Les incroyables bienfaits du curcuma et pourquoi vous devez l’utiliser

Les incroyables bienfaits du curcuma et pourquoi vous devez l’utiliser

5 décembre 2018

bienfaits du curcumaLe curcuma ou curcuma longa de son nom latin appartient à la famille des zingibéracées, c’est une plante qui peut être utilisée efficacement comme complément alimentaire.

De nombreuses études ont démontré le pouvoir du curcuma dans l’amélioration de notre santé, si bien qu’il est aujourd’hui considéré comme l’une des plantes médicinales les plus puissantes au monde !

Cette plante est originaire d’Inde, du Sri Lanka et du Bungladesh, on en consomme le rhizome (c’est à dire la parti qui pousse sous le sol) depuis l’Antiquité. On retrouve cette plante dans la médecine ayurvédique (au même titre que le gingembre dont nous avons déjà parlé) ce qui signifie que le curcuma est utilisé pour ses pouvoirs médicinaux depuis des millénaires. Il fut importé en Europe par les grandes puissances navales sous le nom de Safran des Indes.

Par ailleurs, on l’utilise aussi énormément dans la cuisine indienne, par exemple dans les currys. Il peut se consommer sous forme d’épices ou cru/frais, dans un jus par exemple (prévoir un bon extracteur de jus).

Il améliore par exemple le système immunitaire et profite à la fois au corps et au cerveau. L’un de ses nombreux bienfaits est qu’il possède de puissants antioxydants.

Les bienfaits du curcuma

infographie bienfaits du curcuma

Le principe actif majeur du curcuma est connu sous le nom de curcumine. Celle-ci contient de puissantes propriétés médicales. La curcumine a été étudiée et s’est révélée être un solide antioxydant solide doté de grandes propriétés anti-inflammatoires. On dit de la curcumine qu’elle est stomachique, elle favorise donc la digestion (mais aussi l’appétit et la diurèse).

Lorsqu’il est associé au poivre noir (contenant de la pipérine), le taux d’absorption de la curcumine dans le corps augmente de manière significative ce qui est très intéressant quand on sait que la curcumine seule est mal absorbée par le corps (on dit qu’elle est faible en biodisponibilité, surtout sous forme de poudre).

Conseil : ajoutez des grains de poivre noir à votre thé au curcuma est une excellente façon de vous assurer d’en tirer tous les bénéfices et que votre organisme puisse convenablement l’assimiler.

Mais ce n’est pas tout, le curcuma est également cholérétique (c’est-à-dire qu’il augmente la sécrétion de la bile) et cholagogue (facilite l’évacuation de la bile vers l’intestin).

On dit du curcuma qu’il est également :

  • hépatoprotecteur, à savoir qu’il protège le foie
  • carminatif, favorise l’expulsion des gaz intestinaux tout en réduisant leurs productions (avis aux lâcheurs de caisses)
  • emménagogues, il régularise les menstruations
  • neuro-cardioprotecteur
  • anti oxydant
  • bactéricide
  • anti-inflammatoire
  • tonique
  • capable d’améliorer la circulation sanguine
  • etc.

En fait, le curcuma aurait ainsi plusieurs centaines de propriétés bienfaisantes sur la santé !

Un excellent préventif du cancer ?

Le curcuma agit comme un anti cancer naturel, c’est ce qu’on peut lire un peu partout…oui, mais en réalité, ce n’est pas si simple que ça…

L’une des principales raisons pour laquelle on avance ceci est que dans les pays comme l’Inde où l’on en consomme tous les jours, les chiffres de cancer semblent très faibles (bien que l’Inde soit très polluée).

En fait, cela s’expliquerait simplement par le fait que les cas de cancer ne se détectent que plus tard dans un pays où les systèmes sanitaires sont moins performants…en réalité, le cancer est bien en augmentation en Inde également, curcuma ou non.

Donc est-ce que le curcuma peut venir à bout du cancer, préserver à lui seul des maladies cardio-vasculaires, prévenir Alzheimer ou Parkinson, NON !

