Labradorite : bienfaits, propriétés et utilisations de cette « pierre magique »

Labradorite : bienfaits, propriétés et utilisations de cette « pierre magique »

10 septembre 2018

La labradorite est un pilier de la lithothérapie qui n’est connue (officiellement) que depuis le 18e siècle. Sa renommée ne fut toutefois pas longue à bâtir, tant la pierre possède un spectre de couleurs unique créé par les fractures du minéral.

Son nom est dérivé de la région où il a été trouvé : le Labrador, au Canada et on le doit au géologue Foster.

Le suffixe -ite quant à lui viendrait du latin et du grec ancien. On l’emploi pour former des adjectifs et des noms, signifiant « connecté » ou « appartenant à ». On le retrouve ainsi souvent dans le domaine des minéraux et des pierres précieuses.

Pour se mettre en jambes, voici quelques faits intéressants sur la labradorite (ce n’est que mon avis) :

  • la Labradorite est un feldspath plagioclase, ce que l’on peut définir comme un « minéral de la famille des tectosilicates, dont la composition est celle d’un aluminosilicate de sodium, de potassium ou de calcium » selon Wikipédia. Plus clairement, elle contient à la fois du sodium et du calcium.
  • il en existe trois variétés : spectrolite, pierre de lune arc-en-ciel et andésine-labradorite.
  • on la considère comme LA pierre pour activer les chakras de la gorge (5e chakra) et du troisième oeil (6e chakra).
  • les Inuits racontent que les aurores boréales sont emprisonnées dans cette pierre.
  • elle aurait été découverte par les missionnaires moraves en 1770.
  • on la trouve rarement sous forme de cristaux, mais plutôt en gros fragments.
  • on lui associe les signes astrologiques Sagittaire, Scorpion et Lion
  • elle symbolise la fantaisie et la créativité

Qu’est-ce qu’une labradorite ?

Comme nous l’avons vu, la Labradorite appartient au groupe des feldspaths.

Au sein de ce groupe, il existe une classification qui se résume à savoir si les pierres qui le composent contiennent plutôt du sodium ou du calcium. À une extrémité du spectre, on a l’albite, composée uniquement de sodium. À l’extrême opposé se trouve l’Anorthite, qui contient du calcium, mais pas de sodium.

Notre Labradorite quant à elle se situe au milieu de ce spectre, car elle contient à la fois du sodium et du calcium, ainsi que de l’aluminium et du silicium.

Un phénomène qui lui est propre : labradorescence

Si on la compare à d’autres minéraux, la labradorite est unique en son genre, en raison de sa large palette de couleurs due à des fractures internes dans le minéral, qui réfléchissent la lumière et la dispersent pour créer un assortiment de couleurs.

Dites-vous bien que cet effet est tellement unique qu’on lui a attribué un nom : labradorescence (aussi connu sous le nom d’effet Schiller ou adularescence) et qui se définit comme un phénomène d’irisation due à la réfraction de la lumière dans les fines couches de la roche. Pour les plus scientifiques d’entre vous, plus d’informations sur le sujet ici.

Où en trouve-t-on ?

Initialement extraite en 1770 par des missionnaires sur l’île de Paul au Labrador, Canada, on a depuis lors retrouvé la Labradorite en Finlande, en Australie, en Russie, en Ukraine, au Mexique, mais aussi à Madagascar, souvent sous l’état de gros fragments.

Notez que la découverte de 1770 est la date « officielle », car en réalité, les Inuits et les Innus amérindiens connaissaient cette pierre précieuse depuis bien longtemps. La légende raconte que lorsque le premier guerrier inuit est tombé sur cette pierre précieuse, il aurait tenté de libérer les aurores boréales avec son arme, origine de ce spectacle de lumière que nous pouvons maintenant observer dans le ciel (quand on en a la chance).

Les différents types de Labradorite

Selon l’endroit où elle se trouve, la pierre peut présenter des propriétés différentes. Il existe trois variétés de cette pierre précieuse : spectrolite, pierre de lune arc-en-ciel et andésine-labradorite. La première est une forme rare du minéral que l’on ne trouve qu’en Finlande. La pierre de lune arc-en-ciel se trouve à Madagascar et est aussi connue sous le nom de pierre de lune de Madagascar. La dernière des trois variétés est formée en rendant les couleurs de la pierre plus intenses.

Quels sont les propriétés et les usages de la labradotite ?

Avec son petit surnom de « pierre magique », vous vous doutez bien que la Labradorite possède quelques propriétés intéressantes !

