Kundalini Yoga, le yoga pour libérer les chakras

Kundalini Yoga, le yoga pour libérer les chakras

24 septembre 2018

Le Kundalini Yoga est arrivé en Occident en 1968 lorsque Yogi Bhajan (« Harbhajan Singh Khalsa Yogi Ji » de son petit nom) a commencé à l’enseigner en Californie.

Yogi est connu pour être le fondateur du 3HO (pour Healthy, Happy, Holy Organization), fondation érigée en 1969 afin d’introduire justement le Kundalini yoga à une population plus large. Avant cette date, on ne trouvait ce type de Yoga qu’en Inde où il était transmis dans la tradition et plutôt réservé à la noblesse.

Mais Yogi Bhajan, lui, été convaincu que tout le monde méritait d’en avoir connaissance, tant le Kundalini possède de bienfaits. C’est grâce à lui que l’on peut désormais en joui.

Vous souhaitez vous y mettre comme Demi Moore ou Russel Brand, je vous explique de quoi il s’agit et à quoi vous attendre !

apprendre à méditer

RECEVEZ VOTRE GUIDE DE MÉDITATION GRATUIT réveillez le Daila Lama qui sommeille en vous !

Quel est le but du Yoga Kundalini ?

Le but du Kundalini Yoga est d’éveiller l’énergie du même nom, la kundalini, qui repose à la base de la colonne vertébrale. Cette énergie est souvent représentée comme un serpent enroulé au bas de la colonne vertébrale.

Deux lignes d’énergie se déplacent vers le haut et autour de la base de la colonne, s’articulant en sept points appelés chakras. Chaque chakra a une fonction qui nous maintient en bonne santé. Le mouvement rythmique et régulier de la kundalini déclenche le flux d’énergie et corrige tout déséquilibre dans les chakras.

Une fois que l’énergie circule correctement, le yogi devient plus conscient, plus intégré à la réalité, et entre dans un état de conscience supérieure. Une plus grande prise de conscience mène à une vie plus heureuse et plus productive.

C’est le but du kundalini.

À quoi ressemble avec un cours de Kundalini Yoga ?

Le yoga Kundalini reprend et mix tous les outils yogiques, que ce soit les mantras (sons sacrés), les asanas (postures), les mudras (positions des mains), les bandhas (verrouillage du corps), la méditation (concentration consciente) et le pranayama (technique de respiration) afin de vous aider à en ressentir les bienfaits dès votre tout premier cours.

Mais il peut être bon de savoir à quoi s’attendre, et voilà quelques éléments qui vous aideront à vous faire une idée, histoire que vous ne soyez pas surpris !

1. Vous risquez de pousser la chansonnette !

Les mantras sont très utilisés dans le yoga Kundalini.

Ce sont des sons sacrés utilisés aussi bien pour leur signification que pour la vibration qu’ils créent dans le corps. Il y a des intentions spécifiques derrière chacun de ces sons, et vous chanterez sûrement tout au long de la classe.

Les cours de Kundalini commencent généralement en chantant le mantra Ong Namo Guru Dev Namo. C’est une manière de dire « Je m’incline devant la conscience créatrice. Je m’incline devant la sagesse divine qui est en moi. »

C’est une forme de méditation qui établit une connexion à un état supérieur de conscience, au-delà de l’ego.

Ça, c’est pour l’introduction ! Il y a aussi un mantra pour clore la classe : le Sat Nam (qui remplace aussi le traditionnel namaste). Entre ces deux mantras, vous serez amené à chanter plus ou moins régulièrement, selon le professeur.

2. On se focalise beaucoup sur la respiration…

Le yoga Kundalini utilise beaucoup la respiration pour approfondir l’expérience des yogis.

Selon la philosophie yogique, la respiration est le pont qui relie le corps et l’esprit. Cela signifie que plus vous apprenez à vous concentrer sur la respiration, plus vous avez la capacité de calmer votre esprit agité. Une respiration consciente peut aider à évacuer le stress et l’anxiété, en classe comme à l’extérieur.

3. Et sur la méditation

L’accent est donc mis sur la respiration et sur la concentration intérieure entre les postures. Le yoga Kundalini est plus méditatif que les autres styles de yoga.

Ces phases de méditations sont néanmoins accessibles aux parfaits débutants, car elles font intervenir plusieurs types de méditation comme des mantras ou des mouvements particuliers. Il est donc plus facile d’accéder à un état profond, même quand on n’y connait rien du tout.

