Comment manger consciemment pour protéger son corps…

Comment manger consciemment pour protéger son corps…

10 septembre 2017

Nous vivons à 100 à l’heure, nos journées sont rythmées par le fameux métro, boulot, dodo. Il ne faut pas remonter bien loin pour se rendre compte à quel point notre société a changé.

En effet, qui a déjà vu ses grands-parents tomber dans le vice du plat déjà préparé, préférer des goûters plus sucrés et gras les uns que les autres, boire un litre de boisson gazeuse dans la journée … ?

Pourtant, notre alimentation et ces habitudes alimentaires ne sont pas celles d’il y a deux générations, elles ont commencé à apparaître dans les années 60 et n’ont eu de cesse de croître depuis. A tel point qu’aujourd’hui la malbouffe tue trois fois plus que le tabac et cinquante fois plus que la route.

Que faire pour ralentir la cadence et retrouver le plaisir simple et pourtant tout à fait essentiel d’un bon repas ?

Zoom sur la nécessité de se reconnecter avec son assiette et de manger consciemment.

Manger consciemment, quesaco ?

Le mindfullness eating est un concept simple qui consiste à prendre conscience du contenu de nos assiettes (saveurs, arômes, effets sur la santé, …) L’idée étant de comprendre et d’analyser ce que l’on mange afin de réguler notre consommation et de ne consommer que ce dont nous avons besoin/ est bon pour nous.

Cette reconnexion est essentielle dans une ère dans laquelle l’OMS prévoit que l’obésité touche 3,28 milliards de personnes d’ici 2030 (*).

Quels intérêts ?

Manger consciemment présente plusieurs avantages dont :

  • Perdre du poids : l’idée est ici de ne rien s’interdire mais de le faire en pleine conscience afin de se limiter tout naturellement et d’éviter l’inévitable effet yoyo des régimes. En effet, qui lors d’un régime ne s’est pas laissé tenter au bout de quelques semaines par un beignet dégoulinant ? Or, ce côté drastique du régime aurait pour conséquence de ne faire pas moins de 80% de récidive*.
  • Manger en pleine conscience permet de se rendre compte de ce que l’on consomme et ainsi de consommer moins sans se sentir privé ou frustré (il évite donc l’effet yoyo). Pour plus d’information voir la méthode zermatti.
  • Reconnaître la satiété : la sensation de satiété ne met pas moins de 20 minutes à se faire ressentir. Ainsi se concentrer sur ce que l’on mange, avoir conscience du contenu de notre assiette demande du temps, ce qui permettra à notre estomac d’assimiler ce que l’on ingurgite et ainsi d’envoyer le signal de satiété au cerveau. A contrario, cela lui est tout à fait impossible lorsque l’on mange en quatrième vitesse au bureau devant nos écrans ; c’est pourquoi, le repas doit devenir un moment clé de la journée !

Cette reconnaissance de la satiété va permettre une meilleure digestion puisque l’estomac ne devra pas fournir un travail plus important qu’il ne le devrait.

Supprimer les distractions : il faut prendre plus de temps pour manger et se concentrer sur ce que l’on mange. Cela passe nécessairement par se concentrer sur son assiette et donc se couper de tout ce qui pourrait nous distraire (tv, téléphone, ordinateur…)

Prendre plus de plaisir : sachant de quoi votre assiette est faite, vous permettra d’en savourer le contenu. En effet, comment savourer un mélange dont le contenu nous est inconnu ?

Se sentir mieux : manger consciemment permet de faire de meilleurs choix alimentaires et l’alimentation est primordiale pour notre santé. In fine, cette méthode permet donc de se sentir mieux.

Et le stress dans tout ca ? L’alimentation apparaît depuis notre plus jeune âge comme une consolation. Qui n’a pas reçu de sucrerie après un rendez-vous chez le médecin ?

Ainsi, une partie de nous est conditionnée pour voir la nourriture comme solution. Mais en réalité, lorsque l’on se jette sur des aliments « mauvais » nous ne nous sentons que plus mal par la suite. Manger consciemment permet de ne pas se jeter sur la nourriture et d’apprendre à gérer les situations qui provoquent ces pulsions.

Comment manger consciemment ?

mindfull eating

Manger est un besoin pour notre corps, il permet à celui-ci de fonctionner. Mais mange t’on toujours parce que notre corps nous le demande ?

Il faut distinguer deux types de personnes :

  • celles qui mangent ce qu’elles veulent et quand elles ont faim, qui s’arrêtent de manger lorsqu’elles n’ont plus faim (alors que leur assiette est presque pleine), qui ne prennent pas de dessert car leur repas a déjà été trop copieux…
  • et les autres…

Pour ces autres, plusieurs astuces simples peuvent permettre de prendre conscience de son alimentation :

  • Cuisiner : savoir ce que l’on met dans son assiette est essentiel. Cela permet de prendre conscience de ce que celle-ci contient et de manger avec de réelles saveurs que l’on aime. En savourant le moment du repas l’envie de se jeter sur la nourriture entre les repas/ en fin de repas en sera nécessairement diminuée.
  • Composer une belle assiette : manger ce n’est pas que dans la bouche. En effet, la première étape de visualisation est importante puisque c’est le visuel qui va nous donner ou non envie de manger. Composez-vous une assiette qui donne envie vous n’en serez que gagnant ! Petite astuce : plus votre assiette sera grande plus vous aurez l’impression qu’elle est vide, troquez-là contre une assiette plus petite !
  • Contenu de l’assiette : le tout n’est pas de se dire qu’une assiette remplie de vert est LA solution. Une assiette doit être complète (protéine, légume, féculent…) Le but n’étant pas mourir de faim à 16h… N’oubliez pas que prendre conscience de son assiette c’est donner à son corps tout ce dont il a besoin et non pas le priver de tout !
  • Concentration : manger est un moment important, il est primordial de ne pas faire 36 choses à la fois et de se concentrer sur son assiette plus que sur son smartphone…
  • Prendre le temps : c’est i n d i s p e n s a b l e. Il faut prendre le temps de manger de regarder le contenu de l’assiette, d’en apprécier la quantité, les apports, de mâcher tranquillement et de ne pas engloutir, … il est grand temps de prendre du temps !

Dans cette société de production au rythme effréné, il est nécessaire de se recentrer sur l’essentiel et quoi de plus essentiel que ce qui nous permet de vivre ? Prenez le temps de vous intéresser à vous, aux signaux que vous envoie votre corps pour en tirer le meilleur.

Reconnectez-vous avec votre assiette, elle vous le rendra !

*http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs311/fr/
**Rétablissement du poids: des statistiques et des comportements à la physiologie et au métabolisme, Anastasiou CA 1 , Karfopoulou E 2 , Yannakoulia M 2 .

Comment manger consciemment pour protéger son corps…
Ce post vous a été utile ?

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.