10 remèdes naturels à action rapide contre les brûlures d’estomac

10 remèdes naturels à action rapide contre les brûlures d’estomac

28 mai 2018

Les brûlures d’estomac ne sont agréables pour personne. Cette sensation de brûlure ressentie dans la poitrine ou dans la partie supérieure de l’abdomen central gêne considérablement toute activité quotidienne.

30% de la population française ferait l’amère expérience des reflux gastro-œsophagiens régulièrement . Ces derniers se produisent lorsque les acides gastriques remontent dans l’œsophage, le tube qui transporte les aliments de la bouche à l’estomac. Normalement, lorsque nous avalons, les muscles de l’œsophage inférieur se détendent, ce qui permet de transporter les aliments et les boissons jusqu’à l’estomac, avant de se resserrer comme une valve. Lorsque ces muscles se détendent à l’extérieur des repas, l’acide gastrique se déplace dans l’œsophage pour causer ces épisodes de brûlures d’estomac. C’est souvent pire quand on s’allonge.

Des cas occasionnels de brûlures d’estomac, bien que très inconfortables, sont tout à fait normaux. Lorsque les brûlures d’estomac surviennent plus de deux fois par semaine, il pourrait s’agir d’une indication de reflux gastro-oesophagien pathologique (RGO) qui irrigue l’œsophage et qui, en l’absence de traitement, peut entraîner des plaies ouvertes et un rétrécissement de l’œsophage. Si vous éprouvez de la difficulté à avaler, si vous avez des nausées ou des vomissements, il est temps de consulter votre médecin.

En attendant, vous pouvez soulager vos brûlures d’estomac avec ces remèdes naturels simples et efficaces.

1. Un gros déjeuner, un petit dîner

Inverser le statu quo de la taille des repas peut aider.

En pratique, cela revient à prendre un bon petit déjeuner, un déjeuner copieux et un dîner léger. Cette méthode peut avoir un impact substantiel sur nos processus digestifs, car l’insuline (l’hormone responsable du traitement des sucres et du stockage du glucose) est la plus active tôt dans la journée. Le fait de prendre un petit déjeuner copieux donne un bon coup de pouce aux processus métaboliques, comme la glycémie à jeun. Selon une étude publiée en 2013, s’endormir avec un gros repas sur le ventre entraîne une augmentation de l’IMC et du tour de taille.

En plus d’une perte de poids et d’un panel métabolique plus sain, manger de moins en moins au fil des repas pourrait aider à atténuer la fréquence des brûlures d’estomac. Une étude publiée en 1988 a suivi l’incidence des brûlures d’estomac de 220 patients sur une période de 24 heures et a constaté que la majeure quantité des reflux acides se produisait entre 17 heures et minuit.

2. Perdre sa « bouée abdominale »

L’excès de graisse autour de l’abdomen est un facteur de risque majeur pour le développement d’une hernie hiatale, une condition où la partie supérieure de l’estomac glisse à travers le diaphragme et dans la partie inférieure de l’œsophage. Bien que les petites hernies hiatales soient habituellement asymptomatiques et ne causent pas de problèmes digestifs, une grosse hernie hiatale peut permettre à l’acide gastrique et à la nourriture de remonter dans l’œsophage pour causer des brûlures d’estomac.

3. Diminuer les glucides

Un régime à très faible teneur en glucides peut aider à améliorer les symptômes des brûlures d’estomac, selon une petite étude publiée en 2006. Bien que la raison selon laquelle la suppression des glucides serait efficace pour soulager le reflux acide soit inconnue, la consommation d’un régime alimentaire de seulement 20 grammes de glucides ou moins par jour a montré des changements significatifs dans les niveaux de pH de l’estomac.

En utilisant le système de notation Johnson-DeMeester, où les brûlures d’estomac sont indiquées passées un seuil de 14, les participants sont passés d’une médiane de 37,4 à une plage normale après avoir consommé un régime pauvre en glucides après seulement six jours.

4. Identifier ses déclencheurs de brûlures d’estomac

Si vos épisodes de brûlures d’estomac semblent frapper à des moments aléatoires, la tenue d’un journal de nutrition peut aider à réduire le nombre de déclencheurs individuels de brûlures d’estomac.

Tenez scrupuleusement un registre des aliments et des boissons, de l’heure de consommation, des activités que vous avez pratiquées avant, pendant et après, ainsi que des symptômes que vous avez éprouvés, pendant au moins une semaine. Une fois que vous avez identifié vos déclencheurs individuels, vous n’avez pas nécessairement à les éliminer de votre vie, il suffit de les consommer avec modération ou de les remplacer par des versions plus soft.

