Obsidienne : Histoire, propriétés et bienfaits

Obsidienne : Histoire, propriétés et bienfaits

19 décembre 2018

L’obsidienne fait assurément partie des pierres fines ou semi-précieuses qui ont le plus stimulé l’imagination des artistes au siècle dernier. Les références littéraires, télévisuelles et vidéoludiques la mentionnant sont nombreuses.

Nul doute que son origine volcanique et sa couleur d’un noir brillant en font un minéral particulier générant une certaine fantasmagorie. Mais qu’est-ce vraiment que l’obsidienne ? Où en trouve-t-on ? Quelle utilisation en fait-on en lithothérapie ?

Qu’est-ce que l’obsidienne ?

L’appellation « obsidienne » a pour origine Obsius, un général romain qui fut le premier à rapporter le minéral d’Éthiopie.

Histoire

TezcatlipocaL’obsidienne est un minéral qui est utilisé depuis des millénaires par l’homme.

Tout au début, à l’âge de pierre, les humains s’en servaient principalement pour fabriquer des armes (couteaux, lances, flèches, haches) même si l’on a trouvé de l’obsidienne polie et utilisée pour confectionner des miroirs rustiques.

Dès 7000 av. J.-C., l’obsidienne est aussi employée en chirurgie grâce à la qualité de son coupant, notamment pour faire des trépanations (opérations qui consistent à trouer ou retirer un morceau d’os crânien pour avoir accès au cerveau).

La présence de l’obsidienne a été relevée dans de nombreuses civilisations et on sait que, 8000 ans av. J.-C., des réseaux de commerce et de transport d’obsidienne existaient déjà entre le sud de la France et l’Italie. En Mésopotamie, on a découvert des lames d’obsidienne datant de 5000 av. J.-C. Dans l’Égypte antique, l’obsidienne était utilisée pour fabriquer des bijoux et des outils, mais aussi pour pratiquer les circoncisions.

L’obsidienne était également particulièrement présente en Amérique, tout d’abord au Mexique où elle était partie prenante de la société puis qu’elle servait à fabriquer outils, bijoux, armes, objets décoratifs et qu’on la trouvait dans tous les domaines de la vie : guerre, religion et commerce.

Une arme, dont le nom était macuahuitl, était particulièrement redoutée : c’était une épée en bois portée par les guerriers d’élite, dont le tranchant de la lame était formé de plusieurs longues obsidiennes et qui servait autant à couper qu’à scier.

L’obsidienne était encore plus importante chez les Aztèques puisque selon la légende, la Terre mère Coatlicue aurait créé la Lune, Coyolxanuhqui, et les étoiles avec une lame d’obsidienne.

Elle était aussi associée au dieu Tezcatlipoca, littéralement « miroir fumant », qui était le plus craint des dieux et qui était le symbole de la nuit, de la guerre, de la discorde et de la sorcellerie. Il portait sur lui un miroir d’obsidienne qui lui permettait de lire l’avenir et de voir dans le cœur des hommes.

Les Aztèques en ont fait un rituel pendant lequel ils versaient de l’eau sur un miroir d’obsidienne afin de prédire l’avenir selon les formes dessinées par les reflets. Ils réduisaient aussi l’obsidienne en poudre qu’ils utilisaient pour panser les plaies.

En Amérique du Nord, la tribu indienne des Navajos considère que l’obsidienne est l’une des quatre pierres sacrées, chaque pierre étant reliée à une montagne (aujourd’hui le mont Hesperus dans le Colorado). De plus, selon certains de leurs mythes autour de la création, le cœur des hommes fut fabriqué par les dieux avec de l’obsidienne.

En outre, pour les chrétiens, l’obsidienne est le symbole de la vérité, de la sagesse et de la convergence entre l’esprit et la matière.
Aujourd’hui, on trouve de l’obsidienne dans les touches de piano et les pièces du jeu d’échecs.

À tout cela, on peut ajouter des références à l’obsidienne dans de nombreux domaines artistiques. En littérature, par exemple, Malraux écrit en 1974 « La tête d’obsidienne ».

Dans la saga « Game of Thrones », l’obsidienne est la seule matière qui peut tuer les marcheurs blancs.

