Êtes-vous familier du moringa, arbre de vie et plante miracle !?

Êtes-vous familier du moringa, arbre de vie et plante miracle !?

11 septembre 2018

Le Moringa commence à gagner en popularité et rentre de plus en plus dans la célèbre famille des « superaliment ». Il faut dire qu’il a pour lui un profil hautement nutritif et de puissantes propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes, entre autres.

Si vous ne connaissez pas le moringa oleifera, aussi appelé arbre de vie, arbre de raifort ou encore arbre à baguettes (en raison de la forme atypique de ses fruits), il s’agit d’un petit arbre de l’Inde, du Pakistan et du Népal qui a été utilisé pendant des générations dans les pays de l’Est pour traiter et prévenir des maladies telles que le diabète, les maladies cardiaques, l’anémie, l’arthrite, les maladies du foie et les troubles respiratoires, cutanés et digestifs. Les autorités sanitaires quant à elles s’en servent pour traiter la malnutrition depuis des décennies, tandis que la médecine ayurvédique l’utilise depuis plus de 4000 années.

Par chez nous, on le croise rarement (pour ne pas dire jamais) en tant qu’arbre,les conditions nécessaires n’étant pas réunies pour le faire pousser (bien qu’il puisse se développer sur des sols très appauvris et très secs). On le connait en revanche mieux sous forme de poudre, en tant que complément alimentaire. Ces compléments sont fabriqués avec les feuilles du Moringa, bien que dans ce super arbre tout soit consommable (ce qui rend cette plante vraiment unique en son genre), des feuilles aux graines en passant par les gousses, les fruits et les racines !

Arbre de vie
L’arbre de vie est très facilement reconnaissable à ses fruits en forme de « baguette »

Quelles sont les valeurs nutritionnelles du Moringa ?

Le moringa est une excellente source de protéines, de vitamine A, de potassium, de calcium et de vitamine C.

Jugez plutôt par vous même, on dit que l’arbre de vie contient, à quantités égales :

  • 2 fois plus de protéines que le yogourt.
  • 4 fois plus de vitamine A que les carottes.
  • 3 fois plus de potassium que les bananes.
  • 4 fois plus de calcium que le lait de vache.
  • 7 fois plus de vitamine C que les oranges.
  • 25 fois plus de fer que dans les épinards

Les feuilles de Moringa sont bourrées de nutriment, y compris des antioxydants, des protéines, du calcium, du bêta-carotène, de la vitamine C, des riboflavines et du potassium. La plante présente par ailleurs une combinaison rare et unique de phytonutriments tels que la zéatine, la quercétine, le bêta-sitostérol, l’acide caféoylquinique et le kaempférol (tous des anti-inflammatoires à fortes valeurs médicinales). De nombreuses études ont montré que ces composés sont protecteurs du cœur, stimulants circulatoires naturels et possèdent des effets antitumoraux, antiépileptiques, antiulcéreux, antispasmodiques, antihypertenseurs et antidiabétiques.

On peut au choix infuser les feuilles de moringa pour en faire du thé, ou les broyer pour fabriquer des gélules concentrées.

Les gousses du moringa quant à elles contiennent les graines dans lesquelles on retrouve un type d’huile cicatrisante. On en fait de l’huile de graines de moringa qui est souvent utilisée afin d’accélérer la guérison des plaies ou d’apaiser la peau brûlée. Autre fait intéressant, les graines de moringa sont utilisées pour purifier certaines eaux. En effet, les graines ont la capacité d’accrocher impuretés et toxines. Ainsi, 0,2 gramme de graines de moringa broyées peuvent transformer un litre d’eau contaminée en eau potable salubre !

Quels sont les bienfaits du Moringa ?

À ce jour, plus de 1 000 études se sont concentrées sur les bienfaits du moringa et les capacités de guérison de cette plante qui sont importants dans les régions du monde particulièrement sensible aux épidémies et aux carences nutritionnelles.

La recherche montre que chaque partie de l’arbre de vie peut être utilisée d’une manière ou d’une autre, que ce soit pour faire un thé antioxydant puissant ou pour produire une huile pour nourrir la peau. Le Moringa a acquis la réputation de combattre l’inflammation et de lutter contre les différents effets de la malnutrition et du vieillissement, ce qui lui a sobrement valu le surnom de « plante miracle ».

Voyons ses bienfaits plus en détail.

1. Il est plein de nutriments !

composition du moringa

On l’a vu, le Moringa est un trésor de vitamines, de minéraux et d’acides aminés. Il contient plus de 90 composés protecteurs, des quantités importantes de vitamine A, C et E, de calcium, de potassium, de fer et de protéines.

2. Il combat les radicaux libres.

Les antioxydants combattent les radicaux libres, molécules qui causent le stress oxydatif, les dommages cellulaires et l’inflammation. Le Moringa contient des antioxydants appelés flavonoïdes, des polyphénols et de l’acide ascorbique dans les feuilles, les fleurs et les graines.

Une étude a révélé que les extraits de feuilles avaient une activité antioxydante et une capacité d’élimination des radicaux libres plus élevée que les fleurs et les graines.

