Tout savoir sur la malachite : présentation, utilisation en lithothérapie et en joaillerie

Tout savoir sur la malachite : présentation, utilisation en lithothérapie et en joaillerie

12 février 2019

La malachite est une pierre remarquable, utilisée depuis des milliers d’années par l’homme dans des domaines très variés : décoration, médecine, maquillage et joaillerie.

Plusieurs mythologies l’associent au divin, à la vie et à la fertilité. La lithothérapie lui prête aussi de nombreux effets bénéfiques tant sur le plan du corps que de l’esprit.

Faisons ensemble un tour d’horizon des origines de la malachite, de sa place dans l’Histoire et de son utilisation en lithothérapie.

Présentation de la malachite

pierre malachiteLe mot malachite vient du latin malachites, lui-même issu du grec moloche. Il est formé des termes malak et lithos qui veulent respectivement dire mauve et pierre.

Pourtant la malachite est verte…

Cette étrangeté peut avoir trois origines :

  1. La première hypothèse est que la mauve est une fleur qui était abondante chez les Grecs et que les motifs de la malachite ressemblent à l’envers de ses feuilles.
  2. La deuxième possibilité est que son nom serait dû à la mollesse de la pierre, mou se disant malakos en grec
  3. La troisième théorie prétend que, la mauve et la malachite ayant les mêmes propriétés pour apaiser, adoucir et agir contre anti-inflammatoire, les Grecs ont associé son nom à celui de la fleur en question.

Malachite : sa place à travers les âges, légendes et symbolisme

Il semble que la malachite a d’abord été utilisée par les Égyptiens. Elle symbolisait pour eux la vie, la jeunesse, la santé et la renaissance.

Au quotidien, ils s’en servaient de maquillage en la broyant, on a retrouvé des palettes de fard datant de 4000 ans av J.-C. Ils lui conféraient aussi la faculté de guérir les infections oculaires.

Toujours sous forme de poudre, son pigment était employé à la décoration de fresques magnifiques, un exemple connu étant le tombeau du scribe Nakht près de Louxor.

Les Égyptiens associaient la malachite à Hator, déesse de la fécondité, des arts musicaux et protectrice des mineurs du Sinaï.

Elle était aussi liée à la déesse Thouéris, protectrice de la maternité : les femmes portaient souvent une amulette en malachite à son effigie, censée les fortifier pendant leur grossesse.

Les Grecs en avaient beaucoup sous forme d’amulettes pour les enfants ou de bracelets pour les guerriers : elle devait assurer protection à son porteur. Ils l’employaient aussi fréquemment en art, notamment pour réaliser des camées, avec une technique de gravure particulière utilisée sur des matériaux ayant des strates de couleurs contrastées. Les colonnes du temple d’Artémis, à Éphèse, considéré comme une des sept merveilles du monde, étaient décorées avec de la malachite.

Chez les Romains, la déesse de la maternité, de la fertilité et du mariage est Junon, l’épouse de Jupiter, roi des dieux. Son emblème est le paon dont les yeux sont en malachite et protègent du mauvais sort.

Au Moyen-Âge, certains pensaient que la malachite permettait de comprendre le langage des animaux. Jean de Mandeville, explorateur et écrivain du XIVe siècle, décrit les propriétés de la malachite (appelée clochite à l’époque). Selon lui, elle protégeait les enfants de la mauvaise fortune, des maladies et des ennemis.

Au XIXe siècle, la malachite est extraite en grande quantité des mines de l’Oural, elle contribue à faire la richesse des tsars qui l’utilisent massivement pour décorer les palais et les édifices religieux. Le tsar Alexandre Ier en offre à Napoléon Bonaparte en 1808, ce dernier fait fabriquer de somptueux objets de décoration qui sont encore visibles dans le « salon des malachites » ou « salon de l’Empereur » au Grand Trianon à Versailles.

Sur le plan zodiacal, la malachite correspond aux signes astrologiques de la Balance, du Scorpion et du Capricorne. En plus de la fertilité, c’est aussi la pierre qui est associée à l’humilité. C’est la pierre à offrir pour le 13e anniversaire de mariage.

La malachite en géologie

bijou en malachite

La malachite est une pierre de la famille des carbonates minéraux et du sous-groupe des carbonates anhydres avec anions étrangers de formule Cu2CO3 (OH) 2.

C’est un minerai d’une dureté de 3,5 à 4 sur l’échelle de Mohs, c’est-à-dire moyennement dur. Sa densité est de 3,6 à 4,05. La conséquence est que la malachite se raye assez facilement et est fortement soluble dans les acides.

La pierre est translucide ou opaque, elle a une texture concrétionnée.

En effet, la malachite se forme par oxydation du cuivre au contact de l’air : au bout de plusieurs milliers d’années, le cuivre a changé de structure moléculaire pour faire place à la malachite. Ses motifs peuvent prendre différentes formes : ils peuvent être irréguliers ou bien faire apparaître de manière nette ses différentes strates d’accroissement, un peu comme un tronc d’arbre coupé.

La couleur verte et le veinage caractéristique de la malachite la rendent assez facilement reconnaissable, même si elle peut parfois être confondue avec la chrysocolle et le péridot. De temps en temps, il est possible de trouver de l’azurite-malachite, car ces deux pierres se forment dans les mêmes zones géologiques.

Les principaux gisements de malachite

Les gisements de malachite sont éparpillés dans le monde entier.

