Aérophagie & flatulence, quelles huiles essentielles peuvent aider ?

Aérophagie & flatulence, quelles huiles essentielles peuvent aider ?

23 avril 2019

Pardonnez-moi le sujet du jour peu glamour, mais nous allons parler d’un mal qui toucherait 20% des Français : les ballonnements ainsi que leurs conséquences, les flatulences.

Je vous propose de commencer par un peu de jargon :

  • Le ballonnement, également appelé « météorisme abdominal » est très fréquent et lié à cette désagréable (et parfois douloureuse) sensation de gonflement du ventre. Il correspond à une accumulation de gaz au niveau de l’estomac (ou de l’intestin) pouvant être due à l’alimentation.
  • ballonnements et éructations sont les deux principaux symptômes de l’aérophagie, une accumulation d’air anormalement élevée dans l’œsophage (et parfois l’estomac) durant la déglutition (le fait d’avaler).
  • le ballonnement de l’estomac est généralement évacué sous forme de rots, quand le ballonnement de l’intestin lui, est soulagé par le biais de flatulences.

La flatulence, compagnon du français au quotidien ?

comment péter moinsBeaucoup d’entre nous ont déjà vécu ce sentiment d’embarras et d’inconfort causé par des flatulences intempestives et difficilement contrôlables.

Péter (pardonnez-moi le terme, mais il faut appeler un chat un chat) est un phénomène quotidien qui est tout à fait normal chez les personnes en bonne santé.

Il se peut que vous ne le remarquiez même pas, mais une personne pète entre 10 et 25 fois par jour en moyenne (même les femmes!), essentiellement la nuit.

Certaines personnes dégagent des gaz aux odeurs nauséabondes plus souvent que d’autres, et peuvent être aux prises avec une variété troubles digestifs.

Déterminer la cause de cet excès de gaz peut se faire en analysant l’odeur des pets (oui oui) et en observant les autres symptômes digestifs.

Il convient de distinguer ce qui est normal de ce qui ne l’est pas :

  • si vous mangez beaucoup d’aliments entiers riches en fibres, c’est normal de produire plus de flatulences.
  • cependant, d’autres malaises digestifs qui accompagnent les gaz peuvent être le signe d’un problème un peu plus profond…

Mais en fait, de quoi est composé le pet ?

Les gaz intestinaux sont majoritairement dus à l’azote et au dioxygène inhalés dans l’air ou relâchés par les aliments ingurgités lors de la phase digestive.

Ajoutez à cela l’activité du microbiote intestinal dont la fermentation des matières décomposées, et on est bon pour des flatulences !

Le pet contient également :

  • de l’hydrogène (inflammable)
  • certains gaz odorants sulfurés (vous savez, cette délicieuse odeur d’œuf périmé)
  • quelques autres gaz comme les composés phosphatés, scatol et indole.

99 % de ces gaz sont inodores (estimons-nous heureux sur ce point), les 1 % restant responsables de l’odeur des pets sont trois gaz sulfurés :

  • le sulfure d’hydrogène : caractéristique de l’odeur bien connue des « œufs pourris ». Le sulfure d’hydrogène est naturellement produit dans l’intestin et lorsqu’il est présent en grande quantité, il est également inflammable. Le sulfure d’hydrogène est le gaz qui donne aux égouts et aux marécages leur odeur désagréable.
  • le méthanethiol : l’un des pires contributeurs aux pets nauséabonds. Cette odeur est comparable à celle des légumes en décomposition et est libérée naturellement par la digestion du sang dans les viandes rouges. Ce composé parfumé au chou est naturellement présent dans le sang et dans le cerveau humain.
  • le sulfure de diméthyle : le sulfure de diméthyle est peut-être le composé le moins dérangeant pour les narines. Si vous avez déjà cuit des choux de Bruxelles, vous pouvez distinguer l’odeur chimique du sulfure de diméthyle.

Ces composés soufrés sont caractéristiques des légumes crucifères (chou, choux de Bruxelles, chou frisé, etc.). Notez que les haricots blancs sont les aliments les plus prompts à la fermentation, et donc aux gaz…

Voici les facteurs qui peuvent modifier les compositions (en termes de proportion) d’un individu à l’autre :

  • les habitudes alimentaires et la qualité des aliments consommés.
  • les effets des réactions chimiques qui se produisent dans le microbiome de l’intestin pendant la digestion.
  • la quantité d’air avalée tout au long de la journée.

