Lutter contre sa dépendance au tabac avec les huiles essentielles 

Lutter contre sa dépendance au tabac avec les huiles essentielles 

19 février 2020

Nous voici en 2020, bonne et heureuse année à tous !

Comme chaque 1er Janvier, les bonnes résolutions se multiplient, et pour beaucoup, c’est l’arrêt du tabac qui figure en tête de liste, devant la perte de poids ou la reprise du sport.

C’est malheureusement souvent ponctué d’échec, et la nicotine restera installée dans la vie de bon nombre de fumeurs.

Si vous êtes vous aussi désireux d’arrêter de fumer, sachez que les huiles essentielles peuvent vous donner un coup de pouce.

En effet, certaines d’entres elles peuvent vous aider à faire face aux effets secondaires de l’arrêt du tabac, mais aussi à l’envie de prendre une cigarette lorsque celle-ci se fait trop forte.

Nous allons donc parler des huiles essentielles qui aident à lutter contre la dépendance au tabac, mais tout d’abord, parlons des raisons pour lutter contre celle-ci et de ce qui rend si difficile l’arrêt, même avec une forte volonté.

Voulez-vous vraiment arrêter la cigarette ?

En France, on compte un peu plus de 16 millions de fumeurs, avec un nombre toujours en hausse, surtout chez les plus jeunes.

L’attrait est toujours plus fort avec la pression sociale, l’image « cool » de la cigarette dans l’esprit des jeunes et un nouvel allié de taille dans l’industrie du tabac : la cigarette électronique.

Cependant, le tabagisme est plus que jamais nocif et de nombreuses raisons devraient vous pousser à ne pas abandonner votre bonne résolution.

Fumer est la première cause évitable de mortalité

À l’heure actuelle, fumer est la première cause évitable de mortalité, avec plus de 6 millions de personnes tuées par an dans le monde.

6 millions de personnes par an, cela revient à dire qu’une personne meurt à cause du tabagisme toutes les 6 secondes environ.

Ce nombre est impressionnant et pourrait être drastiquement réduit si plus de personnes parvenaient à dire stop à la clope.

Mais bon, ça tous les fumeurs le savent, et aucun chiffre écrit noir sur blanc n’a jamais dissuadé un fumeur, alors poursuivons.

Le tabagisme passif tue à petit feu votre entourage

On en parle de plus en plus, mais le tabagisme passif tue aussi.

Dans le monde, c’est plus de 600 000 personnes qui meurent chaque année suite aux conséquences du tabagisme passif !

Et dire qu’avant on fumait dans les trains et les avions…et que maintenant certains se plaignent de ne pouvoir fumer sur certaines plages où de jeunes enfants jouent paisiblement.

Cela veut dire qu’en fumant, non seulement vous détruisez votre santé, mais aussi celle de vos proches.

Une raison qui en motivera certains plus que d’autres, surtout si vous avez des enfants.

Fumer augmente le risque de cancer

C’est connu, fumer augmente très largement le risque de cancer et, selon une étude de 2012, le risque est proportionnel au nombre de cigarettes fumées par jour.

Mais le plus impressionnant reste le nombre de morts liées à un cancer du poumon causé par le tabagisme : un décès toutes les 15 à 20 secondes.

Bien sûr, le cancer du poumon n’est pas le seul qui peut se développer par le tabagisme. Gorge, bouche, œsophage, foie et d’autres encore sont possibles et favorisés par l’action du tabac.

Néanmoins, le cancer du poumon est assez caractéristique aux fumeurs, puisque seulement 1% des patients atteint de celui-ci sont non-fumeurs.

Fumer est mauvais pour le cœur

Fumer, même une cigarette par jour, peut être extrêmement mauvais pour votre santé cardiaque.

En effet, de nombreuses maladies cardiaques peuvent se développer suite à la consommation régulière de tabac, mais celle-ci peut aussi largement augmenter le risque de crise cardiaque et d’infarctus.

La fédération française de Cardiologie met d’ailleurs en avant tous les effets négatifs du tabagisme sur le cœur, avec des résumés d’études assez complets.

Fumer réduit l’espérance de vie

Selon les données relevées sur plusieurs décennies de recherches, les fumeurs ont tendance à avoir une espérance de vie plus courte que les non-fumeurs.

