Huile essentielle de gaulthérie : la star pour atténuer les douleurs

Huile essentielle de gaulthérie : la star pour atténuer les douleurs

9 juillet 2018

Courbatures, déchirures, douleurs de genoux, rhumatismes ? Souriez, l’huile de gaulthérie est là pour vous soulager ! Cette huile essentielle s’attaque à tous ces maux qui peuvent vous gâcher la vie. Soyez intraitables !

Bon à savoir : elle permet également de lutter (sans être exhaustif) contre les foulures, les tendinites, l’arthrose….

Qu’est ce que l’huile essentielle de gaulthérie ?

L’huile essentielle de gaulthérie (aussi appelée wintergreen) de son petit nom latin gaulthéria fragrantissima, c’est la finalité d’un long processus qui commence par un petit arbrisseau de la famille des ericacées (ne dépassant pas les 20 centimètres).

Cet arbrisseau donne de jolies fleurs blanches en forme de cloche. Ces petites cloches qui donneront à partir du mois d’octobre et jusqu’en mars des baies d’un rouge écarlate et profond qui donnera cette couleur si particulière à l’huile essentielle de gaulthérie.
C’est l’ensemble des branches et des baies qui vont servir à la fabrication de l’huile essentielle de gaulthérie.

D’où vient-elle ?

On la retrouve aussi bien au Canada que dans les pays asiatiques mais également en Amérique centrale.

Et celle que vous achetez d’où vient-elle ? La plus part de celles que vous trouvez dans le commerce vient du Népal tout simplement car c’est l’endroit où elle pousse en abondance (et n’a pas besoin de forêts de sapins comme c’est le cas au Canada par exemple). Le Népal permet donc une production massive et de qualité toute l’année. En d’autres termes, c’est la simplicité alliée à la qualité !

Qui la découverte ?

Elle n’est pas toute récente puisqu’elle a été découverte au XVIIIe siècle par J.F Gaultier, médecin botaniste français du roi au Québéc (vous comprenez maintenant d’où vient Gaulthérie…) Il est en effet le premier à s’intéresser aux bienfaits de la gaulthéria procumbens, après avoir remarqué que les indigènes mâchaient fréquemment les feuilles pour faire tomber la fièvre et apaiser les douleurs.

Pour autant, il faudra attendre les recherches du docteur Cahours Auguste pour comprendre ce qui permet à cette plante d’être si miraculeuse. C’est lui qui pointa du doigt la présence de salicylate de méthyle.
Le salicylate de méthyle, mais qu’est-ce donc ? Ce n’est autre que la composante de l’aspirine. C’est donc de cette composante présente en masse qu’elle tire tous ses bienfaits ! Le « thé des bois » (nom de la feuille au Québéc) a donc joué un rôle primordiale en pharmacologie.

Petite anecdote : les indigène du Canada du nord se servaient de la fleur pour lutter contre la fièvre, les tendinites et autres désagréments. En outre, ils la considéraient comme le symbole de la protection contre les mauvais esprits c’est pourquoi on pouvait la trouver en abondance dans leurs intérieurs.

Elle est le résultat d’une distillation à la vapeur d’eau des feuilles et des baies produites par le gaulthéria procumbens (thé des bois). Les baies étant d’un rouge presque vermeil, l’huile essentielle en prend la couleur. Ne soyez donc pas surpris d’ouvrir une huile d’un rouge profond.

Le saviez-vous ? Pour faire 1 litre d’huile essentielle il faut entre 50 et 70 kg de feuilles.

Côté odeur ca peut se compliquer pour certain … Elle est forte. Elle est dans les tonalités camphrées et boisées (elle peut s’apparenter à l’odeur du baume du tigre).

Cette huile essentielle n’est composée que d’une seule molécule active qui va composer le produit a minima à 95% (a maxima 99,9%). Cette molécule est comme nous l’avons vu, le salicylate de méthyle.
Pour le reste, cette huile essentielle est également composée d’eugénol, géraniol, linalol, limonène.

Bienfaits de l’huile essentielle de Gaulthérie : pourquoi elle vous veut du bien ?

Huile Essentielle BIO de Gaulthérie couchée -...
  • Huile Essentielle Bio 100% pure et naturelle, certifiée Ecocert
  • 1 Pipette Offerte dans chaque colis
  • Nom botanique: Gaultheria procumbens

La liste est longue de tout le confort que cette huile peut apporter à votre corps.

En voici quelques un :

  • Antalgique percutané : en raison du salicylate de méthyle qu’elle contient, elle est un antalgique percutané puisant. Sachez que le salicylate de méthyle est un antalgique de palier 1 selon l’OMS.
  • Anti-inflammatoire : toujours grâce au salicylate de méthyle qui va inhiber les enzymes. responsables des inflammations.
  • Antispasmodique : cette huile est rubéfiante (effet chauffant) elle sera donc très efficace contre les crampes et contractures.

Vous obtiendrez toujours le plus de bienfaits des huiles essentielles lorsqu’elles sont 100% pures, biologiques et de qualité thérapeutique. L’huile de gaulthérie pure devrait avoir une couleur jaune pâle ou jaune rosâtre, donc évitez les huiles artificiellement teintes en vert ou bleu. Recherchez l’huile de gaulthérie qui sent fort, sans que l’odeur ne soit désagréable ou acide.