Quelles sont les principales causes de flatulences ?

bataille de pets
Célèbre fresque Japonaise : la bataille de pets

Les gaz s’accumulent dans l’organisme pour un certain nombre de raisons, qui peuvent aller des changements hormonaux à la consommation de certains aliments.

Voici le cheminement classique des flatulences :

  1. Les aliments que nous mâchons, imbibés de salive, descendent dans l’œsophage
  2. Ils y atteignent l’estomac pour y être digérés par le suc gastrique
  3. La digestion se poursuit et le bol alimentaire prend la direction des intestins
  4. Les aliments digérés forment les selles et seront évacués via le colon
  5. une partie de ces aliments n’est pas évacuée et reste dans le colon au contact de bactéries, c’est ici que ça se gâte !
  6. Les bactéries font fermenter ces résidus d’aliments et c’est ce qui est à l’origine des flatulences

Les troubles peuvent se manifester différemment d’une personne à l’autre : indigestion, ballonnements, accumulation excessive de gaz, douleurs dans l’abdomen et j’en passe.

Généralement, le ballonnement est l’un des symptômes les plus courants associés à la rétention de gaz dans l’intestin.

Un gaz excessif se traduit par une protubérance dans le bas-ventre, un inconfort et des symptômes comme les pets.

Deux facteurs contribuent à cette distension abdominale et comprennent la distribution des gaz dans l’intestin ainsi que l’activité motrice intestinale. Lorsque les muscles digestifs sont détendus, le volume de gaz est mieux toléré.

Voici 4 grandes raisons qui peuvent être à l’origine de ballonnements d’estomac et de pets.

1) Un faible taux d’acide gastrique

C’est ce qu’on appelle l’hypochlorhydrie et cette condition peut inhiber la motilité digestive et déclencher des troubles digestifs qui augmentent la fermentation bactérienne.

Dans des conditions de faible acidité gastrique, les particules alimentaires qui restent non digérées sont métabolisées par certaines bactéries qui peuvent contribuer au ballonnement et aux pets.

2) Une constipation

Plus la durée de séjour des aliments dans le système digestif est longue, plus le risque de fermentation bactérienne et de surproduction de gaz intestinaux est élevé.

3) Une aérophagie (le fait d’avaler de l’air)

Cette habitude involontaire d’avaler de l’air s’accumule dans l’estomac pour s’échapper sous forme de flatulences.

L’air est évacué dans l’estomac à la suite de modifications musculaires qui ont permis l’entrée d’air et des tentatives inefficaces d’éructation pour évacuer l’air.

On pointe du doigt le fait de manger trop vite et de ne pas mastiquer correctement votre nourriture

4) Une microflore intestinale anormale

Les gaz produits dépendent en grande partie de l’état de santé de la flore intestinale.

La composition des bactéries bénéfiques et des bactéries nocives résidant dans le système digestif est différente chez chacun.

Mal équilibrée, cette composition microbienne peut nous rendre vulnérables à une production excessive de gaz.

Quelles huiles essentielles contre les flatulences ?

huiles essentielles flatulence

Maintenant que vous avez eu vent de toutes ces informations, il est question de savoir comment lutter contre ces gaz.

Voyons 5 huiles essentielles toutes indiquées.

Important à noter : Bien que certaines huiles essentielles puissent être prises en interne, toutes les marques ne sont pas sécuritaires en ce qui concerne cet usage. Assurez-vous de vérifier d’abord l’étiquette et, en cas de doute, évitez d’ingérer l’huile essentielle.

1/ L’huile essentielle de menthe poivrée contre les ballonnements

Huile Essentielle BIO de Menthe poivrée - 10ml
  • Huile Essentielle Bio 100% pure et naturelle, certifiée Ecocert
  • Nom botanique: Mentha x piperita
  • Agriculture biologique FR-BIO 01 - Partie utilisée: Partie aérienne - Méthode d'extraction: Distillation à la vapeur

La menthe poivrée est la plante aromatique par excellence quand on souffre de problèmes digestifs engendrant des ballonnements.