D’une part, cela s’explique par les nombreuses maladies cardiaques et respiratoires.

Néanmoins, même chez les fumeurs qui ont la chance de ne pas contracter de maladies dues au tabagisme, leur espérance de vie est tout de même réduite de plus ou moins dix ans, tandis que chez les anciens fumeurs, on ne compte que 3 ans de vie en moins.

Fumer nuit gravement à notre planète

arreter de fumer pour la planeteEnfin, voici l’argument « Greta Thunberg », si vous n’arrêtez pas de fumer pour vous, votre santé, votre cœur, votre vie ou celle de vos proches, peut être que la cause écologique saura vous donner la force.

On en parle de plus en plus et pour cause, les mégots de cigarettes sont un fléau pour les océans et la vie marine.

Contrairement à ce que l’on pense, les filtres de cigarettes ne sont pas biodégradables mais photodégradables, il se dégradent avec les rayons UV.

Donc d’une part, on a tous les produits chimiques d’une cigarette (arsenic, nicotine, divers métaux lourds etc) qui se déversent directement dans l’environnement en plus des mégots de cigarettes, souvent toxiques, qui viennent polluer les océans.

En 2015, l’International Coastal Cleanup de l’Ocean Conservancy a dit avoir récupéré 2 127 666 mégots de cigarettes dans les océans du monde entier (il y a fort à parier qu’il y en a bien plus).

Tout mégot jeté dans la rue est susceptible de finir dans nos océans, nous devons donc sensibiliser un maximum les fumeurs sur ce simple geste de jeter son mégot à la poubelle (à défaut d’arrêter de fumer).

Pourquoi l’arrêt de la cigarette est si difficile ? action sur les mécanismes physiologiques et psychologiques

Vous connaissiez déjà les raisons précédemment exposées, elles ne peuvent que vous conforter dans l’idée d’arrêter de fumer.

Ceci étant dit, l’arrêt complet du tabac est un processus difficile, et ce à cause de l’action de la cigarette sur le corps.

Mais comment ? Par ses conséquences physiologiques et psychologiques sur l’organisme .

En effet, la cigarette à un effet sur le système nerveux autonome.

Celui-ci participe au fonctionnement interne de l’organisme, c’est-à-dire la digestion, le rythme cardiaque, la transpiration et tout ce qui se passe à l’intérieur du corps sans que l’on puisse vraiment le voir.

Il se compose de deux grandes parties aux actions complémentaires : le système nerveux autonome sympathique et le système nerveux autonome parasympathique.

Le système sympathique intervient dans ce qu’on appelle les phases d’action.

Il permet de préparer le corps à répondre aux situations de stress grâce à une action sur le cerveau via la noradrénaline et l’adrénaline, deux neurotransmetteurs.

Le système parasympathique, lui, est celui qui donne un effet de relaxation en réaction à l’acétylcholine, un autre neurotransmetteur. Celui-ci permet au corps de ralentir son activité, et donc le rythme cardiaque et l’activité respiratoire, mais aussi l’ensemble du corps.

En effet, l’acétylcholine va venir se fixer sur des récepteurs dans le cerveau, ce qui aura pour effet de libérer de la dopamine, aussi appelée hormone du plaisir, qui permet de se sentir bien et de ressentir du plaisir.

Où nous voulons en venir ?

Eh bien, la nicotine contenue dans les cigarettes va imiter l’acétylcholine et se fixer sur les récepteurs, permettant ainsi une sensation de bien-être, et le corps va doucement tendre vers une addiction à la nicotine et à cette sensation qu’elle permet de déclencher.

Le tabagisme est alors associé au bien-être et au bonheur chez les fumeurs, ce qui explique pourquoi il est si difficile d’arrêter de fumer.

Quelles sont les meilleures huiles essentielles pour arrêter de fumer ?

Bien sûr, il serait utopique de dire que les huiles essentielles permettent d’arrêter la cigarette à elles seules. Néanmoins, certaines peuvent vous aider dans la démarche. En effet, il existe des huiles essentielles avec des propriétés diverses, et notamment apaisantes, qui aident à lutter contre l’envie de cigarette et le manque de nicotine.

