Le massage du ventre (Chi Nei Tsang), bon pour la digestion ?

Le massage du ventre (Chi Nei Tsang), bon pour la digestion ?

3 novembre 2019

D’où vient le Chi Nei Tsang et quelle est son utilité ?

Le massage du ventre connu sous le nom de Chi Nei Tsang est une technique ancestrale qui provient de la Chine Taoïste antique. On le considère comme une forme de Qi Jong.

Étymologiquement, « Chi » signifie énergie et « Nei tsang » organes internes.

Cette discipline fut pendant longtemps réservée aux moines lors de la préparation à la méditation.

C’est le maître spirituel taoïste Mantak Chia, enseignant en Thaïlande, qui a ouvert le Chi Nei Tsang au reste du monde il y a environ 30 ans.

Il s’agit d’un massage abdominal visant la guérison physique, émotionnelle et spirituelle.

Le ventre est considéré comme notre deuxième cerveau. Ce dernier ne comporte pas moins de 100 millions de neurones !

La théorie veut que si elles ne sont pas exprimées, reconnues ou encore « digérées », les émotions que nous ressentons telles que la peur, le stress ou encore la colère sont stockées dans notre système digestif sous forme de tensions qui, sur le long terme, vont déclencher des symptômes physiques tels que des douleurs ou encore des maladies.

Certains états dépressifs pourraient être associés à une mauvaise assimilation intestinale.

Il faut savoir que les émotions mal digérées se dirigent aux mêmes endroits que les aliments non digérés et vont donc provoquer elles aussi des troubles digestifs.

C’est là qu’intervient le Chi Nei TSang qui va permettre d’évacuer ces tensions.

Le massage du ventre est, en somme, une auto guérison.

Déroulement d’une séance de massage du ventre

C’est un massage qui va agir sur les systèmes vasculaires, lymphatiques, musculaires, nerveux et énergétiques.

Le Chi Nei Tsang ne concerne pas seulement les organes situés sous l’abdomen, il vise également le diaphragme ainsi que les organes situés sous la cage thoracique.

Le massage du ventre est recommandé aux personnes ayant des tensions abdominales, une fatigue récurrente, des brûlures d’estomac, un mal de dos, un sommeil agité, des douleurs menstruelles, des troubles sexuels ou encore des problèmes respiratoires.

En début de séance, le praticien va se renseigner sur la raison de votre venue par le biais d’un bilan.

Vous irez ensuite vous allonger, habillés, sur une table de massage ou à même le sol, sur un matelas.

Après, avoir levé votre t-shirt, ce dernier va manipuler votre abdomen en effectuant des pressions douces dans un premier temps puis plus profondes par la suite.

Le thérapeute va vous inviter à respirer consciemment pendant la séance et, parfois, à pratiquer des sons de guérison (il y en a 6 au total). Leur action vibratoire intensifie le nettoyage des organes. Une séance de Chi Nei Tsang implique la respiration consciente au même titre que la méditation.

La séance va généralement durer entre 1h et 1h30.

Le Chi Nei Tsang peut également s’effectuer en automassage, en position assise ou allongée. En adoptant quelques gestes simples, il est possible d’entretenir son bien-être physique, émotionnel et mental.

Nous portons tous en nous un potentiel d’auto guérison, il ne tient qu’à nous d’apprendre à nous en servir.

Les bienfaits du Chi Nei Tsang

Le Chi Nei Tsang permet de détoxifier les organes, d’améliorer leurs fonctions métaboliques et de renforcer le système immunitaire.

Il va aussi stimuler le système lymphatique ce qui va libérer les tensions ainsi que les énergies négatives et augmenter l’énergie corporelle en facilitant sa circulation.

Le massage du ventre permet d’harmoniser les émotions et de rétablir joie et bien-être.

Les douleurs physiques chroniques telles que le mal de dos, de jambes ou encore de nuque peuvent également être soulagées grâce à la pratique du Chi Nei Tsang.

Il va détendre l’estomac, alléger le foie si celui-ci est trop chargé, stimuler la digestion et réduire les ballonnements.

Une fois ces tensions abdominales évacuées, le cerveau va gagner en énergie : amélioration de la réflexion, accroissement de la créativité, etc.

Le Chi Nei Tsang agit aussi sur les systèmes respiratoire, cardio-vasculaire, lymphatique, endocrinien, urinaire et reproductif.

Ma séance de Chi Nei Tsang

C’est en Thaïlande, à Chiang Mai précisément, que j’ai décidé de tester le massage du ventre.

J’ai pu rencontrer quelques personnes qui en avaient fait l’expérience, je fus convaincue par leurs témoignages, bien qu’un peu réticente, c’est un massage qui semblait être douloureux.

Je veille à ne pas manger les heures précédant la séance.

En arrivant sur place, une douce odeur d’herbes aromatiques parvient à mes narines.

On me demande de m’allonger sur une table de massage.

La thérapeute commence par une courte prière silencieuse puis me masse les pieds et le bas des jambes à la manière du massage traditionnel thaïlandais.

Après avoir relevé mon t-shirt, elle applique des compresses de boules d’herbes aromatiques chaudes sur mon abdomen, c’est à la fois agréable et relaxant.

Elle observe ensuite mon ventre. À la simple vue de mon nombril, elle s’exclame : « c’est parfait, il n’y a pas de tensions apparentes ». Quelle bonne nouvelle !

En fonction de sa position, de sa forme, le nombril peut apparemment révéler des tensions dans le bas du dos, dans le bas ventre ou encore dans les organes situés en haut de l’abdomen.

La masseuse se met ensuite à effectuer de légères pressions sur l’ensemble de mon ventre. Celles-ci sont de plus en plus fortes.

Dans un sens puis dans un autre, de haut en bas puis de bas en haut, la position de ses mains change en fonction de l’organe qu’elle cible (colon, foie, estomac, reins, etc.).

De temps en temps, je ressens une légère douleur à certains endroits. Au fil des passages de ses mains, les douleurs s’estompent.

Elle utilise à nouveau les boules chaudes d’herbes aromatiques sur l’ensemble de mon ventre. Celui-ci est beaucoup moins dur, clairement plus détendu qu’à mon arrivée.

À la fin de la séance, j’ai à nouveau droit à un massage thaïlandais, cette fois sur la partie haute de mon dos, la nuque et les épaules.

Je passe une nuit agréable.

Le jour suivant, je réalise que mon esprit est clair, bien plus clair que les jours précédents. Il n’est pas brouillé par son habituel flux de pensées inutiles et trop nombreuses. Je suis particulièrement concentrée dans les actions que j’entreprends tout au long de la journée. Une sensation de légèreté et de bien-être m’accompagne, je ne m’étais pas sentie aussi bien depuis longtemps.

Je fus donc séduite par cette technique ancestrale de médecine chinoise, à tel point que j’ai par la suite décidé de suivre une formation pour pouvoir partager cette pratique avec mon entourage et peut-être même, un jour, d’en faire mon métier.

Le massage du ventre (Chi Nei Tsang), bon pour la digestion ?
4 (80%) 1 vote[s]

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.