Kéfir de fruits, quels bienfaits et comment faire le sien ?

Kéfir de fruits, quels bienfaits et comment faire le sien ?

12 septembre 2018

Nous allons aujourd’hui parler d’une nouvelle boisson gazeuse bourrée de bienfaits santé ! Ce n’est évidemment pas la dernière gamme de Coca-Cola, mais d’une alternative saine au soda sucré, qui se veut légèrement pétillante et excellente pour vos intestins.

Elle est remplie de probiotique, sucrée au gout, et le meilleur dans tout ça, vous pouvez la faire vous même à la maison, de manière économique et quasi infinie ! Cette boisson qui gagne en popularité, c’est le kéfir de fruits, aussi appelé kéfir d’eau !

Qu’est-ce que le kéfir de fruit ?

Le kéfir de fruit n’est ni plus ni moins qu’une boisson probiotique infusée à base de grains de kéfir. À la toute base, ces grains de Kéfir auraient été trouvés dans la figue de barbarie, le fruit d’un cactus mexicain. Ces grains ressemblent à de petits amas de micro-organismes que l’on utilise pour fermenter une boisson (ici de l’eau, mais cela peut être du lait afin de faire du kéfir de lait, nous y reviendrons).

Ces micros organismes sont composés d’un équilibre symbiotique de bactéries lactiques et de levures, et peuvent être utilisés pour cultiver du jus, de l’eau sucrée, et même de l’eau de coco. En clair cela signifie que le kéfir contient des souches de bactéries bénéfiques pour l’organisme.

Le kéfir de fruit que l’on obtient après brassage de ces grains de kéfir est très désaltérant, je dirais que la boisson ressemble au gout au Kombucha. Le kéfir de fruit a une faible charge glycémique et ne contient pas de caféine (parfait pour se sevrer du café).

Vous n’en avez sans doute jamais entendu parler, mais sachez que les grains de kéfir sont utilisés depuis longtemps dans la médecine populaire européenne et d’Asie centrale pour leur goût frais et leurs prétendus bienfaits pour la santé. Selon certains, ils renfermeraient jusqu’à 40 souches de bactéries bénéfiques pour stimuler le système et combattre les carcinogènes, les tumeurs et autres menaces pour la santé.

On doit le kéfir de fruits à Adolfo Lutz, qui l’aurait découvert en 1899. Plus tard, le Docteur Élie Metchnikoff, un éminent microbiologiste russe (prix Nobel de médecine tout de même), consacrera au kéfir quelques recherches qui lui colleront définitivement l’étiquette de probiotique. Élie découvrira notamment que le kéfir prévient la putréfaction des aliments passant dans l’intestin, et qu’il est de facto excellent pour la flore intestinale.

Quelle différence entre le kéfir de fruit et le kéfir de lait ?

La base reste la même, nos petits grains de kéfir.

Le kéfir de lait est un peu plus populaire que son cousin, on peut même en trouver dans certaines boutiques maintenant. On peut en faire avec n’importe quel type de lait, vache, brebis, chèvre…

Au gout, il est un peu plus acide que le kéfir d’eau, il n’est pas sans rappeler le yaourt grec. Certains fabricants y incorporent un peu de vanille ou des fruits pour le rendre plus sucré en bouche et rehausser les saveurs.

Le kéfir d’eau quant à lui n’implique pas de produit laitier, il est brassé à partir d’eau et de sucre et rappelle un peu le soda au gout. Au stade final, la boisson contient moins de souches bactériennes que le kéfir du lait.

Les deux types de boisson kéfir ont des propriétés différentes et doivent donc être utilisés différemment. On pourra par exemple utiliser le kéfir de lait dans certaines recettes et se réserver le kéfir de fruit pour une consommation directe.

Quels sont les bienfaits du kéfir de fruits ?

Outre sa faible teneur en sucre et son gout pas désagréable, voici une liste de bienfaits qui pourraient vous pousser à vouloir fabriquer votre propre kéfir d’eau chez vous.

1. C’est très facile à faire

Si vous voulez du kéfir de fruit fait maison, comptez 3 jours, un processus simplissime et 5 minutes de préparation. Le reste, c’est de l’attente. Cela fait du kéfir d’eau l’une des boissons probiotiques les plus faciles à préparer au monde.

2. C’est un probiotique plus puissant que le yaourt

Ceux qui veulent augmenter leur population de bactéries bénéfiques se tournent souvent vers le yaourt, la réalité c’est qu’ils feraient mieux de donner une chance au kéfir !

Les grains de kéfir contiennent environ 40 souches de levures et de bactéries, tous ces micro-organismes peuvent faciliter la digestion et améliorer votre gestion du poids. Le kéfir est excellent pour un recensement naturel de la flore intestinale.

Certains probiotiques contenus dans le kéfir d’eau ont des effets antibactériens impressionnants, y compris le kéfiri lactobacillus, un composé que l’on trouve uniquement dans le kéfir. Des études révèlent que le fait de le garder dans votre organisme peut inhiber la croissance de bactéries nocives, y compris l’E. coli et la salmonelle.

3. Booste le système immunitaire

Si vous cherchez à renforcer votre système immunitaire, le kéfir d’eau pourrait être une bonne option.

La boisson contient une foultitude d’éléments nutritifs comme la biotine et le folate qui stimulent le système immunitaire et protègent les cellules. Avec les probiotiques, ces composés inhibent la croissance des bactéries prédatrices qui peuvent être responsables d’infections. De la même façon, on a découvert que le kéfir contient un agent antimicrobien appelé kéfiran qui peut prévenir la prolifération du candida.