En tant qu’huile essentielle anti-inflammatoire et rafraîchissante qui peut aider à soulager les maux de tête, les coups de chaud et les fringales, l’huile essentielle de menthe poivrée fait aussi des merveilles pour notre système digestif.

Elle aide ainsi à soulager les vomissements, les flatulences, les nausées, la diarrhée et le syndrome du côlon irritable.

Dans cette étude de l’IBS menée sur 110 patients, l’huile de menthe poivrée a aidé 79% des participants à avoir un soulagement des douleurs abdominales sévères et moins de flatulences.

Elle peut être utilisée de diverses manières :

  • soit par inhalation en passant le nez au-dessus du flacon en cas de ballonnements.
  • soit en l’ingérant en mettant deux gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée dans une tisane ou un verre d’eau. Vous pouvez réitérer deux fois par jour jusqu’à disparition des ballonnements (assurez-vous de choisir une huile pure à 100% et que celle-ci puisse être ingérée).
  • soit pas massage en mélangeant 1 à 3 gouttes d’HE de menthe poivrée avec de l’huile végétale (essayez l’huile de noix coco) sur la région de l’abdomen.

2/ L’huile essentielle de gingembre

Naissance Huile Essentielle de Gingembre 100% pure...
  • Chaleureuse et revigorante
  • Massage: douleurs musculaires, digestion, faiblesse, mauvaise circulation
  • Son arôme aide à soulager la catarrhe, congestion, coups de froid

Cette huile essentielle est extraite de la racine de gingembre.

Elle soulage les troubles digestifs courants tels que la constipation et les nausées.

Lorsqu’elle est appliquée localement sur l’abdomen, l’he de gingembre peut aider à soulager la constipation et les coliques.

Des études ont montré que le gingembre est un remède naturel précieux contre le reflux acide, les éructations, les ballonnements, la gastrite, les ulcérations gastriques, les indigestions, les nausées et les vomissements.

On peut l’utiliser en aromathérapie, de manière topique et aussi en usage interne (toujours sous condition de vérifier au préalable l’étiquette).

En cas d’utilisation topique de cette huile, diluer 1-2 gouttes avec de l’huile végétale avant application.

3/ Huile essentielle de fenouil

Ressources Naturelles - Huile Essentielle Fenouil...
  • 100 % de Foeniculum vulgare bio.
  • Volume: 10 ml
  • certification bio Qualité France

Les propriétés antispasmodiques de l’huile essentielle de fenouil seraient toutes indiquées pour aider à combattre les parasites intestinaux et le syndrome du côlon irritable.

C’est en tout cas ce qu’a conclut cette étude publiée en 2016 dans le « Journal of Gastrointestinal and Liver Diseases« .

L’étude consistait à administrer par voie interne une combinaison de curcumine et d’huile essentielle de fenouil à des patients atteints du syndrome du colon irritable. La combinaison s’est avérée sans danger et a montré de beaux résultats, diminuant notamment les douleurs abdominales.

Assurez-vous que votre huile essentielle de fenouil peut être utilisée sans danger pour un usage interne. Vous pouvez aussi utiliser le fenouil par voie topique en mélangeant 1-2 gouttes avec de l’huile végétale et en appliquant le mélange sur la région abdominale.

Enfin, n’hésitez pas à diffuser 1-2 gouttes d’huile essentielle de fenouil pour une utilisation aromatique.

4/ Citron

Huile Essentielle de citron BIO Mearome - 30 ml -...
  • 100% PURE, CERTIFIÉE HECT ET HEBBD 🔹La qualité de nos huiles essentielles est certifiée par les labels HEBBD, HECT et 100% Pures et...
  • FABRICATION FRANÇAISE RESPONSABLE 🔹Mearome s'engage à n'utiliser que des plantes issues du commerce équitable et de petits producteurs...
  • LE PRODUIT PHARE DES CURES DÉTOXIFIANTES 🔹 La cure Détox sert à éliminer les toxines et rééquilibrer le système digestif... en 1 mot :...

La molécule majoritaire de l’huile essentielle de Citron est le limonène.

Ce dernier possède des propriétés reconnues sur le système digestif : il a notamment une action cholérétique et cholagogue, c’est-à-dire qu’il augmente la sécrétion de bile par le foie puis favorise sa libération dans l’intestin ce qui permet de digérer les corps gras et de neutraliser certaines toxines.

