Dormez vous trop ? Tout savoir sur l’hypersomnie

Dormez vous trop ? Tout savoir sur l’hypersomnie

25 septembre 2018

De combien d’heures de sommeil avez-vous besoin ? Vous avez probablement entendu dire que vous devez dormir suffisamment chaque nuit, et que de ne pas respecter de bons cycles vous plonge dans une « insuffisance de sommeil  » pouvant entraîner bon nombre de problèmes de santé.

Mais de combien d’heures parle-t-on ?

En effet, les besoins en sommeil dépendent de chacun, en plus d’être liés à certains facteurs comme l’âge, une grossesse, le vieillissement, le manque et/ou la qualité du sommeil, le niveau d’activité, etc.

Si vous n’avez pas assez de sommeil, vous pouvez songer à modifier votre mode de vie. Mais si cela ne fonctionne pas, le mieux est encore d’aller parler à votre médecin. Il en va de même si vous dormez trop, sachez que cela existe, et que « trop de sommeil tue le sommeil« , comme pour beaucoup de choses.

apprendre à méditer

RECEVEZ VOTRE GUIDE DE MÉDITATION GRATUIT réveillez le Daila Lama qui sommeille en vous !

Une somnolence excessive peut être le signe de différents troubles médicaux, pouvant amener leurs lots de risques pour la santé.

Combien de temps devriez-vous dormir ?

La National sleep foundation (organisme américain qui promeut l’éducation au sommeil) s’est penchée sur le sujet en estimant la durée de sommeil quotidienne idéale par groupe d’âge, ce en analysant 300 publications scientifiques.

Voici le résultat sous forme graphique avec le volume horaire de sommeil approprié à chaque profil, je n’ai pas trouvé de tels chiffres en France.

recommandations sommeil

Ainsi, on peut y lire que :

  • les bébés et nouveau-nés doivent dormir de 14 à 17 heures (ce qui inclut les siestes)
  • les tout-petits (4 à 11 mois) devraient dormir de 11 à 14 heures (y compris les siestes)
  • les enfants d’1 à 2 ans devraient dormir de 10 à 13 heures
  • les enfants en âge scolaire devraient dormir de 9 à 11 heures
  • les adolescents devraient dormir de 8 à 10 heures
  • les adultes devraient dormir de 7 à 9 heures
  • enfin, les personnes devraient dormir de 7 à 8 heures

Quelles sont les causes possibles d’un sommeil excessif ?

Le fait de trop dormir est appelé hypersomnie, cette pathologie est cependant très rare est fait l’objet de peu d’études. Il ne faut pas la confondre avec la narcolepsie qui est encore plus rare, on parle pour l’hypersomnie d’une personne touchée sur 10 à 50 000.

Comment cela se manifeste ?

Eh bien les patients sont atteints d’une très grande fatigue pouvant entrainer des somnolences toute la journée, ce n’est pas que leur sommeil est peu qualitatif, au contraire ! Ils peuvent dormir jusque 10 heures facilement sans aucune interruption (peu de réveils nocturnes).

Certains sont même capables d’associer ces très longues nuits avec des siestes de plusieurs heures, rendez-vous compte ! Bien entendu, celles-ci sont contre-productives. Pour ces gens, le réveil est un supplice, il est très difficile et nécessite plusieurs alarmes, voire la présence d’une aide extérieure. C’est en général la plus grande difficulté que rapportent les patients qui arrivent très souvent en retard au travail !

Les personnes atteintes d’hypersomnie peuvent avoir besoin de 10 à 12 heures de sommeil par nuit pour se sentir mieux.

Étant donné que la vie quotidienne peut comprendre des responsabilités qui ne permettent pas autant de repos, les personnes qui dorment longtemps peuvent se sentir excessivement fatiguées pendant la journée et rattraper les jours de repos, dormant jusqu’à 15 heures à la fois.

L’hypersomnie commence généralement dès l’enfance, mais des facteurs liés au mode de vie peuvent aussi jouer un rôle. Si vous ne dormez pas assez régulièrement, votre corps peut essayer de compenser en dormant trop longtemps.

Cette pathologie entraîne son lot de problèmes de santé, par exemple :

  • des problèmes thyroïdiens
  • des risques de maladies cardiaques
  • l’apnée du sommeil
  • de la narcolepsie

et son lot de complications quotidiennes :

  • une faculté à avoir des inquiétudes
  • des niveaux faibles en énergie
  • des problèmes de mémoire

Même si vous n’avez pas de troubles du sommeil, le fait de trop dormir régulièrement peut avoir un impact négatif sur votre santé.

Certaines complications peuvent inclure :

  • des maux de tête récurrents
  • un terrain plus propice à obésité
  • du diabète
  • des maux de dos
  • etc.

