Quel est le meilleur tapis de Yoga pour vous ?!

Quel est le meilleur tapis de Yoga pour vous ?!

20 septembre 2018

Un tapis de yoga, c’est pour beaucoup une surface antidérapante et matelassée qui facilite la pratique des asanas afin de s’exercer en toute sécurité et en tout confort. Les tapis de yoga mesurent généralement 182 centimètres pour 60 centimètres de large, bien qu’il existe d’autres tailles sur le marché. Les épaisseurs diffèrent elles aussi, allant de 2mm à 7mm, la plus courante se situant aux alentours de 5mm.

Mais pour de nombreux yogis, c’est bien plus que ça comme nous le verrons.

Si vous êtes en quête de votre tapis idéal, vous avez sans doute constaté qu’il en existe une pléthore sur le marché, à tout prix, dans une vaste gamme de couleurs, de motifs et de styles. Certains sont écologiques, d’autres sont conçus pour être faciles à transporter et à utiliser partout.

Et vous voilà un peu perdu dans tout ça. Nous allons voir ensemble les facteurs clés à considérer, nous interroger sur la nécessité du tapis et ce qu’il représente pour tout bon yogi et enfin passer en revue les différentes offres.

apprendre à méditer

RECEVEZ VOTRE GUIDE DE MÉDITATION GRATUIT et faites comme Charlie, retrouvez-vous !

Mais d’abord, un peu d’histoire !

L’histoire du tapis de Yoga à travers le temps

Vous vous doutez bien que les tapis de yoga n’ont pas toujours existé. Durant des milliers d’années, les yogis indiens ont pratiqué le yoga sans tapis, à même le sol. Il faut dire qu’à l’époque, le Yoga consistait grosso modo à s’asseoir sur l’herbe pour se concentrer sur son souffle et méditer. Cela ne nécessitait donc pas vraiment de tapis. Les plus précieux s’asseyaient soit sur l’herbe, soit sur des peaux d’animaux.

Ce n’est qu’à la fin des années 1800 qu’une nouvelle forme de Yoga est apparue, un peu plus « challengante » et avec son lot d’asanas (comprenez des postures de yoga). Avec cette nouvelle forme de yoga, la discipline est devenue populaire et les besoins se sont étendus, il était alors question de pratiquer sur une surface plus stable et offrant plus de soutien.

Avec le temps, bon nombre de yogis commencèrent donc à utiliser des tapis tressés en coton pour pratiquer leur yoga. C’était alors mieux que le sol, mais on ne va pas se cacher que ce n’était pas la panacée en termes de grip, de stabilité ou de confort…

Il faudra attendre 1960 pour que le Yoga parvienne à la porte des occidents, et la fin des années 60 pour qu’une pratiquante, Angela Farmer (plutôt maligne reconnaissons le), adapte un bout de tapis en mousse en ce qui deviendra le tout premier tapis de Yoga. En 1980, ces tapis de yoga furent produits en masse grâce à l’aide de son père (Richard Farmer), on les appelait alors « tapis collants ». Un problème demeurait tout de même, ils n’étaient pas, mais alors vraiment pas durables et s’émiettaient.

En 1990, de nouveaux tapis de yoga virent le jour, ils étaient plus solides et faits de chlorate de polyvinyle (PVC), mais là encore, nouveau problème, côté environnement cette fois-ci…On sait depuis longtemps qu’aussi durable que soit le PVC, il n’est vraiment pas facile de s’en débarrasser…pas très écolo tout ça.

Les tapis de Yoga en PVC sont un danger pour la planète, il est extrêmement difficile de les recycler pour des raisons économiques et pratiques, n’en achetez jamais.

Il faudra donc attendre encore un peu avant de voir apparaître le tapis de yoga idéal. En haut de liste, les yogis voulaient un tapis que ne dérape pas, même quand la sueur tombe dessus. Entre temps, de nombreux pratiquants commencèrent donc à mettre des serviettes par-dessus leur tapis, une solution pas franchement pratique, puisqu’il fallait sans cesse réajuster la serviette, source de distraction.

Au début des années 2000, la société britannique EcoYoga fabriquait le premier tapis écolo au monde et ce n’est qu’en 2013 qu’apparurent les premiers tapis antidérapants ET écologiques, sous la houlette de marques comme liforme et grâce à des années de R&D.