Voici quelques-uns des déclencheurs de brûlures d’estomac les plus courants :

  • Aliments gras : les gras sains comme le fromage, les noix et l’avocat peuvent être autant des déclencheurs que les aliments gras comme les hamburgers et les frites. Les aliments riches en matières grasses ont tendance à détendre les muscles de la partie inférieure de l’œsophage, ce qui permet aux acides de s’infiltrer hors de l’estomac. Pire encore, la consommation d’aliments gras stimule la libération de cholécystokinine, une hormone peptidique qui retarde la digestion. Bien que cela procure l’effet bénéfique de se sentir rassasié plus longtemps, cela empêche également l’estomac de se vider aussi rapidement qu’il le ferait normalement, ce qui peut prolonger l’exposition aux acides gastriques.
  • Aliments et boissons acides : il est évident que les aliments riches en acide, comme les oranges, les pamplemousses, les citrons et autres agrumes peuvent provoquer des reflux acides douloureux. Même les tomates peuvent déclencher un épisode. N’oubliez pas non plus les jus de fruits, surtout lorsque votre estomac est déjà vide.
  • Aliments épicés : les aliments chauds et épicés sont aussi de déclencheurs de brûlures d’estomac bien connus. La chaleur intense des piments jalapeno ou de cayenne est due à un composé appelé capsaïcine. Bien que la consommation d’aliments riches en capsaïcine comporte plusieurs bienfaits éprouvés pour la santé, si vous souffrez de brûlures d’estomac régulièrement, vous devriez consommer des épices plus douces. Il a été démontré que la capsaïcine augmente les acides gastriques et maintient les aliments dans l’estomac plus longtemps.
  • Caféine : les boissons chargées en caféine comme le café, le soda et le thé sont connus pour causer du tort à l’œsophage. Des études sur la consommation de caféine ont montré qu’elle peut détendre les muscles de l’œsophage. J’ai rédigé il y a peu un article sur 15 alternatives plus saines au café, à essayer !
  • Le chocolat peut aussi aggraver l’œsophage, car il contient non seulement de la caféine, mais stimule également la production de sérotonine, ce qui peut contribuer au reflux acide.
  • Menthe : bien que les herbes de la famille de la menthe, comme la menthe poivrée et la menthe verte, possèdent des qualités bénéfiques pour la digestion, ce même mécanisme d’action peut agir contre les brûlures d’estomac. Alors que la consommation de menthe poivrée peut détendre le muscle lisse du tractus gastro-intestinal pour soulager les gaz, les ballonnements et la douleur, cet effet calmant agit également sur le muscle œsophagien, ce qui peut contribuer aux brûlures d’estomac. Une étude a révélé que les buveurs fréquents de thé à la menthe poivrée étaient deux fois plus susceptibles de souffrir de brûlures d’estomac.Selon une étude de 1999, l’utilisation de faibles doses (0,5 mg) de menthe verte pour l’aromatisation n’augmentera pas le risque de brûlures d’estomac, mais des doses plus élevées (500 mg) oui.
  • Bière et vin : si tous les types d’alcool peuvent affaiblir l’œsophage, les boissons à faible teneur en éthanol – comme la bière et le vin – ne font que mettre de l’huile sur le feu puisqu’elles augmentent aussi de façon significative la production d’acides dans l’estomac.

5. Gérer son stress

Facile à dire ! Et pourtant, la relation entre le stress et les brûlures d’estomac a été bien documentée, avec des conclusions selon lesquelles le reflux acide a une forte association avec le stress psychosocial : et plus vous êtes stressé, plus les brûlures d’estomac sont sévères.

Apprendre à gérer son stress de façon saine vous aidera à améliorer votre qualité de vie en plus d’apprivoiser les brûlures d’estomac.

6. Porter des vêtements amples

Lorsque vous souffrez déjà de brûlures d’estomac, le port de vêtements serrés autour de votre corps ne fera qu’empirer les choses puisque ces derniers exerceront une pression sur l’abdomen. Jusqu’à ce que vous ayez votre reflux acide sous contrôle, mettez donc votre jean skinny de côté pour l’instant et optez pour une garde-robe plus ample, plus extensible et plus confortable.

7. Ne pas manger à moins de 3 heures du coucher.

Manger un gros repas et s’allonger est un moyen sûr pour souffrir de brûlures d’estomac. Il est pour le moins inconfortable d’essayer de s’endormir alors qu’on souffre de reflux gastro-œsophagien !

En position horizontale, les acides gastriques ne sont plus contrecarrés par la gravité et peuvent s’infiltrer dans l’œsophage. Avec le temps, les acides peuvent cicatriser et rétrécir le tube et même mener au développement d’une condition appelée œsophage de Barrett qui altère les cellules muqueuses. Ces changements cellulaires augmentent le risque de cancer de l’œsophage.