Il faut de plus garder à l’esprit que généralement, les études sont soit menées sur des animaux avec des doses de curcumine incroyablement élevées (et difficilement atteignables pour le commun des mortels), soit sur des cellules (rien n’a encore été fait sur la réduction de la croissance des cellules cancéreuses chez l’homme). Il n’est pas exclu que le curcuma puisse être utilisé à l’avenir dans la prévention de la propagation des cellules cancéreuses, mais sous une forme modifiée et ultra concentrée.

Ceci étant dit, le curcuma et sa curcumine ont d’autres atouts en poche qu’une pseudo protection contre le cancer.

Il semblerait que le curcuma booste le système immunitaire en plus d’avoir un effet extrêmement protecteur sur les cellules (top 5 des plantes les plus anti oxydantes au monde).

Comme si ce n’était pas assez, cette simple épice pourrait aussi jouer un rôle dans la régénération d’un cerveau endommagé ! La recherche confirme que cette plante est tout bonnement extraordinaire pour le cerveau. Il pourrait sauver le cerveau vieillissant de la démence, il pourrait également contribuer à guérir les patients atteints d’Alzheimer.

Cependant, il faut toute raison garder avant de qualifier le curcuma d’aliment miracle, les études ayant tendance à montrer que la curcumine, sous sa forme pire, est difficilement absorbable (il faudrait par exemple en prendre 10 000 mg, soit une quinzaine de gélules, pour qu’une infime quantité passe dans le sang), le curcuma étant peu soluble (mal absorbé donc) : faites le test de mettre du curcuma moulu dans l’eau et vous verrez qu’il flotte.

Même après absorption partielle, il semble que le curcuma est rapidement éliminé.

Donc le défi de nos jours est de travailler sur des versions modifiées de curcuma, sous forme de complément, afin de rendre celui-ci mieux assimilable. Je vous laisse lire le comparatif de Julien Venesson sur le sujet qui est très poussé.

Que retenir de tout ça ? 

  • le curcuma est peut être un super aliment, mais il est loin de pouvoir guérir le cancer et la science ne peut certainement pas appuyer ces allégations
  • il est très difficile de juger des bienfaits du curcuma dans une alimentation saine
  • le curcuma présente une faible biodisponibilité orale, il est difficilement absorbable et rapidement éliminé dans l’organisme
  • le curcuma n’en demeure pas moins un superaliment, qui serait bénéfique pour le système immunitaire, les fonctions cognitives, les fonctions digestives et certaines douleurs (articulaires notamment)
  • le curcuma est quoi qu’il en soit, une délicieuse épice qui devrait ponctuellement, venir parfumer vos petits plats

Comment le consommer ?

acheter de la spiruline

Coup de : Gélules de Curcuma titré à plus de 95% en curcumine !

  • complément alimentaire à base de curcuma, réalisé à 100% à partir d’extrait de racine de curcuma Longa, l’espèce la plus efficace de curcuma
  • curcuma originaire d’Inde et titré à 95% en curcumine
  • Contribue à la protection des articulations
  • curcuma conditionné dans des gélules contenant de la poudre d’huile de chanvre riche en oméga 3 pour une meilleure assimilation
  • excellent rapport qualité/prix

-10% avec le code « BUDDHA10 »

Acheter

Il faut savoir que le curcuma en poudre est liposoluble, c’est-à-dire qu’il va parfaitement se dissoudre dans l’huile ! Une excellente propriété dont vous vous devez de tirer tous les bénéfices, en confectionnant par exemple des vinaigrettes à base de curcuma. Vous pouvez utiliser de l’huile de coco et du poivre noir en plus du curcuma, avec un trait de citron, c’est un délice ! Sinon, pourquoi ne pas confectionner de la pâte de curcuma ?!

Conseil : le curcuma s’allie magnifiquement avec le jus de carottes, faites fonctionner votre extracteur de jus !

Recette : Smoothie Curcuma Carottes Gingembre Ultra rafraîchissant !

Ne faites pas la moue comme ça ! Ce smoothie basé sur pas moins de 7 ingrédients se veut très hydratant, très frais, bourré de vitamine, délicieux, beau avec sa robe orange, et naturellement sucré. Promettez-moi de l’essayer !

