Comment devenir Bouddhiste ?

Comment devenir Bouddhiste ?

20 septembre 2017

On ne naît pas bouddhiste, on ne devient pas bouddhiste par baptême. Devenir bouddhiste, c’est un choix, un engagement personnel qui s’effectue par ce qui s’appelle la « Prise de Refuge » dans les « Trois Joyaux ».

Il s’agit là d’une sorte de profession de foi qui grave l’entré dans la communauté des disciples (appelée Sangha) ainsi que son vœux de suivre l’enseignement (ou le Dharma) du Bouddha.

Il était une fois, un homme appelé Upali. Il était le disciple d’une autre religion et il est allé voir Bouddha pour discuter avec lui et essayer de le convertir à sa religion.

Mais après avoir parlé au Bouddha, il a été tellement impressionné qu’il a décidé de devenir un disciple du Bouddha. Mais le Bouddha a dit:

« Faites d’abord une enquête appropriée, une enquête sur vous même« .

Dans le bouddhisme, la compréhension est la chose la plus importante et la compréhension prend du temps. Ne vous précipitez donc pas impulsivement dans le bouddhisme.

Prenez votre temps, posez vous des questions, réfléchissez bien et prenez votre décision. Le Bouddha n’était pas intéressé par le fait d’avoir un grand nombre de disciples. Il s’inquiétait juste que les gens suivent ses enseignements à la suite d’une enquête minutieuse et de l’examen des faits.

Questions/Réponses

Si j’ai fait cela et que je trouve l’enseignement du Bouddha acceptable, que dois-je faire ensuite pour devenir bouddhiste ?

Il serait préférable de rejoindre un bon temple ou un groupe bouddhiste, de les soutenir et d’être soutenu par eux, de continuer à en apprendre davantage sur les enseignements du Bouddha. Ensuite, lorsque vous serez prêt, vous deviendrez formellement bouddhiste en prononçant « les Trois Refuges« .

Que sont les trois refuges ?

Un refuge est un endroit où les gens se rendent lorsqu’ils sont en détresse ou lorsqu’ils ont besoin de sécurité. Il existe de nombreux types de refuges.

Quand les gens sont malheureux, ils se réfugient avec leurs amis, quand ils sont inquiets et effrayés, ils peuvent se réfugier dans de faux espoirs et croyances.

En s’approchant de la mort, ils pourraient se réfugier dans la croyance en un ciel éternel. Mais, comme le dit le Bouddha, aucun de ces refuges n’est vrai parce qu’ils ne procurent pas de confort et de sécurité à partir de la réalité.

Ce ne sont vraiment pas des refuges sécuritaires, et certainement pas le refuge suprême.

Les 3 refuges, c’est prendre refuge tour à tour dans le Bouddha, dans le Dharma et le Sangha, trois réalités, trois joyaux du bouddhiste. Au sens bouddhiste du terme, un refuge est appelé sarana (ce qui signifie littéralement point d’appui, ou source de lumière) est c’est en fait un fondement de la pratique sur lesquels s’appuit pour marcher sur la Voie de la lumière.

Prendre ainsi refuge dans le Bouddha, le Dhamma et la Sangha en plus d’avoir une réelle compréhension pour les Quatre Nobles Vérités conduit à la transcendance de la souffrance. c’est ce qui correspond au refuge suprême, celui où l’on est libéré de toute souffrance.

Se réfugier dans le Bouddha, c’est accepter le fait que l’on peut devenir pleinement éclairé et perfectionné comme le fît le Bouddha auparavant.

Se réfugier dans le Dhamma signifie comprendre les Quatre Nobles Vérités et baser sa vie sur le Noble Chemin Octuple.

Se réfugier dans la Sangha signifie chercher le soutien, l’inspiration et les conseils de tous ceux qui parcourent le Noble Chemin Octuple. C’est en achevant ce dernier que l’on devient bouddhiste et fait le premier pas sur le chemin qui mène au Nirvana.

Les préceptes

Cette « prise de refuge » ne peut avoir de sens que si l’on met en pratique les enseignements du Bouddha. Il s’agit d’un engagement personnel du disciple à suivre un code de conduite morale (appelé sîla) qui s’exprime à travers des préceptes.

Le nombre de préceptes est variable selon les écoles, on peut en trouver 5, 8 ou parfois même 10. Les plus courants prônant de ne pas :

  1. nuire aux êtres vivants et ôterla vie
  2. prendre ce qui n’est pas offert
  3. mener une vie sexuelle dissolue
  4. faire usage de paroles inutiles, blessantes ou mensongères
  5. ingérer tout produit intoxicant supprimant la maîtrise de soi (alcool ou drogues)

Quels changements apparaissent dans la vie une fois que l’on a pris les trois refuges?

Comme d’innombrables millions d’autres au cours des 2500 dernières années, vous constaterez que les enseignements du Bouddha ont du sens quand on comprend à quel point le monde est compliqué la dehors. Les enseignements du Bouddha donnent un sens à ce qui était auparavant vide de sens, ils donnent une éthique humaine et compatissante avec laquelle mener sa vie et ils montre comment on peut atteindre un état de pureté et de perfection dans la prochaine vie.

Un poète de l’Inde antique a écrit un jour à propos du Bouddha:

« Aller vers lui pour se réfugier, chanter sa louange, lui faire honneur et demeurer dans son Dhamma, c’est agir avec compréhension. »

J’ai un ami qui essaie toujours de me convertir à sa religion. Je ne suis pas vraiment intéressé par sa religion et je le lui ai dit, mais il ne me laissera pas tranquille. Que puis-je faire ?

La première chose que vous devez comprendre, c’est que cette personne n’est pas vraiment votre ami. Un vrai ami vous accepte tel que vous êtes et respecte vos désirs. Je soupçonne cette personne de faire semblant d’être votre ami pour vous convertir.
Quand les gens essayent de vous imposer leur volonté, ils ne sont certainement pas amis.

Les bouddhistes devraient-ils essayer de partager le Dhamma avec les autres ?

Oui, ils devraient. La plupart des bouddhistes comprennent la différence entre partager et imposer. Si les gens vous posent des questions sur le bouddhisme, renseignez les.

Vous pouvez même leur parler des enseignements du Bouddha sans qu’ils vous le demandent. Mais si, par leurs paroles ou leurs actions, ils vous font savoir qu’ils ne sont pas intéressés, acceptez cela et respectez leurs souhaits.

Il est également important de se rappeler que vous faites connaître le Dhamma beaucoup plus efficacement par vos actions que par la prédication.

Montrez aux gens le Dhamma en étant toujours prévenant, gentil, tolérant, honnête et bon. Laissez le Dhamma briller à travers votre discours et vos actions.

Comment devenir Bouddhiste ?
5 (100%) 1 vote

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.