Elles ne sont donc pas miraculeuses, mais permettent tout de même de vous aider à résister, sans médicament ou substitut de nicotine. Voici donc 4 huiles essentielles qui peuvent vous aider pour arrêter de fumer, seules ou en synergie.

Huile essentielle d’Eucalyptus radiata

acheter huile essentielle d'eucalyptus

Mon choix #1 : Eucalyptus de la Compagnie Des Sens

  • Certifiée BIO selon le référentiel COSMOS Organic par Ecocert Greenlife
  • Garantie 100% pure, naturelle et intégrale
  • Sélectionnée par des experts sur la base de son analyse chromatographique
  • Livrée en 48h avec 1 pochon de coton offert pour protéger votre flacon

Commandez avec le code promo « BOUDDHISME » pour avoir -5%

Vérifier le prix

L’huile essentielle d’Eucalyptus radiata est l’une des premières à considérer lorsque vous arrêtez le tabac.

Connue pour être un excellent nettoyant pour les voies respiratoires, l’huile essentielle d’Eucalyptus radiata vous permettra de chasser le tabac de votre système et vous donnera une agréable sensation de fraîcheur grâce à son odeur.

En effet, l’Eucalyptus permet de protéger les poumons contre les invasions extérieures, telles que les bactéries, comme indiqué dans cette étude chinoise.

Cette qualité lui permet aussi d’être efficace pour éliminer les toxines et le goudron qui se trouve sur les parois de vos bronches.

Huile essentielle de Verveine exotique

L’huile essentielle de Verveine exotique est une alliée dans la lutte contre le tabac, car elle aide à lutter contre le manque qui s’installe lorsque vous arrêtez de fumer, et donc arrêtez l’apport de nicotine. Cet effet est dû aux citrals qui composent l’huile essentielle à environ 70 %.

Ceux-ci, comme l’indique une étude de 2008, ont une action inhibitrice sur la CYP2B6 hydrolase, une molécule qui intervient dans l’oxydation de la nicotine. Cette dernière participe de façon importante à l’addiction, et l’action inhibitrice des citrals permet donc de lutter contre cette addiction.

Huile essentielle d’Angélique

Enfin, l’huile essentielle d’Angélique est connue en aromathérapie comme l’une des huiles essentielles de référence pour aider dans la lutte contre les addictions aux drogues douces.

Elle fonctionne aussi pour le tabac et peut être utile dans une synergie, puisqu’elle permet d’augmenter les effets, notamment, de la Marjolaine à Coquilles.

Ses propriétés anti-dépendance sont dues aux esters, coumarines et molécules terpéniques que la plante contient. Ces substances, condensées dans l’huile essentielle d’Angélique, permettent de limiter l’envie de fumer et de vous calmer grâce à un effet anxiolytique.

Le réflexe rapide : mettez quelques gouttes d’he d’angélique sur la paume de vos mains et inhalez profondément son parfum à chaque fois que l’envie de tabac se fait ressentir. Utilisez de la Camomille romaine si vraiment vous n’avez pas d’angélique sous la main.

Huile essentielle de Marjolaine à coquilles

Lors de l’arrêt du tabac, il est possible que vous ressentiez du stress, de l’anxiété ou soyez enclins à des sautes d’humeur. Cela peut vous donner envie de recommencer à fumer, et il est donc important de faire diminuer ces effets secondaires. C’est là qu’intervient l’huile essentielle de Marjolaine à coquilles.

En effet, celle-ci aide dans la lutter contre le tabac grâce à son effet apaisant et calmant.

Cela est dû au terpinèn-4-ol contenu dans la marjolaine. Cette molécule a une activité puissante sur le système parasympathique, ce qui permet d’amener à la détente et l’apaisement, notamment en réduisant le rythme cardiaque, tel que l’indiquent les résultats d’une étude de 2014 réalisée au Brésil.

Recette de synergie pour lutter contre le tabac

huile essentielle rhume

Votre allié #1 : Cocktail « Anti Dépendance au tabac » aux huiles essentielles !

Voici le mélange qui va vous donner un coup de pouce pour lutter contre votre dépendance au tabac !