Que faut il retenir ? Que si le yoga ne date vraiment pas d’hier (1800 rappelez-vous), sa pratique a beaucoup évolué et avec elle, ses besoins. Le tapis de yoga est rapidement devenu indispensable pour tout yogi, et aussi bête puisse-il paraître, il est le fruit d’une cinquantaine d’années de recherches et développement. Enfin, si vous aussi vous voulez un tapis de yoga, gardez toujours à l’esprit que vous ne devez jamais opter pour un matériau comme le PVC, ce serait un énorme retour en arrière et le plus mauvais des choix !

6 raisons d’avoir son propre tapis de yoga

Il y a les « pro tapis » et les autres.

Si le yoga peut effectivement se pratiquer sans tapis, n’en déplaise à certains, voici tout de même 6 bonnes raisons d’en avoir un sous le coude (ou les pieds, en l’occurrence) :

  1. Aide à établir un lien fort avec votre pratique de yoga, ce qui est valable dans toute discipline. Le fait d’investir de l’argent dans de l’équipement permet généralement de se motiver
  2. Pour des questions évidentes d’hygiène lorsque vous suivez des cours de yoga collectifs (afin d’échapper au prêt d’un tapis sur lequel quelqu’un d’autre a déjà sué)
  3. Aide à créer un espace de yoga rien que pour vous (on reviendra après sur la signification du tapis pour un yogi)
  4. Crée un sentiment de connexion avec le yoga (en dehors même de votre salle de yoga)
  5. Permet aux pieds d’être « enracinés » avec le sol, créant un sentiment de familiarité, de chaleur
  6. Permet une pratique plus safe en apportant confort et adhérence

Que représente le tapis de Yoga ?

Maintenant, abordons le tapis sur une note un peu plus spirituelle. Il y a quelque chose de fort qui unit un yogi et son tapis, et si vous n’en avez pas conscience, essayez donc de marcher sur le tapis d’un autre pratiquant dans un cours…regard glacial assuré.

Il faut comprendre que le tapis est plus qu’un outil, c’est une métaphore, il représente l’espace dans lequel notre esprit peut ressentir un certain soulagement de la nature chaotique, imprévisible et chargée de stress de la vie quotidienne.

Nous personnalisons nos tapis pour mieux refléter qui nous sommes en tant que praticiens. Qu’est ce que j’entends par là ? Il ne s’agit pas seulement de choisir la bonne couleur. Nous devons décider si nous optons pour le PVC ou pour un tapis « ecologique ». Nous devons également décider de la taille, de l’épaisseur, de la portabilité et des motifs sur le tapis, selon nos valeurs.

Le tapis de yoga sert de « cloison », il sépare l’espace de chacun. Les gens ne peuvent pas mettre leurs pieds sur votre tapis. Ils ne peuvent pas étirer leurs membres dans votre espace de yoga. Le sol est un espace public. Tout le monde peut marcher où il veut. Le tapis de yoga est un espace privé.

Tout ceci est très ironique, car on pratique le yoga pour élargir nos propres frontières et apprendre à faire l’expérience de l’expansion plutôt que d’être pris dans une compréhension restrictive et limitée de nous-mêmes. Et nous le faisons à partir de quoi ? D’un espace privé, rectangulaire et personnalisé aux couleurs vives.

C’est ce que déplorent certains yogis qui ne sont pas aficionados du tapis de yoga.

Le petit conseil ici, pratiquez aussi sans votre tapis. S’il est requis pendant les cours, séparez-vous de temps en temps de cette cloison lorsque vous pratiquez chez vous. Vous aurez l’impression d’être libéré, et votre pratique des asanas pourra même être différente. Certaines postures peuvent varier dans l’effort selon qu’on les pratique ou non sur l’adhérence d’un tapis, faites le test.

Guide d’achat du tapis de yoga : 6 critères à prendre en compte ?

Le choix d’un tapis de yoga, c’est un peu plus que le choix d’une couleur et d’un motif. Vous allez avoir besoin d’y être stable et confortable durant l’enchaînement de vos asanas. Le tapis doit par ailleurs être facile à ranger et à transporter. Enfin, vous voulez que votre tapis soit respectueux de l’environnement, et j’insiste encore sur ce point.

Voici les critères qui vont vous permettre de choisir votre parfait tapis de yoga, un tapis qui convienne à votre pratique, vos valeurs et surtout, votre budget.

1. L’épaisseur

À première vue on pourrait se dire que l’épaisseur importe peu. Mais l’épaisseur dans un tapis, c’est synonyme de confort.