Voici quelques façons de vous servir de l’huile essentielle de Gaulthérie :

  • Aromatiquement : Dans votre maison, utilisez un diffuseur ou un vaporisateur pour répandre l’odeur et les propriétés antiseptiques de la gaulthérie dans l’air. Vous pouvez aussi inhaler la gaulthérie directement à partir de la bouteille.
  • En interne : Bien que les feuilles de gaulthérie soient comestibles, il n’est PAS recommandé d’utiliser de l’huile concentrée de gaulthérie à l’interne, car cela peut être toxique. En raison des niveaux élevés de salicylate de méthyle très puissant, certaines autorités sanitaires s’inquiètent des interactions possibles de la consommation de gaulthérie, en particulier chez les femmes enceintes ou toute personne ayant des problèmes cardiaques ou digestifs.
  • De façon topique : Il n’est pas recommandé d’utiliser de l’huile essentielle de gaulthérie concentrée pure directement sur votre peau sans la diluer d’abord avec une huile de support sûre. Utilisez une petite quantité pour commencer, juste 1-2 gouttes, et mélangez-le dans de l’huile de noix de coco, d’olive, d’amande ou de jojoba avant de frotter la peau et de masser les muscles.

Pour y voir un peu plus clair, deux tableaux réunissant les maux qu’elle soigne et comment y mettre fin grâce à elle !

Huile essentielle de GaulthérieHuile végétaleApplication par jour en massage
Arthrose
16 gouttesx 3 (jusqu’à 5 possible)
Courbatures
8 gouttesX 1
Déchirure
16 gouttesAutant que nécessaire
Douleur de genoux
X 3
Foulure
4 gouttesX 4
Maux de dents
4 gouttesX 2
Tendinite
8 gouttesX 4

A faire soi même : huile de massage

Ce massage musculaire fait maison pénètre en profondeur dans les muscles, apportant une sensation apaisante et relaxante. Je vous le recommande après une séance d’entraînement.

Durée totale du massage : 20-30 minutes

Ingrédients :

  • 100g d’huile de noix de coco
  • 25g de cire d’abeille râpée
  • 2 cuillères à café de cayenne en poudre
  • 2 cuillères à café de gingembre ou de curcuma en poudre
  • 15 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie (vous pouvez aussi utiliser une partie d’huile de menthe poivrée)
  • 15 gouttes d’huile essentielle de lavande
  • un bocal en verre

Étapes de préparation :

  1. Verser toutes les huiles de support (sans les huiles essentielles donc) dans un bocal. Placer une casserole avec 5cm d’eau à feu moyen-doux.
  2. Placer le bocal dans la casserole et laisser fondre le contenu. Remuer bien. Ajouter le cayenne, le gingembre et le curcuma
  3. Une fois combiné, laissez refroidir légèrement et ajoutez ensuite les huiles essentielles. Bien mélanger. Verser le mélange dans un récipient de stockage.

Qu’en dit la recherche ?

En tant que source principale de salicylate de méthyle, un liquide lipophile couramment utilisé comme ingrédient analgésique naturel, contre-irritant et rubifacient dans les produits dermatologiques en vente libre sur le marché, la gaulthérie a comme nous l’avons vu, de nombreux bienfaits en ce qui concerne la gestion de la douleur et les muscles endoloris.

En plus de combattre la douleur, des études montrent que la gaulthérie est un puissant combattant des dommages causés par les radicaux libres et par l’oxydation. Des recherches effectuées par le Département de pharmacologie de l’Université médicale de Lodz en Pologne ont testé des extraits de feuilles sèches de gaulthérie de l’Est pour évaluer leur efficacité comme source de composés phytocomposés antioxydants bioactifs. Grâce à des tests d’activité systématiques et au profilage phytochimique, les chercheurs ont découvert des niveaux élevés d’antioxydants qui luttent contre l’inflammation, y compris les phénoliques, les procyanidines et les acides phénoliques. Des niveaux modérés d’antioxydants flavonoïdes ont également été trouvés.

Des études approfondies ont mené à l’identification de 35 polyphénols différents avec le trimère de type procyanidine A, le quercétine 3-O-glucuronide, les isomères des acides caféoylquiniques et l’épicatéchine étant les composants dominants.

D’autres études appuient également les bienfaits de la gaulthérie pour réduire les réactions inflammatoires et apaiser l’infection, l’enflure et la douleur. Un rapport publié en 2014 par des chercheurs de l’Université de Toulouse en France a révélé que le méthylsalicylate (MeSA), principal ingrédient de l’extrait de Gaultheria procumbent, peut être métabolisé dans les tissus végétaux pour former de l’acide salicylique, une phytohormone qui aide à induire l’immunité des plantes contre les pathogènes microbiens.

L’utilisation de l’huile essentielle de gaulthérie comme agent de biocontrôle contre les réponses inflammatoires dans les tissus endommagés et infectés a aussi été évaluée. Les résultats ont montré une forte induction de marqueurs de défense après le traitement avec de l’huile de gaulthérie et une réduction de l’inflammation et de l’infection. La mesure de fluorescence des tissus infectés a révélé que les traitements ont conduit à une forte réduction (60%) du développement des pathogènes et que l’efficacité de l’huile essentielle de G. procumbens était même similaire à celle du produit commercialisé BION(®).

Risques, précautions d’utilisation, contre-indications ?

ATTENTION : cette huile ne peut être diffusée NI ingérée NI inhalée. Elle peut être très irritante pour la peau, soyez donc très prudent.

Cette huile pouvant être irritante, il est conseillée de la diluer.

Pour autant, elle peut être utilisée pure sur des petites surfaces. Si vous optez pour la dernière alternative, il est prudent de faire un test préalable sur une petite surface 24h avant son utilisation.

Bonne nouvelle : elle n’est pas photosensibilisante, vous pouvez donc vous exposer au soleil après son application.

Elle est autorisée pour les adultes et les enfants de plus de 6 ans. A l’inverse les femmes enceintes ainsi que les bébés devront s’en passer.

Huile essentielle de gaulthérie : la star pour atténuer les douleurs
4 (80%) 4 votes

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.