On l’a dit capable d’aider à trouver son « soi intérieur », permettant d’accroître la conscience de l’esprit. Il faut la considérer comme un objet qui permet d’entrer en contact avec un sens supérieur de spiritualité, transcendant le monde corporel et brisant les chaînes du temps qui nous limitent souvent au présent.

Sa composition assez unique en la matière en a rapidement fait un objet de débats quant à sa place dans le grand schéma des minéraux.

Mais la Labradorite a tout de même quelques propriétés connues sur lesquelles les spécialistes s’accordent.

La Labradorite émane principalement des teintes bleues, ce qui en fait un choix idéal pour activer les chakras de la gorge (5e) et du troisième oeil (6e). Utilisée pour activer le chakra de la gorge, elle permet de briser le barrage qui entrave la communication entre les autres chakras. Lorsque ce blocage est éliminé, non seulement cela permet un meilleur équilibre à l’intérieur du corps, mais cela permet aussi à chacun de s’exprimer librement sans restriction.

Beaucoup de gens pensent que la labradorite a une forte énergie de guérison physique et qu’elle peut être utile notamment pour :

  • les troubles pulmonaires et les problèmes respiratoires (rhumes et bronchites)
  • le métabolisme et digestion
  • la tension artérielle

Souvent, on se retrouve écrasé dans sa routine quotidienne, avec ses responsabilités qui pèsent lourdement sur nos épaules. On finit par en perdre le goût de l’aventure à cause du stress émotionnel que ces responsabilités impliquent, et cela peut étouffer notre créativité. La labradorite permettrait de briser ce blocage et permettrait de s’ouvrir à de nouvelles idées et raviver son imagination.

Voici une petite liste de ses propriétés de guérison psychologique :

  • la Labradorite protégerait de la négativité, elle est donc recommandée aux personnes qui se fâchent au moindre geste (si vous reconnaissez un proche, voici un bon cadeau !), pour son effet calmant.
  • on pense qu’elle améliore également l’intuition.
  • on dit qu’elle délivre de l’anxiété et du stress, c’est pourquoi elle est recommandée en lithothérapie dans le traitement de la dépression.
  • elle est également recommandée pour les antisociaux et ceux qui sont seuls.
  • elle rapporterait des souvenirs oubliés et faciliterait leurs explications.

Spirituellement, c’est une pierre qui peut faire des merveilles pour ceux qui ont un fort désir de chercher et d’acquérir la connaissance. C’est un outil puissant pour les chamans et ceux qui désirent quitter le présent pour se rappeler de leurs expériences de vies passées.

Utilisée pour activer le Chakra du Troisième Œil (6e), la Labradorite permet de percevoir votre véritable destin, en apportant la connaissance des différentes vies passées, vous pouvez donner un sens plus grand au monde présent. Sa puissance peut être expérimentée lorsqu’elle est utilisée en méditation sur ce chakra.

Voici pour ce qui est des propriétés métaphysiques de la Labradorite :

  • aide à tendre la main à son ange gardien/guide spirituel.
  • aide son porteur à porter un jugement juste.
  • purifie et équilibre l’aura.
  • attire le succès à son porteur.
  • prévient les fuites d’énergie.
  • aide une personne à comprendre le destin qu’elle a choisi.
  • aide à se souvenir des rêves.
  • protège de la jalousie.
Notez que les listes ci-dessus sont basées sur des siècles de folklore (bien avant que la médecine moderne ne surgisse) et sont fournies à des fins de divertissement et de référence seulement. En aucun cas, il ne s’agit pas de renseignements médicaux réels. N’allez pas traiter vos problèmes médicaux avec quelconques minéraux, car rien n’est prouvé, ces faits ne reposent sur aucune donnée scientifique. Il n’y a pas de mal à y croire et à s’ouvrir à la spiritualité, mais rien ne vaudra jamais l’avis de votre médecin qualifié. Cela n’enlève rien à la beauté de ces minéraux toutefois.

Bijoux en Labradorite

Afin de bénéficier des bienfaits de la Labradorite, la meilleure façon reste encore de l’arborer sous forme de bijoux. Si la surface de la pierre devient trouble, il faut la plonger dans l’eau minérale et la placer au soleil. Ceci régénérera ses propriétés.

bracelet labradorite

Coup de Cœur : Bracelet Labradorite

  • Originaire de Madagascar et fabrication main
  • Longueur de 170mm et diamètre des perles de 8mm
  • Idéale pour développer intuition et clairvoyance

Voir sur le site Partenaire

Labradorite : bienfaits, propriétés et utilisations de cette « pierre magique »
5 (100%) 1 vote

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.