Elle est aussi présente dans les sagas de fantasy « Le sorceleur », « le Porteur de Lumière », « Les Chroniques d’Obsidienne » ou encore « Piercy Jackson » qui a été adapté au cinéma. Fort logiquement, un bon nombre de productions vidéoludiques liées au thème de la fantasy mettent en scène de l’obsidienne : « Age of Empires », « Minecraft », « Assassin’s Creed » et « Call of duty » sont les plus connus.

Où peut-on trouver de l’obsidienne ?

obsidienneL’obsidienne est un minéral que l’on trouve tout le temps près des volcans puisqu’elle se forme à partir des coulées de lave.

En Europe, on en trouve en abondance sur les îles grecques de Milos et de Gyali, entre le lac Sevan et Erevan en Arménie, au pied du mont Ararat en Turquie, sur les îles Éoliennes en Italie, en Sardaigne, sur les îles Canaries ou en Islande.

En Amérique, les principaux pays où l’on peut trouver de l’obsidienne sont les États-Unis, le Mexique, le Chili, le Guatémala et le Pérou.

Enfin, l’obsidienne est aussi présente au Japon, à Java, en Indonésie et aux alentours de l’île de Pâques.

Les obsidiennes ont pour la plupart été formées pendant la période du Pliocène, c’est-à-dire il y a 2 à 4 millions d’années, et elles ne peuvent plus anciennes que le Cénozoïque (l’ère géologique actuelle, commencée il y a 65 millions d’années), car elles se dévitrifient avec le temps.

Quelle est la composition de l’obsidienne ?

Pour nos lecteurs les plus scientifiques, la formule chimique de l’obsidienne est 70–75 % SiO2, plus MgO, Fe3O4.

C’est une pierre volcanique vitreuse et compactée qui appartient à la famille des rhyolites (roche magmatique et volcanique avec un grand taux de silice). On trouve aussi certaines obsidiennes appartenant au groupe des trachytiques (composées essentiellement de feldspath alcalin), des andésitiques (composées d’andésine) et des phonolitiques (ayant une structure monolithique fluidale).

Sa dureté sur l’échelle de Mohs est comprise entre 5 et 5,5.

Concrètement, l’obsidienne se forme quand la lave est rejetée.

Celle-ci refroidit très rapidement et emprisonne les gaz qu’elle contient et qui ne peuvent s’échapper. Ensuite, c’est le taux de magnétite ou d’hématite qui confère la couleur de l’obsidienne. C’est en général une pierre noire, mais que l’on trouve parfois avec des nuances de vert et de marron.

Certaines variétés peuvent aussi comporter des inclusions (ou sphérolites), par exemple l’obsidienne mouchetée dont on a l’impression qu’elle est couverte de flocons de neige.

Les autres variétés les plus connues sont l’obsidienne dorée, l’obsidienne acajou et l’obsidienne arc-en-ciel (ou œil céleste) à laquelle on prête des pouvoirs particuliers.

Les propriétés et bienfaits de l’obsidienne en lithothérapie

propriétés de l'obsidienne

L’obsidienne est avant tout une pierre protectrice qui, selon la lithothérapie, formerait un rempart contre les émotions et ondes négatives. C’est une pierre qui soignerait l’âme et renforcerait la spiritualité.

C’est aussi une pierre de Vérité ayant une fonction introspective et cathartique puissante.

Mais les obsidiennes ont également des vertus spécifiques qui dépendent de leur variété.

L’obsidienne noire

Elle est considérée comme une pierre puissante à utiliser avec précaution. En effet, elle mettrait en face de la vérité que l’on soit préparé ou pas. Elle protègerait des énergies négatives et des douleurs liées à l’arthrite.

Elle serait aussi utile pour lutter contre les phobies. On doit la poser près du chakra racine pour qu’elle soit la plus efficace possible.

L’obsidienne mouchetée ou flocon de neige

Elle est reliée au chakra racine et au chakra coronal et apaiserait les maux oculaires et dermatologiques. Sur le plan mental, elle aiderait à relativiser les choses et à différencier la vie matérielle et spirituelle.