Ingrédients pour le smoothie :

  • 1 morceau de Gingembre frais (un centimètre environ) : un stimulant immunitaire, excellent anti-inflammatoire
  • 1 grosse Banane bien mûre : aide à la digestion, riche en potassium, abaisse la tension artérielle
  • 200g d’ananas : anti-inflammatoire, bourré de vitamine C, aide à la digestion, antioxydant, énergisant, délicieusement sucré
  • 1/2 cuillère à café de curcuma moulu : anti-inflammatoire, riche en antioxydants, combat la fibrose kystique, combat les radicaux libres, aide à lutter contre le cholestérol
  • 15 ml de jus de Citron frais : riche en vitamine C, riche en antioxydants, antibiotique naturel, rafraichissant
  • 120ml de jus de Carotte maison : riche en antioxydants et en vitamine A, riche en bêta-carotène, stimulateur de la vision, combat des radicaux libres

smoothie curcumaPréparation :

  1. Préparez le jus de carotte en mixant 50g de carottes avec 350ml d’eau filtrée dans un blender à haute vitesse et en mélangeant jusqu’à l’obtention d’une purée bien homogène et bien lisse. Ajoutez plus d’eau si l’appareil a du mal à mélanger et racler les côtés si besoin.
  2. Mettez un grand torchon fin (et propre!) sur un saladier et verser le jus de carottes dessus. Prenez le torchon par ses 4 coins et commencez à le tordre et à le presser pour faire sortir le jus afin de bien le filtrer. Mettez la pulpe de carotte de côté pour les smoothies ou pour faire des muffins aux carottes.
  3. Transférez le jus de carotte dans un bocal en verre (vous n’aurez pas besoin de tout le jus pour le smoothie), il se conservera pendant plusieurs jours, de préférence au frais.
  4. Au Blender, ajoutez tous les ingrédients du smoothie et mélangez jusqu’à l’obtention d’un mélange crémeux et lisse. Ajouter plus de jus de carotte (ou du lait d’amande) si votre appareil peine à mixer.
  5. Goûtez et ajustez les saveurs au besoin, en ajoutant de la banane ou de l’ananas pour la douceur, du citron pour l’acidité, du gingembre ou du curcuma.
  6. Répartissez dans deux verres et servez. À consommer de préférence frais. Chaque verre fait environ 144KCal pour 17,5g de sucres (pas besoin de resucrer !)

Le curcuma est donc un superaliment dont vous auriez tort de vous priver, en plus d’être délicieux et de relever vos mets, il se trouve partout à très petit prix et il est extrêmement bon pour la santé ! La meilleure approche est vraiment d’acheter son curcuma frais plutôt que d’y avoir recours par gélule dont le contenu et les excipients sont parfois douteux et qui peuvent entraîner un stress sur le foie.

Il n’existe pas de réelles contre-indications si ce n’est qu’il ne vaut mieux pas trop en consommer si vous êtes sous anticoagulants ou sous excès d’oestrogènes.

Comment faire du thé au curcuma ?

Voici une autre excellente façon de consommer du curcuma tout en restant hydraté !

Préparation :

  1. Portez à ébullition 1L d’eau.
  2. Ajoutez une cuillère à café de curcuma moulu et laisser mijoter à feu doux pendant 10 minutes.
  3. Filtrez le thé à travers un tamis fin dans une tasse puis ajoutez du miel et/ou du citron au goût.
  4. Ajoutez une pincée de poivre noir pour augmenter l’absorption (souvenez-vous : curcumine + piperine = combo gagnant !).

Notes : certains aiment ajouter une cuillère à café de gingembre en plus du curcuma. Bien que les versions de ces épices en poudre soient plus pratiques, je vous recommande d’essayer le curcuma fraîchement râpé pour une saveur plus « vibrante ». Vous les trouverez facilement en magasin bio, pour une bouchée de pain qui plus est !

Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3535097/

Les incroyables bienfaits du curcuma et pourquoi vous devez l’utiliser
4 (80.4%) 50 votes

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.