Massage ayurvédique, quel sont les bienfait de cet art ancestral ?

Massage ayurvédique, quel sont les bienfait de cet art ancestral ?

19 octobre 2017

Le massage ayurvédique est un élément clé de la thérapie du même nom, son nom provient de « ayur » : « vie » et « veda »: « connaissance » . Tout comme une machine a besoin d’être huilée, le corps aime avoir son plus grand organe apaisé, à savoir la peau. C’est pourquoi les huiles sont couramment utilisées dans le massage ayurvédique.

Swami Yoga-Anand Bharati, le créateur de ce type de massage, s’est inspiré de l’Ayurveda (science de la vie/longévité) ainsi que du traditionnel massage indien. Le principe de son massage, équilibrer l’air (ce qu’on appelle le Vat : hormones et nerfs), l’eau (le Kaph, désignant tout liquide dans le corps) et le feu (Pitt, représenté par les organes digestifs et les enzymes).

Le massage ayurvédique est l’un des secrets les mieux gardés de l’Inde Antique, et pour cause, plus de 5 000 ans de recherche l’ont pour en faire un art sublime qui combine connaissances du corps, connaissance des huiles, techniques et parfois même musique afin d’obtenir un subtil mélange qui équilibre corps et esprit.

En Inde, toute la société pratique ce type de massage, si bien que dès l’âge de six ans, les enfants sont encouragés à masser les autres membres de leur famille !

Les différents types de ce massage

On trouve 3 principaux types de massage ayurvédique :

  • massage complet du corps ou massage ayurvédique Abhyanga
  • massage de la tête et des épaules : Shiro Abhyanga ou Siro Dara.
  • massage de la voûte plantaire : Kansu.

Comment se déroule-t-il et où le pratiquer ?

Ce massage se pratique généralement en sous-vêtement ou nu sur une table de massage comme toute autre massothérapie, mais on peut aussi être massé par terre.

Le massothérapeute a ensuite recourt à une huile essentielle à base de plantes médicinales (souvent huile de palme ou de sésame) qui est chauffée à température corporelle avant d’être appliquée sur les Marmas, les fameux 107 points vitaux du corps humain.

L’idéal est de stimuler tous les points énergétiques du corps, mais selon le résultat attendu, il est possible de ne travailler que sur une zone précise comme la tête ou les pieds.

Vous pouvez recevoir un massage ayurvédique en institut ou encore demander à un praticien de venir vous le procurer à domicile, comme je le fais souvent à l’aide de la plateforme de massage Unizen que je vous invite à découvrir, car plus économique.

Les bienfaits du massage ayurvédique

Les textes ayurvédiques anciens ne cessent de décrire les nombreux bienfaits de l’Abhyanga. Il ne faut pas les croire sur parole, mais force est de constater que même les études scientifiques leur donnent raison !

L’Abhyanga est utilisé comme une procédure préopératoire du Panchakarma. Ce dernier, du sanskrit pancha (cinq) et Karma (action), est un processus de purification et de réjuvénation en cinq étapes utilisé dans l’Ayurveda, une forme de médecine traditionnelle originaire de l’Inde dont je vous parle souvent.

Le massage ayurvédique est également utilisé dans le cadre d’un protocole de prise en charge de différentes maladies. Dans la plupart des études dont nous allons parler, de l’huile de sésame pure ou des huiles végétales ont été utilisées pour pratiquer l’Abhyanga.

1. Réduction du stress, de la fréquence cardiaque et de la tension artérielle

Une étude pilote portant sur les effets du massage ayurvédique sur le stress subjectif a révélé des réductions statistiquement et cliniquement significatives du stress.

Une analyse subséquente des données physiologiques a également révélé une réduction de la fréquence cardiaque. On n’ a pas enregistré de réduction de la tension artérielle sur l’échantillon total, mais on a trouvé une réduction dans le sous-groupe préhypertenseur.

Les résultats indiquent que le massage Abhyanga est prometteur pour réduire les niveaux de stress.

2. Réduction des sensations de brûlure chez les patients atteints de neuropathie diabétique

Dans cette étude, il a été constaté qu’après avoir masser les pieds avec une huile à base d’herbes pendant 20 minutes par jour pendant 14 jours, il y avait une diminution significative du symptôme de sensation de brûlure chez les patients souffrant de neuropathie diabétique.

Bien que 80 % d’entre eux aient eu des récidives de brûlures le 60e jour de suivi, la gravité était très inférieure à celle du premier jour3.(2)

3. Réduction de la fissuration, de la rugosité et de la sécheresse

Une réduction significative de la fissuration des cicatrisations et de la rugosité des pieds a été constatée chez les sujets ayant reçu un massage ayurvédique des pieds (Kansu) avec de l’huile de sésame durant un mois.

Cette étude clinique a montré des résultats très significatifs dans le groupe A (ceux qui ont reçu un massage des pieds) par rapport au groupe C (le groupe témoin).