Le limonène agit aussi sur la motilité gastrique, c’est-à-dire la contraction de l’estomac qui favorise la progression du bol alimentaire.

Tout cela permet donc d’optimiser la digestion ; or, une bonne digestion des aliments permettra de mieux éliminer l’air de l’intestin.

L’huile essentielle de Citron possède tout comme l’huile essentielle de Cardamome (que nous allons voir juste après), une propriété carminative, mais cette fois cette propriété provient de l’activité du limonène et non pas de celle d’un ester.

La présence de deux molécules différentes ayant la même propriété permet un plus grand champ d’action ce qui optimise l’expulsion des gaz produits dans le tube digestif.

5/ Cardamone

Promo
Huile Essentielle de Cardamome Bio Revelessence (5...
  • Assainissante
  • Tonique
  • Notes mentholées et poivrées

Souvent indiquée pour tous les problèmes digestifs des enfants grâce à son pouvoir tonique digestif, l’huile essentielle de Cardamome est particulièrement adaptée pour combattre l’aérophagie grâce à sa propriété carminative, c’est-à-dire sa capacité à favoriser l’évacuation des gaz intestinaux.

L’acétate de terpényle, présent entre 30 et 40% dans cette huile essentielle, a aussi une puissante activité antispasmodique.

En effet, en agissant par perturbation des échanges sur les canaux ioniques présents aux jonctions interneurones au niveau du système nerveux, l’acétate de terpényle permet de calmer, voire supprimer les spasmes des muscles qui entourent le tube digestif ce qui atténue les douleurs dues aux ballonnements.

Parmi les autres bienfaits de cette huile essentielle, mentionnons la neutralisation de la mauvaise haleine et le soulagement de la gastrite et du côlon irritable.

Cette huile se mélange bien avec l’huile essentielle de menthe poivrée et a été utilisée dans une étude publiée dans Anesthesia & Analgesia qui l’a dite apte à réduire significativement les symptômes de nausée chez les patients.

La cardamome peut être utilisée aromatiquement, topiquement et intérieurement. Cependant, pour un usage interne, assurez-vous de vérifier d’abord l’étiquette pour vous assurer qu’elle est sécuritaire.

Recette : Huile de massage apaisante pour l’estomac

Vous allez avoir besoin de :

  • 2 c. à soupe d’huile de ricin
  • huile essentielle de fenouil 12 gouttes
  • huile essentielle de camomille de 10 gouttes
  • huile essentielle de menthe poivrée de 8 gouttes

*Note de sécurité : Les huiles essentielles de fenouil et de menthe poivrée ne sont pas recommandées par certaines sources pendant la grossesse. Consultez un professionnel et soyez toujours prudent. Les huiles essentielles de fenouil et de menthe poivrée ne sont pas recommandées pour les enfants de moins de 6 ans. Pour les enfants plus âgés, les huiles essentielles doivent être diluées deux fois plus.

Préparation :

  1. Mettre l’huile de ricin dans un récipient (une bouteille en verre teinté de préférence).
  2. Ajouter les huiles essentielles de fenouil, de camomille et de menthe poivrée.
  3. Entreposez dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière directe.

Mode d’emploi :

  • Pour l’utiliser, mettre quelques gouttes de l’huile de massage sur vos doigts, ou appliquez-la directement sur votre estomac (si vous avez une bouteille roll on par exemple).
  • Avec les doigts, masser l’estomac dans le sens horaire, en commençant près du nombril et en vous dirigeant vers l’extérieur.
  • Commencez par une pression douce et augmentez graduellement (cela ne doit pas vous faire mal pour autant).

Notes : Agiter avant chaque utilisation. L’huile de ricin peut tacher les vêtements, alors méfiez-vous.

7 alternatives naturelles pour réduire les flatulences

Comment arrêter de péter
« Un pet sent mauvais pour que les sourds puissent en profiter »

En plus de nos 5 huiles essentielles, voyons comment apporter une action parallèle au problème de flatulence.

Chaque personne est unique dans sa manière de gérer les bactéries et l’accumulation de composés soufrés.

Certaines solutions peuvent fonctionner chez certains et pas chez d’autres, voici donc 8 méthodes à essayer pour soulager votre inconfort digestif.