4. Bon pour la peau

Le système digestif est au centre de votre système immunitaire, il n’est donc pas rare que des problèmes de santé apparemment sans rapport soient liés à votre intestin.

Certaines conditions comme l’acné et l’eczéma sont parfois liés à des perturbations de l’équilibre naturel de vos bactéries intestinales. Boire du kéfir rétablit l’équilibre de votre organisme, ce qui peut réguler les problèmes de peau. Par ailleurs, le composé kéfiran peut améliorer la capacité de la peau à guérir les plaies et à protéger les tissus conjonctifs.

5. Un bon allié pour ceux qui souffrent de problèmes digestifs

Les probiotiques du kéfir apportent équilibre à votre système digestif, ils peuvent donc être efficaces pour éradiquer les problèmes intestinaux comme la diarrhée, le syndrome du côlon irritable et même les ulcères. Si votre corps se débat régulièrement après les repas, un verre ou deux de kéfir d’eau peut vous aider à trouver un soulagement.

Comment faire son kéfir de fruit maison ?

grains de kéfir

Les bienfaits du kéfir d’eau vous ont séduit et vous voulez maintenant en faire vous même ? La première étape consiste à choisir entre grains de kéfir et culture de démarrage en poudre.

Tout kéfir fabriqué à l’heure actuelle provient de l’une de ces deux méthodes, cependant, le « vrai kéfir » est fait à base de grains de kéfir. De couleur plutôt claire (cela dépend de la teneur en sucre de la boisson), ces grains peuvent être réutilisés quasi indéfiniment. À chaque tournée de kéfir que vous produirez, vos grains de kéfir auront tendance à augmenter d’environ 10%. Pour les vrais amateurs de kéfir, ceux qui en consomment régulièrement, cette méthode permet d’économiser rapidement de l’argent. Sachez que la tradition veut que l’on se fasse offrir des grains de kéfir par une personne qui en fabrique. Étant donné que ces grains se multiplient entre eux, on se retrouve vite à en avoir une multitude, en donner est donc une bonne solution. Répandez le kéfir !

Pour ce qui est de la culture de démarrage de kéfir en poudre, elle peut être dissoute dans l’eau pour obtenir un kéfir « rapide ». Vous paierez certes moins cher pour le mélange initial, mais la plupart ne peuvent être réutilisés qu’environ cinq fois avant de perdre de leur intensité. Par ailleurs, les grains de kéfir fournissent généralement une gamme plus large de probiotiques pour la boisson.

Les cultures de départ en poudre sont idéales pour tous ceux qui commencent avec le kéfir de fruits, et qui ne veulent pas s’engager à brasser continuellement, surtout sans savoir s’ils vont aimer le gout ou non.

Comment faire son propre kéfir de fruit à partir d’une culture en poudre ?

C’est votre première fois ? Alors il est préférable de commencer par une culture en poudre juste pour voir si vous aimez le goût et si êtes prêt à vous engager dans une production en continu.

Vous aurez besoin :

  • d’un grand bocal en verre
  • d’un ustensile d’agitation en bois
  • d’un torchon propre et d’un élastique pour fixer le couvercle.
  • d’un sachet de culture de démarrage
  • un litre d’eau minérale avec 3 cuillères à soupe de sucre non raffiné

Instructions :

  1. chauffez votre eau sucrée à température ambiante et versez-la dans le grand bocal.
  2. ajoutez la culture de départ en remuant doucement jusqu’à ce qu’elle soit dissoute.
  3. couvrez la bouteille avec le torchon et l’élastique et laissez-la reposer à température ambiante durant 16 bonnes heures. Vous pouvez le goûter pendant le processus pour voir si c’est prêt.
  4. quand le goût vous plait, couvrez le bocal hermétiquement et conservez-le dans votre réfrigérateur durant deux semaines maximum.

Comment faire du kéfir avec des grains de kéfir ?

Vous avez essayé avec de la poudre, et vous avez aimé ! Bien, il est temps de passer aux choses sérieuses, les grains de kéfir véritables.

Et ce n’est pas plus compliqué.

Vous aurez besoin de :

  • 2 grosses cuillères à soupe de grains de kéfir (20g environ)
  • 2 c. à soupe de sucre de canne biologique
  • un grand bocal en verre
  • une passoire
  • un torchon et un élastique
  • des fruits frais et bio
  • un citron bio non traité après récolte
  • 1,5L l’eau minérale
  • 2 figues séchées bio

Instructions :

  1. remplissez votre bocal avec l’eau et y dissoudre le sucre
  2. ajoutez la figue, quelques tranches de citrons et les grains de kéfir
  3. couvrir avec le torchon pour protéger de la lumière notamment (le kéfir y est sensible) et laissez reposer à température ambiante durant 2 jours (un bon indicateur, les figues qui vont remonter à la surface)
  4. le kéfir est prêt quand son gout est légèrement fermenté
  5. filtrez votre kéfir avec une passoire, et ajoutez-y les fruits frais et bio
  6. couvrez le de manière hermétique et placez le au frais pour 24h ( si vous utilisez un couvercle métallique tâchez de l’ouvrir toutes les 6 heures environ afin de faire évacuer la pression)
  7. quand les fruits flottent, c’est bon pour la dégustation !

Note : Plus vous laissez fermenter le kéfir, plus la teneur totale en sucre sera faible. Au-delà de trois jours, les grains commenceront à mourir de faim, ce qui peut altérer le goût de la boisson.

Il existe énormément de variantes à cette recette, pourquoi ne pas m’indiquer les vôtres en commentaires ?

Kéfir de fruits, quels bienfaits et comment faire le sien ?
5 (100%) 2 votes

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.