Pour la faire courte, l’arbre de vie prévient les dommages et la dégradation que les radicaux libres causent dans les cellules des différents organes du corps, les maintenant en bonne santé et s’assurant qu’ils fonctionnent pour le mieux.

3. Il combat l’inflammation.

L’inflammation peut mener à des maladies chroniques comme le diabète, le cancer de l’estomac, du poumon ou du côlon, l’hypertension, les problèmes respiratoires, les maladies cardiovasculaires, l’arthrite, les troubles oculaires et l’obésité. Le Moringa réduit l’inflammation en supprimant les enzymes et les protéines inflammatoires dans le corps, et le concentré de feuilles de moringa peut réduire significativement l’inflammation dans les cellules.

Et il le fait même très bien ! En fait, ses capacités sont similaires à certains médicaments, sans le risque d’effets secondaires bien entendu.

4. Il aide à réduire certains symptômes du diabète.

La poudre de feuilles de Moringa est efficace pour réduire les niveaux de lipides et de glucose et réguler le stress oxydatif chez les patients diabétiques.

C’est notamment dû au fait que le moringa contient un type d’acide appelé acide chlorogénique, dont il a été démontré qu’il aide à contrôler le taux de sucre dans le sang et permet aux cellules d’absorber ou de libérer du glucose au besoin. C’est ce qui donne au moringa ses propriétés antidiabétiques naturelles.

Une étude parue dans l’International Journal of Food Science Technology a révélé que le moringa avait des effets positifs sur le contrôle glycémique et les taux d’insuline chez les patients diabétiques lorsqu’il est consommé dans le cadre d’un repas riche en glucides.

Chez l’animal cette fois, des études menées par l’Institut de biotechnologie de l’Université de Sadat City en Égypte ont révélé que les activités antidiabétiques de faibles doses de poudre de graines de moringa (50-100 milligrammes par kilogramme de poids corporel) aident à augmenter le statut antioxydant et la production d’enzymes dans le foie, le pancréas et les reins des rats et à prévenir les dommages par rapport aux groupes témoins.

5. Il est bénéfique pour le cerveau.

Le Moringa soutient la santé cérébrale et les fonctions cognitives en raison de ses activités antioxydantes et neuro-énergétiques. Il a également été testé comme traitement de la maladie d’Alzheimer avec des résultats préliminaires favorables.

Sa haute teneur en vitamines E et C combat l’oxydation qui conduit à la dégénérescence des neurones, améliorant ainsi le fonctionnement du cerveau. Il est également capable de normaliser les neurotransmetteurs sérotonine, dopamine et noradrénaline dans le cerveau, qui jouent un rôle clé dans la mémoire, l’humeur, la fonction des organes, les réponses aux stimuli comme le stress et le plaisir, et la santé mentale, par exemple dans la dépression et la psychose.

Le Moringa est également riche en antioxydants et en composés qui améliorent la santé de la thyroïde, ce qui le rend bénéfique pour maintenir des niveaux d’énergie élevés et lutter contre la fatigue, la dépression, la baisse de libido, les sautes d’humeur et l’insomnie.

6. Il protège le foie.

Moringa contient de fortes concentrations de polyphénols dans ses feuilles et ses fleurs qui protègent le foie contre l’oxydation, la toxicité et les dommages.

Moringa peut réduire les dommages au foie et la fibrose et inverser l’oxydation du foie. L’huile de Moringa peut également rétablir les enzymes hépatiques à des niveaux normaux, réduisant ainsi le stress oxydatif et augmentant la teneur en protéines du foie.

Le foie est responsable de la détoxification du sang, de la production de bile, du métabolisme du fructose, du métabolisme des graisses et du traitement des nutriments, et il ne peut remplir ces fonctions qu’à l’aide d’enzymes hépatiques, il est donc vital qu’elles restent à des niveaux normaux. Par exemple, des niveaux inférieurs d’enzymes hépatiques peuvent nuire à sa capacité de filtrer le sang.

7. Il est excellent pour la digestion

En raison de ses propriétés anti-inflammatoires, le moringa a longtemps été utilisé en Ayurveda pour prévenir ou traiter les ulcères d’estomac, les maladies du foie, les lésions rénales, les infections fongiques ou à levures (comme le candida), les problèmes digestifs et les infections. Avec sa forte composition en fibres, il est très efficace pour traiter la constipation.

Il aide par ailleurs à stimuler la fonction hépatique et donc à détoxifier l’organisme de substances nocives, telles que les toxines de métaux lourds. Il peut également aider à combattre les calculs rénaux, les infections urinaires, la constipation, la rétention d’eau/œdème et la diarrhée.

8. Il nourrit la peau

L’arbre de vie contient des composés naturels antibactériens, antifongiques et antiviraux qui protègent la peau contre diverses formes d’infections. Les Égyptiens l’utilisaient dans les préparations cosmétiques comme émollient anti-âge. Riche en vitamines A, C et E, ainsi qu’un certain nombre de vitamines du complexe B, il n’est pas surprenant que l’huile possède d’excellentes propriétés antioxydantes.