Les personnes qui dorment trop longtemps peuvent aussi courir un risque plus élevé d’accidents de la route. Soyez toujours prudent lorsque vous utilisez de l’équipement lourd si vous avez eu une somnolence excessive.

Comment diagnostique-t-on un excès de sommeil ?

C’est une bonne idée de consulter votre médecin si vos symptômes de somnolence durent plus de six semaines. Lors de votre rendez-vous, votre médecin vous posera probablement des questions sur votre sommeil et vos habitudes de vie, une potentielle prise de médicaments et vos antécédents médicaux. Il se peut aussi que vous subissiez un examen physique et qu’on vous demande même de réaliser des tests de sommeil.

Si votre excès de sommeil ne peut pas être attribué à d’autres conditions médicales, votre médecin peut recommander ce qui suit :

  • évaluer votre somnolence sur l’Échelle de somnolence d’Epworth, ce afin d’aider votre médecin à comprendre comment le sommeil affecte votre vie de tous les jours
  • tenir un journal du sommeil, vous y noterez vos habitudes de sommeil, comme lorsque vous vous endormez, lorsque vous vous réveillez et à quelle fréquence vous vous réveillez, ce afin que votre médecin puisse déterminer la quantité et vos habitudes. Tenez une semaine avant d’aller voir le doc’
  • faire un polysomnogramme : vous passerez la nuit dans un centre de sommeil relié à un moniteur qui mesurera l’activité cérébrale, le mouvement de vos yeux, de vos jambes, votre fréquence cardiaque et plus encore
  • faire un test de « test itératif de latence à l’endormissement » : ce genre de test est généralement effectué le lendemain d’un polysomnogramme. Il mesure votre sommeil pendant que vous dormez durant la journée.

Si votre excès de sommeil est causé par un problème de santé sous-jacent, le traitement du problème peut vous aider à retrouver un sommeil normal. Il peut aussi être utile d’apporter des changements à votre mode de vie en fonction de mauvaises habitudes de sommeil.

De plus, demandez à votre médecin s’il existe des médicaments qui pourraient vous convenir. Le modafinil, par exemple, est un médicament qui favorise le réveil. Dans une étude sur les personnes atteintes de narcolepsie et d’hypersomnie idiopathique, il a été démontré que ce médicament améliore la performance et la vigilance au volant.

Quelques conseils pour mieux dormir

retrouver le sommeil

Coup de : Dreem, le bandeau qui améliore votre sommeil

Dreem est un bandeau qu’on porte la nuit et qui analyse l’activité cérébrale et fournit des conseils en journée pour aider à améliorer le sommeil.

  • aide à se relaxer et à diminuer le temps d’endormissement avec des techniques de relaxation, de respiration, de méditation et de sophrologie
  • stimule la phase de sommeil profond avec du son (bruits roses) pour permettre un sommeil profond de meilleure qualité
  • réveille sur une fenêtre de 20 minutes avant votre réveil au moment ou vous êtes le plus proche du sommeil léger afin que vous vous leviez moins fatigué.
  • est fournit avec une app’ mobile qui aide à comprendre, analyser et améliorer son sommeil sur le long terme.

Voir + de détails

Préparez le terrain pour une bonne nuit de sommeil en suivant ces quelques conseils :

  • Créez un environnement idéal : Etre à l’aise aidera votre corps à céder au sommeil, assurez-vous que votre chambre soit fraîche, sombre et calme. Voici quelques outils pour aider votre sommeil.
  • Etablissez une routine et tenez-y vous : tâchez de vous endormir et vous réveiller à la même heure tous les jours, même le week-end. Lorsque vous allez au lit et que vous vous réveillez à la même heure chaque jour, vous conditionnez votre corps pour qu’il s’attende à dormir pendant cette période. Vous finirez peut-être par vous retrouver dans un rythme où le sommeil est plus facile.
  • N’allez dans votre lit que pour dormir, et bannissez de votre chambre animaux de compagnie et enfants, pas de Tv ni même d’ordinateur dans la chambre, pas plus que de téléphones, dans votre chambre, on dort, c’est tout (vous le savez sans doute, les écrans d’ordinateur et de téléphone émettent ce qu’on appelle la lumière bleue, ce type de lumière peut perturber le rythme circadien naturel de votre corps et perturber le sommeil)
  • Investissez dans une literie et un bon oreiller, parce qu’après tout, c’est la base
  • Respectez une bonne hygiène de vie, pas e caféine après 18h, pas d’alcool qui aggrave la qualité de sommeil. Tisanes et laits chauds sont d’excellents substituts. Faites de l’exercice, très bon pour le corps et le sommeil, à condition de ne pas le pratiquer trop proche de l’heure d’aller au lit
  • Pensez aux huiles essentielles pour dormir 😉
Dormez vous trop ? Tout savoir sur l’hypersomnie
4.5 (89.57%) 23 votes

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.