origines dans l’acception ancestrale de cette branche particulière de l’hindouisme.

Il se traduit notamment par des prières, des chants, des rites religieux, mais aussi de la méditation de pleine conscience.

De manière générale, c’est d’ailleurs cette forme de tantra qui est la plus répandue dans son pays d’origine.

À l’inverse, le néo-tantra, ou nouveau tantra, se concentre sur des pratiques plus modernes, reliées aux croyances des populations actuelles.

D’ailleurs, il s’agit de la forme de tantrisme la plus populaire dans nos pays occidentaux.

Cette nouvelle vision du tantra se concentre bien plus sur la sexualité que sa forme originale. Elle prend ainsi la forme de différents rites ancestraux, mais aussi de massages génitaux, de manipulation de l’énergie sexuelle et de travail de respiration.

Néanmoins, son objectif est évidemment une élévation spirituelle et physique du pratiquant, afin d’atteindre un certain équilibre dans sa vie quotidienne.

Cependant, l’aspect charnel de cette nouvelle forme de tantra répond à des problématiques modernes, reliées à l’acceptation de son corps, ainsi qu’à la libération sexuelle et spirituelle.

Le Tantra se base sur des traditions archaïques… ?

Quand on évoque le sujet de l’hindouisme, il est courant de penser que les doctrines associées à cette croyance sont majoritairement ancestrales.

On imagine évidemment des rites archaïques, des prières parfois éloignées de nos vies modernes.

Cependant, le tantra est loin d’être une discipline basée sur des principes arriérés. Au contraire, cette doctrine est bien plus accessible que l’on ne le pense, même pour nos vies modernes, entièrement connectées.

En effet, le néo-tantra aborde justement des problématiques très actuelles, comme la stabilité financière, la réussite professionnelle, la santé mentale ou encore la sexualité. C

’est pourquoi cette forme de tantrisme est aussi répandue dans nos cultures occidentales.

De la même manière, elle se développe de façon bien plus progressiste que d’autres religions. Par exemple, de nombreux leaders de la doctrine Tantra sont des femmes et non des hommes.

De plus, certaines convictions du tantrisme visent à renverser les tabous de notre société pour libérer l’esprit des adeptes. Cela amène ainsi à de nouveaux points de vue de la part du pratiquant, mais aussi à une vision plus globale de son existence.

En se détachant des tabous, il atteint une spiritualité plus libre, en constante évolution. De plus, le tantra encourage les individus à adopter une position de force et de résilience par rapport à leurs traumatismes ou événements difficiles.

L’idée n’est pas de se questionner sur le fait d’avoir vécu des choses complexes, mais plutôt de se servir de cette expérience pour grandir et se développer.

En somme, le tantra est une doctrine extrêmement moderne, qui se concentre autour de problématiques actuelles.

Le tantra, la découverte du sacré

Le problème des religions monothéistes les plus répandues dans le monde est leur ancienneté.

En effet, la plupart d’entre elles sont nées plusieurs siècles avant notre ère, dans une civilisation très différente de la nôtre.

C’est pourquoi certaines des croyances et règles érigées par les livres sacrés sont parfois rejetées, même par les adeptes.

À l’inverse, d’autres croyants préfèrent s’en tenir au point de vue, parfois archaïque, des textes ancestraux, quitte à être à rebours de notre monde actuel. Heureusement pour nous, le Tantra ne fonctionne pas de la même manière que les doctrines monothéistes.

Cette pratique se caractérise effectivement par la découverte du sacré dans la vie de tous les jours. Dans cette doctrine, toute chose qui existe est notamment considérée comme sacrée, faisant partie intégrante du divin.

De cette manière, très peu de sujets sont tabous dans le tantrisme ou mal perçus par les adeptes.

Si l’on considère que toute chose qui existe est sacrée, bien des aspects de notre vie quotidienne semblent plus positifs. Par exemple, le tantra encourage évidemment à accepter toutes les émotions que l’adepte ressent.

Qu’il s’agisse de colère, de haine ou de joie, le pratiquant est invité à accepter et appréhender sereinement toutes ses sensations. De la même manière, il ne doit pas avoir une vision négative de sa sexualité ou des besoins primaires de son corps.

Cette opinion plus moderne et ouverte d’une croyance pourtant ancestrale est sans aucun doute la raison pour laquelle le tantra est très populaire.

En effet, il semble ainsi plus adapté à nos quotidiens actuels que certaines règles sacrées des religions monothéistes.

Le Tantra, on essaie ?

Comme vous l’aurez certainement compris, le tantra est une doctrine particulièrement moderne et progressiste, même si elle est reliée à une religion ancestrale.

Ainsi, elle peut aisément s’inscrire dans nos vies modernes, de par sa pensée et ses rites très accessibles. De plus, elle se concentre également sur des problématiques actuelles, encourageant l’adepte à se développer à son rythme.

De ce fait, il peut être bon de s’initier au tantrisme, même si l’on n’est pas nécessairement croyant. Il est effectivement possible de focaliser sur les pratiques uniquement spirituelles de cette doctrine, comme la méditation et le yoga.

Enfin, il est également recommandé de s’inspirer de certaines convictions du tantra pour appréhender certaines difficultés de notre quotidien, voire devenir plus résilient face aux situations complexes.