4. Le Kundalini ne ressemble à aucun autre type de yoga

En pratique, le Kundalini ressemble à des séquences d’efforts intenses suivies d’intervalles de relaxation.

Juste après le mantra d’ouverture de la classe, il y a généralement un pranayam (exercice de respiration yogique) suivi d’une séquence de postures (kriya). Chaque série aura des poses différentes qui impliquent des mouvements, des techniques de respiration ou un mantra. Entre les postures, vous aurez une minute ou deux pour vous détendre et vous concentrer.

Enfin, il y a une relaxation suivie d’une méditation, puis le mantra final

Bien que les mouvements soient habituellement assez simples, vous allez voir qu’ils peuvent devenir assez physiques, amenant l’esprit à réagir. La clé ici est de faire de son mieux. Écoutez toujours votre corps, mais en même temps, voyez si vous pouvez vous dépasser et sortir de votre zone de confort. Le Kundalini Yoga met votre corps au défi de repousser les limites mentales que vous lui imposez.

5. Apprêtez-vous à voir la vie en blanc

Les professeurs de Kundalini portent généralement des vêtements blancs faits de coton ou d’autres fibres naturelles, parce que cela renforce l’aura.

Votre aura est le champ électromagnétique qui vous entoure et agit comme un contenant pour votre énergie vitale en vous protégeant de toute forme de négativité. Porter du blanc crée un meilleur rempart.

Il se peut que votre prof porte même un couvre-chef blanc, comme un chapeau, une écharpe ou un turban, pour contenir l’énergie à l’intérieur du corps. En tant qu’étudiant, vous êtes invité à porter n’importe quelle couleur que vous aimez et à expérimenter le blanc si cela vous plaît.

Alors : le Kundalini est-il fait pour vous ?

Bon, je sais, ça doit vous paraître un peu mystique et vous vous dites sûrement que ce n’est pas votre tasse de thé.

Effectivement, le Kundalini est l’un des types de yoga les plus spirituels qui soient. Il va au-delà des asanas en mettant l’accent sur l’ouverture des chakras par le pranayama, la méditation, les mudras, les bandhas et le chant.

Cependant, les Kriyas (séries de postures) peuvent encore être très intenses. La Kundalini s’adresse aux personnes qui veulent une méthode de yoga qui reste ancrée dans le corps tout en incorporant tous les outils traditionnels d’un yogi pour atteindre l’illumination.

Il est important de garder à l’esprit qu’il y a des centaines de pratiques différentes du Kundalini. Bien qu’il y ait certainement des postures et des mouvements qui reviennent inlassablement, les cours peuvent varier d’un professeur à l’autre. Ne rejetez pas un nouveau cours simplement parce que vous avez déjà testé une fois ailleurs.

Bon, la meilleure façon de comprendre le Kundalini reste d’en faire l’expérience par vous-même. Maintenant que vous savez à quoi vous attendre, pourquoi ne pas essayer ?

On résume ?

  • est-ce que vous allez énormément suer ? Non
  • est-ce que le Kundalini exige beaucoup de souplesse ? Non
  • est-ce qu’il exige force et équilibre ? Un peu
  • est-ce que votre esprit va être sollicité ? Beaucoup
  • est ce qu’on peut qualifier un cours de Kundalini comme globalement éprouvant ? Bizarrement, plutôt oui.

Le bonus : la recette de thé de Yogi Bhajan

Notre célèbre maître du Kundalini avait la petite habitude de servir à ses élèves une infusion appelée : « thé du Yogi ». Cette infusion devait aider les disciples à trouver la paix intérieure et à s’ouvrir au fabuleux monde de l’Ayurveda.

Je me suis dit que vous aimeriez avoir la recette de ce thé sous la main !

Ce dont vous aurez besoin pour une tasse :

Ingrédients :

  • 230ml d’eau
  • 3 gousses de cardamome verte concassées
  • 3 clous de girofle
  • 4 grains de poivre noir entiers
  • ½ bâton de cannelle
  • ½ cuillère à café de thé noir
  • 2 tranches de racine de gingembre frais

Préparation :

  1. Portez l’eau à ébullition et ajoutez les épices.
  2. Couvrir et faire frémir le tout pendant 15 à 20 minutes, puis ajouter le thé noir.
  3. Laissez infuser 3 à 5 minutes, filtrez et servez avec du lait ou du miel (optionnel).
Kundalini Yoga, le yoga pour libérer les chakras
5 (100%) 1 vote

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.