Pour le réaliser vous aurez besoin de :

  • flacon en verre vide
  • 15 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus Radiata pour ses propriétés expectorantes, mucolytiques et antifongiques qui vont permettre d’éliminer les toxines accumulées sur les muqueuses des bronches
  • 12 gouttes d’huile essentielle de Verveine exotique qui aide à inhiber l’enzyme responsable de la dépendance.
  • 60 gouttes d’huile essentielle de Marjolaine à coquilles pour ses propriétés calmantes, anxiolytiques et décontractantes bien utiles contre les effets secondaires de l’arrêt (stress,a gitation etc)
  • 15 gouttes d’huile essentielle d’Angélique, une référence contre les addictions qui permet de limiter la stimulation du système nerveux sympathique (pour combler le manque)

Cette synergie peut être inhalée au flacon, ou vous pouvez appliquer deux gouttes du mélange sur vos poignets et ainsi respirer l’odeur à tout moment quand vous sentez l’envie d’une cigarette s’installer. Attention cependant, il est déconseillé d’utiliser les huiles essentielles seules ou la synergie sur des femmes enceintes ou allaitantes, mais aussi pour les personnes asthmatiques.

Retrouvez ce pack anti tabac sur « Compagnie Des Sens »

Et profitez de -5% sur tout le site avec le code « BOUDDHISME »

Quelles actions mener en parallèle ?

Bien sûr, on ne peut pas tout miser sur les huiles essentielles, car elles ont aussi leurs limites.

Par conséquent, il faudra aussi mener quelques actions en parallèle pour augmenter vos chances de réussites.

Voici 3 habitudes/actions qui pourront vous aider à arrêter de fumer.

Faire du sport

Faire du sport aide à lutter contre le tabagisme et permet de diminuer les risques d’échec, mais aussi diminuer les risques de rechute.

En effet, faire du sport 2 à 3 fois par semaines, à raison d’une demi-heure pour commencer, peut grandement influencer le taux de réussite de sevrage.

Cela permet notamment de lutter contre plusieurs symptômes du sevrage tel que la faim, comme l’indique cette étude publiée dans The American Physiology Society.

De plus, faire du sport permet aussi de se détendre, ce qui est bénéfique dans la lutte contre le tabagisme. En effet, en étant moins stressé, on se sent mieux et on a tendance à avoir moins vite envie de fumer.

Essayer l’hypnose

Vous pouvez aussi essayer l’hypnose (voir l’auto hypnose) pour combattre votre envie de fumer.

Il s’agit d’une technique de plus en plus employée pour arrêter de fumer sans médicament ou substitut de nicotine. Elle permet de suggérer des idées spécifiques à la personne pour augmenter sa réceptivité à l’arrêt du tabac.

Cependant, ce type de séance peut ne pas fonctionner sur tout le monde. Assurez-vous donc que vous soyez réceptif à l’hypnose avant de faire des dizaines de séances pour rien.

Parler à ses proches et dans les groupes

Enfin, il est presque impossible de réussir à arrêter de fumer seul, sans aucun soutien. Il donc essentiel d’en parler à vos proches, que ce soit vos amis ou votre famille.

Ils pourront vous soutenir et vous aider à résister à l’envie de fumer, mais aussi vous accompagner dans la démarche si l’un d’eux fume aussi et souhaite arrêter.

Vous pourrez aussi vous rendre dans des groupes de soutien. Vous y trouverez des personnes traversant la même chose que vous. Vous pourrez en parler librement et demander conseil à chaque fois que vous en aurez besoin.

Vous resterez donc motivé et augmenterez grandement vos chances de réussites.

huile essentielle tabac

Synergie anti odeur de tabac en diffusion

Voici la synergie idéale pour assainir l’air et éliminer les horribles odeurs de tabac froid !

Pour le réaliser vous aurez besoin de :

  • flacon en verre vide
  • 30 gouttes d’huile essentielle de Lemongrass
  • 30 gouttes d’huile essentielle de Patchouli
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Menthe des Champs
  • 30 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus Globulus

mélangez et diffusez par plage de 30 minutes jusqu’à ce que l’odeur de tabac disparaisse complètement.

Retrouvez ce pack anti tabac sur « Compagnie Des Sens »

Et profitez de -5% sur tout le site avec le code « BOUDDHISME »

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.