1. Mangez consciemment

Manger rapidement sans prendre la peine de mastiquer vos aliments peut irriter le système digestif et devenir une cause de gaz.

Manger en pleine conscience vous aide non seulement à vous détendre et à apprécier votre nourriture et sa saveur, mais cela assure également une bonne digestion.

Cela va limiter l’entrée d’air et augmente les premiers stades de la digestion à partir des sécrétions d’enzymes salivaires nécessaires au métabolisme des aliments.

Les aliments seront bien décomposés par le mécanisme de la mastication et meilleures seront les chances que les résidus alimentaires ne causent pas de gaz.

J’ai dédié tout un article sur le pourquoi du comment manger consciemment.

2. Buvez davantage d’eau entre chaque repas

Tâchez de mettre toutes les chances de votre côté en assurant à vos aliments un bon mouvement dans le tube digestif, et ce en les hydratant bien entre les repas avec de l’eau.

L’hydratation est essentielle pour éliminer les déchets de l’organisme, car elle lubrifie les fibres et les fait gonfler, ce qui les empêche de stagner le long du tube digestif.

Quand les aliments se déplacent bien dans votre système digestif, cela a tendance à minimiser la fermentation et réduire la formation de gaz.

Autre chose, si vous êtes un grand consommateur de sodas, sachez que cela ne vous aide pas du tout ! Les sucres qui y sont renfermés ne sont pas toujours très bien assimilés.

3. Incluez des probiotiques à votre alimentation

Plus de 500 espèces différentes de bactéries résident dans un intestin humain et les probiotiques sont utiles pour repeupler la concentration de bactéries saines.

On peut trouver des probiotiques naturels dans le kéfir d’eau de coco, le kéfir de lait de coco, le kombucha et les légumes fermentés comme la choucroute et le kimchii.

L’amélioration de l’équilibre de la microflore intestinale est essentielle pour réduire l’occupation de microbes nuisibles qui peuvent entraîner une accumulation excessive de gaz.

4. Passez vos aliments au crible avec un régime d’éviction

Vous pouvez essayer de comprendre quels aliments sont à l’origine de vos symptômes gastro-intestinaux.

Vous pouvez alors suivre ce qu’on appelle un régime d’élimination qui a pour but de trouver le coupable alimentaire qui déclenche l’émission de gaz.

Généralement, on pointe du doigt :

  • les FODMAPS (oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols fermentescibles) tels que l’ail, les légumes, le blé et les oignons.
  • les légumes contenant du soufre comme le chou frisé, les choux de Bruxelles et le brocoli
  • les haricots
  • les produits laitiers
  • les féculents riches en fibres comme les pommes de terre et le maïs
  • les aliments riches en matières grasses, artificiels et transformés
  • le gluten
  • etc..

Je vous laisse consulter cet article pour le protocole.

5. Soutenez votre acide gastrique !

L’acide gastrique est essentiel tout au long des différentes étapes de la digestion, il est responsable notamment de :

  • la décomposition des protéines
  • la stérilisation des aliments
  • l’activation des enzymes digestives
  • l’ouverture du sphincter pylorique
  • la fermeture du sphincter œsophagien
  • l’activation de la sécrétion de bile

C’est bien simple, sans lui, nous sommes incapables de stériliser nos aliments, de tuer les microbes indésirables, de digérer et d’assimiler les aliments efficacement.

Si les niveaux d’acide gastrique ne sont pas suffisamment élevés, cela signifie plus de pression sur l’ensemble du système digestif et peut conduire à la fermentation microbienne.

Un sous-produit naturel de la fermentation microbienne est le gaz. Lorsque nous sommes incapables de métaboliser efficacement le soufre, nous devenons vraiment des pets puants. Cet article vous fournira de précieux renseignements sur la façon d’améliorer votre taux d’acide gastrique et vous aidera à déterminer si les gaz et les pets sont des signes d’une plus grande complication de santé.

Pour réduire les gaz, il est essentiel de réduire votre taux d’acidité gastrique.

6. Ayez recours à certaines plantes carminatives

Ces plantes sont traditionnellement utilisées depuis des siècles dans le monde entier dans la pratique de la Médecine ayurvédique. Ces plantes sont supposées réduire les flatulences en soulageant la pression intestinale, en favorisant une bonne motilité intestinale et en améliorant l’absorption des nutriments.

