Quelles sont les meilleures huiles essentielles anti-inflammatoires ?

Quelles sont les meilleures huiles essentielles anti-inflammatoires ?

24 janvier 2018

Vous ne pouvez pas échapper aux huiles essentielles de nos jours (surtout si vous traînez sur ce blog), mais devez-vous pour autant les utiliser ? À entendre les aficionados, les huiles essentielles sont utiles pour absolument tout, qu’il s’agisse de réduire son anxiété, s’endormir plus facilement ou encore réduire l’inflammation dans le corps.

Faut-il les écouter ? Les huiles peuvent elles réellement être efficaces pour réduire l’inflammation ?

L’inflammation se produit dans le corps lorsque le système immunitaire est activé. L’inflammation peut avoir de nombreuses causes différentes, comme une infection ou même une réaction à une allergie alimentaire. Le corps sent que quelque chose ne va pas, alors il envoie des cellules sanguines dans cette zone pour aider à guérir ce qui ne va pas et tuer tous les « envahisseurs ».

Cependant, toutes les inflammations ne sont pas bonnes. Votre corps ne sait pas nécessairement si quelque chose cloche ou si vous êtes simplement stressé par un gros projet de travail par exemple. Quoi qu’il en soit, il produira de l’inflammation pour essayer d’aider de quelque façon que ce soit. Avec le temps, cela peut épuiser votre système immunitaire ou causer des problèmes dans d’autres parties de votre corps.

Les antioxydants que vous devez sans doute bien connaître peuvent réduire les effets nocifs de l’inflammation dans le corps. On entend sans cesse parler de l’importance de manger des aliments riches en antioxydants pour rester en bonne santé. Certains chercheurs se sont également penchés sur la question de savoir si les huiles essentielles peuvent être utilisées comme antioxydants pour aider à réduire l’inflammation.

Les meilleures huiles essentielles contre l’inflammation selon la science

Bien que la recherche soit limitée, il y a des preuves qui suggèrent que les huiles essentielles peuvent aider. Il y a par exemple cette étude menée en 2010 qui a révélé que les huiles essentielles suivantes ont des propriétés anti-inflammatoires reconnues.

Les chercheurs ont découvert que ces huiles réduisaient l’expression de l’enzyme inflammatoire COX-2 d’au moins 25%. L’huile essentielle de thym est celle qui a eu le plus d’effets réduisant les niveaux de COX-2 de près de 75%.

L’activité enzymatique de type « COX-2 » est exprimée dans les cellules endothéliales vasculaires, rénales et même au niveau du système nerveux central. On constate qu’elles contribuent au bon fonctionnement de l’organisme si elles sont bien régulées. Elles sont en majorité responsable de l’activité inflammatoire, par une surexpression des « COX-2 » – Wikipédia

  • thym : cette huile ancienne est antispasmodique, elle fonctionne à merveille pour les douleurs de PMS, les douleurs menstruelles, les douleurs musculaires ainsi que les maux de dos
  • clou de girofle
  • rose
  • eucalyptus : Cette huile très odorante contient des composés analgésiques et anti-inflammatoires qui sont bons pour les douleurs nerveuses et musculaires. Elle débouchera aussi les sinus, ce qui peut vous offrir un soulagement des maux de tête sinusaux.
  • fenouil
  • bergamote
  • lavande :peut-être l’huile la plus populaire quand il s’agit de soulager les douleurs et se relaxer. L’huile de lavande contient des composés antimicrobiens, anti-inflammatoires et sédatifs qui agissent efficacement pour arrêter la douleur causée par la tension musculaire, les spasmes musculaires, les douleurs articulaires et les maux de tête.
  • camomille allemande (voir cette étude) : quand il s’agit de problèmes de peau inflammatoires tels que la dermatite, un soin spécial est nécessaire pour ne pas nuire à la sensibilisation de la peau. La camomille allemande est un produit de premier choix pour les affections cutanées, avec des propriétés anti-inflammatoires douces qui améliorent sensiblement l’état du derme
  • hélichryse
  • patchouli
  • Gaulthérie odorante : cette huile est composée à plus de 98 % de salicylate de méthyle, elle sera efficace pour de nombreux rhumatismes, tendinites, crampes et autres douleurs tendino-musculaires.

Comment les utiliser ?

Les huiles essentielles peuvent être utilisées de différentes façons pour traiter l’inflammation qui affecte le corps, vous avez le choix entre :

  • la diffusion : vous pouvez acheter un diffuseur (lire mon guide pour choisir le parfait diffuseur d’huiles essentielles) en ligne ou même en magasins, ce dernier permettra aux particules d’huiles essentielles de se répandre dans l’air. L’inhalation du parfum vous aidera à vous détendre. Si votre inflammation est liée au stress, cela peut être extrêmement bénéfique
  • en massage : vous pouvez appliquer l’huile essentielle diluée directement sur la zone affectée pour aider à réduire l’enflure et la douleur
  • par voie orale : bien que rares, il existe certains types d’huiles essentielles destinées à être gargarisées. Une étude de 2011 a amené a constater que l’utilisation d’un bain de bouche à base d’huile essentielle était utile pour réduire l’inflammation des gencives causée par la gingivite. Consultez toutefois votre médecin avant d’essayer cette méthode, car toutes les huiles essentielles ne sont pas faites pour être avalées.

Si vous envisagez d’utiliser les huiles essentielles de manière topique, il y a quelques choses que vous devez garder à l’esprit. Il ne faut jamais appliquer d’huile essentielle non diluée sur la peau. Veillez à ajouter 30ml d’huile de support, comme la noix de coco ou le jojoba, à chaque douzaine de gouttes d’huile essentielle.

Avant l’application, faire un test cutané, on le fait généralement à l’intérieur du bras afin de déterminer si la peau réagit bien. Si vous ne ressentez aucune irritation ou inflammation dans les 24 heures, vous pouvez y aller !

Risques et avertissements

L’utilisation d’une huile essentielle pour soulager l’inflammation n’est pas un traitement de première intention. Si vous souffrez d’inflammation, cela signifie que votre corps a besoin d’aide. Afin de traiter l’inflammation directement, vous devez aller à la source. Consultez votre médecin pour qu’il vous aide à trouver ce qui ne va pas. Vous ne voulez pas « masquer » l’inflammation avec des huiles essentielles sans d’abord régler le problème médical sous-jacent.

Dans certains cas, si vous êtes sensible à une certaine huile essentielle ou si vous avez une réaction allergique, vous pouvez aggraver votre inflammation. Soyez prudent si vous souffrez d’asthme ou d’une autre affection respiratoire. Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, soyez prudente lorsque vous utilisez des huiles essentielles, peu importe lesquelles.

Quelles sont les meilleures huiles essentielles anti-inflammatoires ?
5 (100%) 1 vote

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.