Évitez donc de vous allonger trop vite après le repas, allez donc faire une petite balade digestive à la place.

8. Élever sa tête sur l’oreiller

Promo
Supportiback Coussin de calage thérapeutique pour...
  • POUR DE MEILLEURES NUITS : Des douleurs au dos, à la nuque ou des reflux acides vous empêchent de dormir ? Plus maintenant. Ce coussin de calage...
  • OUBLIEZ LES ACCOUDOIRS ET LES OREILLERS : Dormir à la verticale ou surélevé ne veut pas dire que vous devez négliger votre confort. Ce coussin...
  • À L'AISE ET AU FRAIS : Beaucoup de coussins à mémoire de forme retiennent la chaleur et vous font transpirer. C'est pour cela que notre coussin de...

Si les nuits blanches causées par les brûlures d’estomac sont fréquentes, vous pouvez obtenir un certain soulagement grâce à cette solution simple : surélevez la tête du lit.

Dans une petite étude de 2012, 24 patients souffrant de reflux acide nocturne ont élevé la tête de leur lit de quelques centimètres pendant 6 nuits. L’élévation de la tête et du torse a eu pour effet d’améliorer les troubles du sommeil chez 65 % des participants.

9. Mâcher des aliments qui produisent de la salive

Comme la salive buccale est naturellement alcaline, manger et mâcher des choses qui stimulent la production de salive peut aider à calmer le reflux acide dans le moment présent.

Mâcher des chewing-gums, grignoter des légumes comme des carottes crues, des bâtonnets de céleri et des tranches de concombre vous permettront d’activer les glandes salivaires pour abaisser le pH dans le tube digestif.

10. Choisir les bons aliments pour lutter contre les brûlures d’estomac

Probiotiques 30 Milliards d' UFC par Dose (2/j) |...
  • GRANDE EFFICACITÉ Une dose (2/j) Nutri&Co renferme 30 milliards de micro-organismes appartenant à 7 souches complémentaires. Naturellement...
  • FAITES DES ÉCONOMIES Nutri&Co a choisi des bactéries lactiques reconnues pour leur grande stabilité et ne nécessitant pas de conservation au...
  • GÉLULES GASTRO-RÉSISTANTES En plus d'avoir été choisis pour leur résistance au suc gastrique, les probiotiques Nutri&Co sont protégées par...

Voici une liste non exhaustive d’aliments à privilégier :

  • Aliments riches en fibres : une alimentation riche en fibres profite à l’ensemble du système digestif en déplaçant rapidement les aliments dans l’estomac et dans les intestins. Les grains de blé entier, les céréales et les pâtes offrent une bonne source de fibres, tout comme les pois, les lentilles, les haricots, les artichauts, les brocolis, les navets et les framboises.
  • Légumes verts : naturellement faible en gras et en acidité, ajoutez plus de légumes feuillus comme le chou frisé, les épinards, la roquette, la laitue romaine à vos repas.
  • Probiotiques : l’apport de bonnes bactéries dans l’intestin peut favoriser un meilleur équilibre du pH de l’estomac. Bien que d’autres recherches soient nécessaires sur l’impact des probiotiques sur le reflux acide, nous savons que les aliments fermentés maintiennent le système digestif en meilleure santé et fonctionnent comme prévu.
  • Gingembre : longtemps utilisé pour traiter les problèmes digestifs, le gingembre peut aider à accélérer la décomposition des aliments dans l’intestin pour accélérer la vidange gastrique. Cela signifie que les aliments ont moins de temps pour rester dans l’estomac et que les niveaux d’acide augmentent. Le gingembre possède également des propriétés naturelles anti-inflammatoires et analgésiques.
  • Curcuma : l’aliment prodige par excellence, le curcuma est enrichi d’antioxydants qui peuvent aider à guérir l’intestin. C’est aussi un anti-inflammatoire puissant qui peut soulager les irritations de l’estomac et de l’œsophage tout en soulageant la douleur et en accélérant la digestion.
  • Jus d’aloe vera : naturellement alcalinisant, le jus d’aloe vera peut aider à équilibrer les niveaux de pH dans l’estomac, aider les processus digestifs et apaiser l’inflammation.
  • Boire de l’eau : peut-être le plus simple des remèdes, boire beaucoup d’eau tout au long de la journée peut aider à prévenir et à soulager les symptômes de brûlures d’estomac.
10 remèdes naturels à action rapide contre les brûlures d’estomac
3.8 (76.92%) 13 votes

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.