Vous pouvez par exemple bénéficier de leurs propriétés thérapeutiques sous forme de thé de tisanes !

En voici quelques-unes aux propriétés digestives :

  • Graines de fenouil
  • Cardamome
  • Cannelle
  • Gingembre
  • Graines de céleri
  • Cumin
  • Réglisse
  • Carvi
  • Menthe poivrée
  • Écorce d’orange

7. Considérez le magnésium pour améliorer le tonus intestinal

Le magnésium est peut-être l’un des minéraux les plus négligés dont vous pourriez avoir besoin pour améliorer votre digestion et réduire les gaz et les pets.

Le magnésium est essentiel pour soutenir l’activité de plus de 300 processus enzymatiques, y compris en servant de relaxant musculaire le long du tractus gastro-intestinal.

Ce que nous devons retenir de tout ça !

  • il est normal de péter, on pratique tous l’art de la flatulence au quotidien, entre 10 et 20 fois par jour.
  • certains aliments sont plus prompts à causer des gaz, avec un trio gagnant chou fleur, chou de Bruxelles et haricots blancs.
  • on peut réduire les flatulences en ralentissant simplement la cadence à laquelle on mange. En mangeant consciemment, on inhale moins d’air. Mangez lentement, mâchez bien vos aliments.
  • inutile de rajouter plus de gaz, évitez bières, sodas et autres boissons gazeuses, d’autant que le sucre n’est pas particulièrement bien toléré.
  • le fait de fumer augmenter la quantité d’air avalé ! Si vous avez des flatulences, c’est peut-être LA bonne raison pour arrêter définitivement la cigarette non ?
  • les composés responsables des mauvaises odeurs de pets sont les composés soufrés (principalement le sulfure d’hydrogène et du méthylmercaptan). On en retrouve beaucoup dans les œufs et la viande. Un régime principalement carné est d’ailleurs une horreur en termes de flatulences, peut-être faut-il baisser votre consommation de viande ?
  • évitez fructose et sorbitol (on en retrouve dans les chewing-gums) qui ne sont pas toujours bien tolérés par l’intestin
  • on préconise souvent des comprimés de charbon de bois, car ils sont censés absorber les gaz sulfureux malodorants dans le côlon avant qu’ils ne soient émis sous forme de flatulence, mais les résultats des études ne sont pas vraiment raccord.
  • vous pouvez avoir recours à des sous-vêtements olfactifs ! Ces derniers comprennent des filtres au charbon de bois qui sont censés absorber les odeurs. Ces sous-vêtements fabriqués avec une fibre de charbon actif absorbaient presque tous les gaz contenant du soufre.
  • les bactéries présentes dans nos intestins fonctionnent comme un petit écosystème. Trop peu ou trop d’une espèce particulière peut produire des flatulences excessives. La prise de probiotiques, qui réapprovisionnent l’intestin en bactéries, peut aider.
  • une étude espagnole publiée en 2006 a montré que les sujets stockaient moins de gaz dans l’intestin s’ils faisaient de l’exercice en douceur (comme du vélo). Le fait de faire du sport peut également renforcer la paroi abdominale,ce qui peut aider dans une moindre mesure.

Enfin, n’oubliez pas que vous pouvez aller consulter un gastro-entérologue qui mènera son examen afin de déterminer si le problème vient d’un relâchement abdominal, d’un surpoids, d’un stress particulier ou un mal plus profond comme un syndrome de l’intestin irritable.

huile essentielle de qualité

Mon #1 : Compagnie des sens

J’aime personnellement me fournir chez « Compagnie des sens ».

  • Enseigne très sérieuse avec une charte qualité au top, donc des produits ultra qualitatifs.
  • Une gamme d’huiles essentielles folle avec plus de 100 références, dont certaines huiles que l’on ne trouve nulle part ailleurs !
  • Des tonnes et des tonnes de fiches conseils !
  • Des prix justes pour ce niveau de qualité et un service client au sommet !

Bref, c’est pour moi LA référence qualité sur laquelle vous pouvez commander les yeux fermés.

Testez avec le code promo « BOUDDHISME » pour avoir -5%

Découvrir la boutique en ligne

Aérophagie & flatulence, quelles huiles essentielles peuvent aider ?
4.7 (93.33%) 6 vote[s]

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.