L’obsidienne acajou ou larme d’Apache

Elle a approximativement les mêmes propriétés que l’obsidienne noire, mais s’utiliserait aussi pour éliminer les toxines, diminuer les spasmes musculaires et aider le corps à assimiler les vitamines C et D. En ce qui concerne le mental, elle supprimerait les blocages au niveau de la communication.

L’obsidienne arc-en-ciel ou œil céleste

Noire avec des reflets multicolores, elle est réputée comme étant la plus puissante des obsidiennes. Elle favoriserait le contact avec le divin, améliorerait nos capacités extrasensorielles et apporterait l’énergie de la Terre.

L’obsidienne dorée

Elle est connectée au 3e chakra, c’est-à-dire au chakra du plexus solaire. Elle aiderait à augmenter la confiance en soi et à mettre de la lumière sur les parties sombres de notre passé.

Notez que les listes ci-dessus sont basées sur des siècles de folklore (bien avant que la médecine moderne ne surgisse) et sont fournies à des fins de divertissement et de référence seulement. En aucun cas, il ne s’agit pas de renseignements médicaux réels. N’allez pas traiter vos problèmes médicaux avec quelconques minéraux, car rien n’est prouvé, ces faits ne reposent sur aucune donnée scientifique. Il n’y a pas de mal à y croire et à s’ouvrir à la spiritualité, mais rien ne vaudra jamais l’avis de votre médecin qualifié. Cela n’enlève rien à la beauté de ces minéraux toutefois, ni à la puissance de l’esprit humain.

Les bijoux en obsidienne

Le choix de l’obsidienne

L’obsidienne est une pierre assez répandue, elle n’est pas rare et par conséquent peu chère. Son faible coût fait qu’elle n’est ni synthétisée ni traitée. Le choix se fait donc soit en fonction de critères purement esthétiques, soit en fonction de ses propriétés en lithothérapie.

Pour autant, l’obsidienne la plus prisée et ayant la plus grande valeur est l’obsidienne arc-en-ciel ou œil céleste, notamment quand elle est fortement iridescente. On en trouve sous forme de cabochons ou incorporée à des colliers, des bracelets, des pendentifs ou des bagues.

L’entretien de l’obsidienne

L’obsidienne peut être lavée à l’eau courante et être essuyée avec un torchon. En lithothérapie, il est conseillé de la nettoyer après chaque utilisation en la laissant immergée quelques heures dans un contenant de type bol, saladier ou bassine pour la purifier.

La purification peut aussi se faire par fumigation en la passant dans de la fumée d’encens. Pour la recharger, il faut la mettre au soleil ou sur une géode en quartz ou améthyste.

Elle peut aussi se recharger si elle est enterrée toute une nuit.

Avec quoi combiner l’obsidienne ?

Visuellement, l’obsidienne s’accorde bien avec l’argent et l’or blanc qui contrastent et mettent en valeur ses couleurs sombres.

Sur le plan de la lithothérapie, l’obsidienne est une pierre qui peut être accompagnée d’autres pierres de protection comme le lapis-lazuli ou l’œil de taureau. Le lapis-lazuli augmenterait la protection contre le stress ou la dépression et procurerait un sommeil de meilleure qualité et réparateur.

Comme l’obsidienne, le lapis-lazuli défait les entraves psychologiques. En ce qui concerne l’œil de taureau, c’est une pierre de protection que l’on peut se figurer comme un miroir, car il aurait la propriété de renvoyer les ondes négatives aux personnes qui les émettent. Il apporterait aussi dynamisme et vitalité.

Mais d’autres combinaisons sont également possibles.

Par exemple, on peut associer l’obsidienne noire avec du quartz rose ou de l’aventurine pour vivre des expériences de vie plus intenses ou avec de du quartz fumé, de la tourmaline noire ou de l’hématite pour améliorer son sens de l’organisation. De son côté, l’obsidienne arc-en-ciel peut être associée à des pierres à haute énergie telles que la phénacite, la natrolite ou la rhodizite pour augmenter ses vibrations.

Obsidienne : Histoire, propriétés et bienfaits
3.7 (74.29%) 7 votes

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.