Elle peut ainsi aider avec des conditions comme le pied d’athlète, éliminer les odeurs, réduire l’inflammation associée aux poussées d’acné, traiter les abcès, aider avec les pellicules, combattre les maladies des gencives (gingivite), et aider à guérir les morsures, les brûlures et verrues ! Rien que ça ! L’huile de Moringa peut être appliquée directement sur la peau comme un agent desséchant et astringent utilisé pour tuer les bactéries. Quand elle est utilisée régulièrement, on sait qu’elle agit comme un lubrifiant et hydrate la peau en restaurant sa barrière naturelle d’hydratation.

Appliquez quelques gouttes sur le visage et les mains et massez doucement. La consistance légère de l’huile de graines de Moringa en fait un nettoyant et un hydratant naturel sans rendre la peau grasse.

Pour fabriquer une lotion maison anti peau sèche mélangez :

  • 100ml d’huile de colza
  • 100ml d’huile de moringa
  • 20 gouttes d’huile essentielle de camomille matricaire

Appliquez sur toutes les zones rouges, irritées, desquamées

Comment consommer le moringa ?

La meilleure d’intégrer cette plante miracle dans votre régime alimentaire est d’en acheter sous forme de poudre bio. Assurez-vous que le produit retenu ait fait subir aux feuilles récoltées et broyées un minimum de traitement pour maintenir les saveurs et les nutriments.

Une fois que vous avez votre poudre, il vous suffit d’ajouter une cuillerée à un smoothie, à un yaourt, un jus ou un thé, ou tout simplement de saupoudrer sur une salade.

On peut décrire son goût comme un mélange entre le raifort et les asperges. Il n’a peut-être pas la saveur la plus attrayante au monde, mais c’est un des aliments des plus riches en nutriments. La dose optimale pour les humains a été calculée à 29 milligrammes par kilogramme de poids corporel.

Il est recommandé de commencer par prendre une demi-cuillère à café de moringa séché par jour pendant trois à cinq jours, en augmentant lentement votre consommation sur une période de deux semaines au fur et à mesure. La plupart des gens choisissent de prendre du moringa tous les jours, mais par cure, car il peut causer des effets laxatifs et des maux d’estomac en cas de surconsommation.

En plus de la poudre, le Moringa est disponible sous différentes formes. Vous pouvez l’essayer sous forme de supplément, de thé ou d’huile.

Attention : Les feuilles et les fleurs de Moringa peuvent être utilisées librement dans la cuisine, mais les préparations à base de plantes doivent être utilisées judicieusement, car elles sont très concentrées et très puissantes. Des problèmes gastro-intestinaux peuvent survenir lorsque de nouveaux éléments comme la poudre de feuilles de Moringa sont introduits dans le régime alimentaire, mais ils devraient se résorber en quelques jours. Si les réactions indésirables persistent ou si des allergies se développent, il faut cesser de toute consommation.

Recette de smoothie au Moringa

Cette recette n’est pas de moi, mais de l’excellent site Tasty. Dans la mesure où je la trouve fabuleuse, j’étais obligée de vous en faire part !

Vous aurez besoin de :

  • 40g de fraises (surgelées ou non)
  • 50g de banane tranchée
  • 40g d’épinards (frais si possible)
  • 240ml de lait végétal maison (voir ma recette pour faire du lait d’amandes maison)
  • 1 cuillère à café de moringa en poudre

Vous pouvez également y ajouter :

  • des copeaux de noix de coco
  • du pollen d’abeille
  • des graines de chia
  • des morceaux de fruits frais

Étapes de préparation : 

  1. Mettez les fraises, la banane, les épinards, le lait et le moringa dans votre blender favori et mélanger jusqu’à obtenir une consistance lisse et homogène.
  2. Versez dans un verre ou un bol et ajouter les éventuelles options, comme des myrtilles, de la noix de coco râpée ou du pollen d’abeille.
  3. Prenez une photo et narguez vos amis !

Conclusion

Les bienfaits du Moringa sont vastes, comme nous avons pu le voir, et il est certain qu’il est loin d’avoir volé son titre de « plante de l’année » décerné en 2008 par l’Institut national de la santé. Il faut dire que l’arbre de la vie a tout pour lui sur le papier, il peut pallier de multiples problèmes environnementaux majeurs et répondre à de nombreux besoins humains.

Son profil nutritionnel est incroyable, avec son abondante quantité d’antioxydants et de composés anti-inflammatoires.

Que dire de ses effets qui vont du ralentissement des effets du vieillissement à l’amélioration de la santé digestive en passant par l’équilibrage de la glycémie et l’aide au diabète, la protection et l’alimentation de la peau, la stabilisation de l’humeur et l’amélioration des fonctions cognitives.

Ajoutez à cela que son huile est idéale pour les soins de peau et que ses graines peuvent être utilisées pour rendre l’eau potable !

En bref, tout est bon dans le Moringa !

Et vous, vous en consommez ? Si oui, comment ? Dites-nous en commentaires.

Êtes-vous familier du moringa, arbre de vie et plante miracle !?
4.2 (84%) 5 votes

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.