Les tapis fins présentent l’avantage d’être facilement pliables en plus de ne pas peser lourd, mais vos genoux s’enfoncent. Trop épais en revanche, ils peuvent entraver votre connexion avec le sol, pourtant primordiale dans certaines postures comme la pose de l’arbre où l’on est comme enraciné.

On considère un tapis comme épais à partir de 6mm d’épaisseur, moins de 2mm, il est fin.

Vous pouvez partir sur un tapis de 3-4mm, qui est une épaisseur standard, sans trop risquer de vous tromper. Optez pour un second tapis plus fin si vous voyagez souvent et quelque chose de plus épais si votre tapis est destiné exclusivement à un usage domestique.

2. le matériau

Le matériau de votre tapis de yoga dicte sa texture, sa durabilité, sa viscosité, son caractère ecofriendly et la manière dont il cède ou non à la pression face à la sueur.

C’est donc un critère qui a une haute importance.

La plupart des tapis de yoga standard sont faits de PVC, et rappelez-vous, on dit non au PVC !

Parmi les nouvelles options plus respectueuses de l’environnement, figure le caoutchouc naturel et recyclé, la fibre de jute et le coton biologique ou naturel.

Si vous êtes allergique au latex, évitez les tapis de yoga en caoutchouc naturel.

3. La texture

La texture de votre tapis de yoga détermine l’adhérence qu’il procure, la couche supérieure de votre tapis fournit une protection contre le glissement. Et parce que la texture affecte la sensation d’un tapis de yoga, c’est aussi une composante du confort général.

La texture peut avoir été dictée par le fabricant (un motif de bosses en relief, par exemple) ou par les matériaux : les tapis en fibre de jute ont par exemple une rugosité organique naturelle.

Si vous recherchez un tapis de yoga qui empêche de glisser et que vous aimeriez éviter les tapis en PVC, mettez-vous en quête d’un tapis en caoutchouc, en jute ou en coton qui a un motif naturel en relief. Cette adhérence complémentaire vous aidera à rester bien en place, peu importe la transpiration ou l’intensité de votre pratique.

4. Respect de l’environnement

En tant que yogis, nous sommes (normalement) attachés au principe de l’ahimsa (non-violence, respect de la vie). Il est donc, de base, assez contreproductif d’opter pour un tapis qui finira ses jours quelque part dans l’environnement et mettra un millier d’années à se dégrader..

Si l’environnement est important pour vous, évitez les tapis de yoga en PVC qui ne se décompose pas dans les décharges et qui est difficile et coûteux à recycler.

Les tapis de yoga en caoutchouc, en jute et en coton ont certes tendance à être plus épais et plus glissants que les tapis en PVC, mais ils répondent tout de même à vos besoins de confort et d’adhérence.

5. Le prix

Liforme Le Tapis de Yoga Le Tapis de Yoga...
  • Système de repères unique et original AlignForMe
  • Matériau révolutionnaire « GripForMe » pour un grip sans pareil pendant votre pratique
  • Confectionné à partir des matériaux et des procédés les plus écologiques et respectueux du corps

Un tapis de yoga standard de 3mm d’épaisseur, de couleur unie et en PVC représente le bas de la gamme de prix, généralement dans les 10-15€.

À partir de là, vous pouvez payer plus cher pour avoir de beaux motifs, un peu plus d’épaisseur, un traitement antimicrobien, un matériau responsable et des textures sympas.

Si le yoga s’apprête à s’inviter de manière durable dans votre vie, je vous conseille de mettre la main au portefeuille et d’opter pour un modèle milieu de gamme pour une cinquantaine d’euros. Je sais, cela peut paraître hors de prix pour un bête tapis, mais vous vous rendrez compte que l’investissement valait la peine. Je dis ça uniquement si vous faites du yoga sur une base régulière, je ne vous demande pas de vous ruiner pour un quelques heures par-ci par-là dans l’année.

6. Le style

Une fois que vous avez réduit vos choix en fonction de l’épaisseur, du matériau, de la texture, de l’adhésivité, du respect de l’environnement et du prix, il ne vous reste qu’un seul facteur (le plus important pour nous les filles) : le design !

Ici, n’hésitez pas à choisir votre couleur, motif ou imprimé préférés. Après tout, vous n’avez pas fini d’observer votre beau tapis quand vous serez en chien tête en bas !

Quel est le meilleur tapis de Yoga pour vous ?!
5 (100%) 2 votes

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.