On en trouve :

  • En Europe : en Russie (dans l’Oural) qui disposait avant des mines les plus riches, en France (Var, Hérault, Rhône, Moselle) et en Italie
  • En Afrique : en République démocratique du Congo, qui est le premier producteur mondial à l’heure actuelle, en Namibie et à Madagascar
  • En Amérique : aux États-Unis (Arizona), au Chili, au Brésil, en Colombie, au Mexique
  • En Australie

La malachite en lithothérapie

Utilisée par les Égyptiens, les Grecs et les Romains pour ses vertus curatives, la malachite est une des pierres les plus populaires de la lithothérapie. Elle est traditionnellement réservée aux femmes et aux enfants, aux personnes vulnérables de manière générale. C’est une pierre axée sur l’intellect, la créativité et la dualité. Elle permet d’avancer même dans les moments difficiles. Pour ressentir ses bienfaits, il faut la porter sur soi, le mieux étant de l’appliquer sur la zone souffrante et de l’y maintenir avec un bandage. Par contre, il ne faut jamais s’en servir sous forme d’élixir, le cuivre qu’elle contient est toxique s’il est ingéré. La malachite peut être utilisée de multiples façons.

Bienfaits de la malachite sur le corps

Les effets de la malachite sur le plan physique sont vraiment très variés. Ainsi, selon la lithothérapie, la malachite aurait :

  • Des propriétés antiseptiques et antibactériennes utiles en cas d’otite, d’angine ou d’infection des yeux
  • Des propriétés bénéfiques sur le système sanguin : elle purifie le sang, elle a un effet hémostatique (propre à arrêter les hémorragies) et renforce l’activité cardiaque (la mettre sur le chakra du cœur)
  • Des propriétés antispasmodiques et anti-inflammatoires atténuant les douleurs aux dents, aux reins, à la gorge, l’asthme, les coliques, les crampes, les entorses, les fractures, les rhumatismes, l’arthrite et l’arthrose
  • Des propriétés revitalisantes en accélérant la régénération des cellules, en renforçant les défenses immunitaires et en éliminant les toxines (la placer sur le chakra du plexus)
  • Des propriétés pour calmer le système nerveux, notamment en cas de stress, insomnie, anxiété ou épilepsie.

La lithothérapie lui prête aussi des pouvoirs particuliers pour les femmes et les enfants. Chez les femmes, elle protègerait la mère pendant la grossesse, elle faciliterait l’accouchement et résoudrait les problèmes de règles douloureuses ou irrégulières. Chez les enfants, elle est recommandée en cas de troubles du sommeil, convulsions ou sevrage.

Bienfaits de la malachite sur l’esprit

La malachite a aussi des effets au plan psychologique et spirituel en lithothérapie. Ainsi, elle pourrait :

  • Améliorer la capacité à s’exprimer et à convaincre (chakra de la gorge)
  • Aider à la méditation
  • Accroître la confiance en soi
  • Éliminer les inhibitions (chakra du cœur qui libère les émotions refoulées)
  • Favoriser la lutte contre la dépression
  • Permettre de comprendre plus facilement ses rêves
Notez que les listes ci-dessus et ci-dessous sont basées sur des siècles de folklore (bien avant que la médecine moderne ne surgisse) et sont fournies à des fins de divertissement et de référence seulement. En aucun cas, il ne s’agit pas de renseignements médicaux réels. N’allez pas traiter vos problèmes médicaux avec quelconques minéraux, car rien n’est prouvé, ces faits ne reposent sur aucune donnée scientifique. Il n’y a pas de mal à y croire et à s’ouvrir à la spiritualité, mais rien ne vaudra jamais l’avis de votre médecin qualifié. Cela n’enlève rien à la beauté de ces minéraux toutefois.

Les bijoux en malachite

Utilisation en joaillerie

La malachite a été très utilisée par les orfèvres pour fabriquer de nombreux objets de décoration comme des vases, des cendriers, des boules, des animaux, etc.

En bijouterie, elle est souvent en forme de boule pour les colliers ou de cabochon pour les bagues, les boucles d’oreille et les broches.

Les malachites les plus recherchées sont celles qui ont été travaillées de manière à ce que la stratification de la pierre soit la plus visible et la plus spectaculaire possible.

Entretien de la malachite

Pour nettoyer la malachite, la meilleure option est de la passer sous de l’eau froide, déminéralisée de préférence. La malachite est une pierre très absorbante, il convient donc de l’essuyer avec un chiffon doux immédiatement après l’avoir lavée. Il faut éviter le contact avec de l’eau salée ou toute substance chimique.

Ce nettoyage à l’eau déminéralisée purifie aussi la malachite selon la lithothérapie. Un moyen alternatif de la purifier est la fumigation avec de l’encens, du bois de sauge ou du bois de santal.

Pour recharger la malachite, utilisez une géode d’améthyste ou laissez-la exposée à la lumière du matin, en évitant ainsi les plus fortes chaleurs de la journée.

Avec quoi combiner la malachite ?

La malachite provient du même type de gisement que l’azurite, elles peuvent être trouvées ensemble dans la nature.

Elles s’associent donc logiquement et, selon la lithothérapie, apportent un équilibre entre l’azurite, pierre d’élévation spirituelle, et la malachite, pierre de protection liée à la Terre.

Leur combinaison active le 3e œil, permet une guérison émotionnelle profonde en éliminant les blocages et inhibitions et favorise la renaissance après des expériences traumatisantes.

La malachite peut aussi être alliée à l’améthyste, la chrysoprase et au cristal de roche. Elle protègerait alors des angoisses, du stress, de l’anxiété et apporterait de la sérénité.

Tout savoir sur la malachite : présentation, utilisation en lithothérapie et en joaillerie
3.3 (65.71%) 14 vote[s]

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.