L’étude portait sur la prise en charge des fissures de la peau des pieds pendant la saison hivernale. Une amélioration significative a été observée dans le groupe A avec une sécheresse réduite des pieds, moins de sécheresse associée aux démangeaisons et moins de sécheresse associée aux changements dans la texture cutanée des pieds (réduction de 98 %). (3)

4. Prise de poids chez les bébés maigres à la naissance

Une étude publiée dans une revue internationale de science et de recherche a estimé l’effet du massage sur les paramètres physiologiques et comportementaux des bébés de faible poids à la naissance.

L’étude a conclu que le massage chez les bébés de faible poids à la naissance pourrait contribuer à une plus grande prise de poids et à une meilleure adaptation aux stimuli externes. D’ailleurs en Inde, la femme qui vient d’accoucher et son bébé reçoivent tous deux un massage quotidien dès la naissance, et ce durant 40 jours !

Il a également été supposé que le massage peut favoriser la croissance et l’amélioration du comportement du bébé.

5. Réduction de la tension artérielle et de la fréquence respiratoire

Une étude visant à déterminer l’effet du massage de la tête (Siro Dara/ shiro Abhyanga) à l’aide d’une huile végétale sur 10 volontaires sains et normaux a révélé une réduction significative de leur tension artérielle systolique, de leur tension artérielle diastolique, de leur fréquence cardiaque et de leur fréquence respiratoire.

Cependant, l’échantillon de volontaires me parait un peu mince pour sauter aux conclusions !

6. Réduction des douleurs aux genoux chez les patients atteints d’arthrose

Dans cette étude, il a été constaté que le massage de l’articulation du genou à l’huile de sésame chaude chez les patients souffrant d’arthrose ( pathologie appelée Sandhi Vata en Ayurveda) du genou présentait une réduction significative du score de douleur.

7. Amélioration de la dystrophie musculaire

Une étude publiée dans l’International Journal of Current Advanced Research a montré une amélioration chez les enfants atteints de dystrophie musculaire.

Les enfants ont reçu un massage complet Abhyanga avec de l’huile de sésame durant six mois en plus d’un lavement de décoction à base de plantes médicinales, administré après chaque massage.

L’observation a montré que le taux total de CPK (Creatine Phosphokinase, marqueur de la fonction musculaire) avait commencé à diminuer après seulement un mois de traitement.

L’amélioration clinique des symptômes a été observée en termes de rigidité réduite des muscles du mollet, d’aptitude à marcher et à grimper et d’exécution de mouvements quotidiens.

Autres bienfaits

Vous l’aurez compris, le massage ayurvédique est plus un art de vivre qu’un simple massage, c’est d’ailleurs une pratique d’hygiène corporelle en Inde qui :

  • nourrit l’ensemble du corps et diminue les effets du vieillissement
  • procure du tonus musculaire et de la vigueur au dhatus (tissus) du corps
  • lubrifie les joints
  • améliore la circulation sanguine
  • stimule les organes internes du corps
  • aide à l’élimination des toxines et autres impureté de l’organisme
  • calme, apaise et diminue les niveaux de stress
  • favorise un sommeil réparateur et profond
  • adoucit et lisse la peau; les rides sont réduites et disparaissent

Et vous, avez-vous déjà reçu un massage ayurvédique ? Avez-vous apprécié ? Partagez-nous votre expérience en commentaire !

Sources des études

(1) Basler, A. J. “Pilot Study Investigating the Effects of Ayurvedic Abhyanga Massage on Subjective Stress Experience.” Journal of Alternative and Complementary Medicine (New York, N.Y.). U.S. National Library of Medicine, May 2011. Web. 24 May 2017.
(2) International Journal of Ayurvedic Medicine, 2015, 6(4), 317-320 ISSN: 0976-5921, Mahalakshmi K M Assistant Professor, Department of Panchakarma, JSS Ayurveda Medical College & Hospital, Mysuru India.
(3) Published in Punarnav ISSN: 2348 1846 An International Peer Reviewed Ayurved Journal – Role Of Padaabyanga In Shishira Ritu (Winter Season) W.S.R. Pada Sputana (cracking of feet) : A Clinical Study By Rekha BV.
(4) International Journal of Science and Research : Effect of Massage on Physiological and Behavioral Parameters among Low Birth Weight Babies Sneha Pitre Professor cum Principal, Bharati Vidyaapeet Deemed University’s College of Nursing Pune (India).
(5) International conference and exhibition on Traditional and Alternative Medicine, Dec 09-11, 2013, Hyderabad, India.
(6) ISSN 2394–806X (Print), ISSN 2454-5139 (Electronic) IJHRMLP, Vol: 02 No: 02, July, 2016 Printed in India © 2014 IJHRMLP, Assam, India Original Paper Role of Tila Taila (sesame oil) as Sneha Abhyanga in Sandhigatavata in Relation to Pain to Prove the Theory “Snehat Vatam Samayati” Kalita Upen, Deka Himamoni, Mahanta Neelakshi
(7) International Journal of Current Advanced Research volume 6; issue 3; March 2017; formulation of indigenous protocol for the management of muscular dystrophies balrog (pediatrics) department GAC&H Osmanabad, Balrog Department GAC&H, Nagpur.

Massage ayurvédique, quel sont les bienfait de cet art ancestral ?
5 (100%) 2 votes

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.