Comment maigrir ? Ce que l’ayurveda nous apprend sur la perte de poids.

Comment maigrir ? Ce que l’ayurveda nous apprend sur la perte de poids.

16 août 2018

Êtes-vous fatigué d’enchaîner différents régimes successifs sans résultat ? Vous en avez assez de l’effet yo-yo infini : de perdre du poids encore et encore, pour ensuite le reprendre ?

Alors peut-être est-il tout simplement venu le temps d’une approche plus holistique de la perte de poids, une approche saine et équilibrée plutôt qui n’offre pas de promesse de résultats irréalistes.

Peu importe combien de temps vous avez lutté avec votre poids, combien vous voulez perdre, combien de fois vous avez essayé de perdre ces kilos superflus, ou si vous cherchez simplement à vous remettre à zéro après une brève période de désynchronisation avec votre régime alimentaire ou votre mode de vie. Les principes de l’Ayurveda fournissent une approche simple de la perte de poids qui est facile à suivre, très faisable et incroyablement efficace. Sur cette route, vous retrouverez ce sentiment d’être vivant, plein d’énergie : physiquement, mentalement et émotionnellement.

Alors si vous êtes prêt à considérer quelque chose de nouveau, une stratégie entièrement différente, à inaugurer une nouvelle relation avec votre corps vers une meilleure santé globale, allons-y ! Voyons comment maigrir avec l’approche ayurvédique. Vous pouvez le faire.

apprendre à méditer

RECEVEZ VOTRE GUIDE DE MÉDITATION GRATUIT réveillez le Daila Lama qui sommeille en vous !

La perspective ayurvédique

comment perdre du poids ?Selon l’Ayurveda, être en surpoids implique un excès inhérent au kapha dosha. En médecine ayurvédique, il faut savoir qu’il existe 3 principes que l’on appelle des doshas. Le Kapha est le principe de la stabilité et de la préservation. Dans l’organisme, il vient apporter soutien au corps, en maintenant le squelette tout en lubrifiant les articulations. Il apporte force et endurance, tant aux niveaux mental et émotionnel que physique. Lorsque ce dosha est équilibré, notre système immunitaire fonctionne idéalement.

Pour en savoir davantage sur les doshas, je vous conseille la lecture de cet excellent article.

Bien que le kapha ne soit pas le seul facteur en jeu dans votre lutte contre l’excès de poids, il possède un grand rôle. Le Kapha et la surcharge pondérale partagent plusieurs points communs : ils sont tous les deux lourds, lents, froids, huileux, lisses, denses, stables et substantiels. Par conséquent, l’excès de poids peut provoquer le kapha dans le corps, et inversement, l’excès de kapha dans le corps peut conduire à l’embonpoint. Inversement, un retour à l’équilibre exige une augmentation des influences opposées : celles qui sont légères, tranchantes, chaudes, sèches, rugueuses, liquides, mobiles et subtiles.

Les avantages de cette approche sont à la disposition de chacun d’entre nous. De plus, l’Ayurveda ne se concentre pas sur les gains à court terme (ce qui est, vous en conviendrez, souvent voué à l’échec), ainsi vous n’aurez pas besoin de vous affamer ou de limiter de façon irréaliste la variété d’aliments que vous pouvez consommer. Vous ne perdrez pas non plus rapidement quelques kilos pour les voir repartir.

Au lieu de cela, vous suivrez une voie saine vers une santé optimale. Prêt pour ce voyage ?

Cinq engagements on ne peut plus simples

êtes-vous prêt à tenir seulement cinq engagements simples pour vous aider à atteindre votre poids idéal ? Les voici :

  1. Pratiquez 15m de yoga tous les matins.
  2. Mangez trois repas satisfaisants par jour.
  3. Suivez un régime « kapha pacifiant ».
  4. Faites de l’exercice au moins trois jours par semaine.
  5. Établissez une routine quotidienne pour soutenir vos engagements.

Ces engagements sont simples. Ils sont intuitifs. Et même s’il est tout à fait possible que vous ayez besoin d’un peu de discipline au début, il ne faudra pas longtemps avant que l’intelligence naturelle du corps commence à refaire surface, remplaçant les envies malsaines par des envies plus équilibrées. Au fur et à mesure que cela se produit, le maintien de ces engagements devient de plus en plus facile, jusqu’à ce que la routine devienne une seconde nature.

Voyons maintenant ces 5 engagements en détail, et voyons comment chacun d’entre eux va contribuer au succès de votre perte de poids.

1. Pratiquez 15 minutes de yoga tous les matins.

faire du yoga pour maigrir

Voici une première étape qui doit vous sembler pour le moins surprenante, surtout quand il est question de recommandations de perte de poids ! Mais ce n’est pas une coïncidence s’il est question et de votre premier engagement, et de yoga.

Le yoga est une pratique incroyablement puissante qui profite à tout votre être, votre corps et votre esprit. Il réveille, lubrifie et nettoie le corps, masse et stimule les organes de digestion et d’élimination, tonifie les articulations et les muscles, augmente la circulation, met en marche une chaleur interne saine, active le feu digestif et facilite la désintoxication. Mais la pratique du yoga équilibre aussi l’esprit et les émotions, calme le système nerveux et active le prana, cette force vitale de la vie qui demeure en chacun de nous. En fin de compte, commencer votre matinée avec quelques minutes de yoga prépare le terrain pour une journée équilibrée et réussie, une journée moins influencée par le stress inutile et les envies malsaines. Vous serez guidé par la clarté, la perspicacité et une inclination naturelle à honorer son Soi et son corps.

Il n’y a certainement pas de mal à faire plus de 15 minutes, mais vous avez beaucoup plus de chances de réussir si vos engagements sont réalisables. Et honnêtement, 15 minutes de yoga suffisent. Engagez-vous donc à les tenir : tous les jours.

Si vous êtes débutant en yoga, une simple série de salutations au soleil (Surya Namaskar) est un excellent point de départ. Cette pratique est dynamique, rythmique et fluide. Les salutations au soleil équilibrent l’ensemble du système et peuvent être modifiées pour être plus ou moins stimulantes, selon l’état de chaque individu. Commencez par une série de quatre et augmentez lentement jusqu’à dix ou douze, si cela vous semble approprié. Si vos 15 minutes quotidiennes s’estompent après 8 ou 10 salutations au soleil, c’est aussi bien de s’arrêter là. L’important est de travailler avec le souffle et de cultiver la présence à travers l’esprit et le corps pendant que vous enchaînez les asanas (postures de yoga).

En outre, assister à un cours de yoga à l’occasion (ou même régulièrement) peut fournir un sens important de la communauté, et aider à atteindre une profondeur supplémentaire en étant guidé par un instructeur qualifié. Les cours de yoga peuvent également inspirer à pratiquer de manière plus régulière à domicile, et donc vous aider à maintenir ce premier engagement primordial.

2. Mangez trois repas satisfaisants tous les jours

manger plus sainement

Toute routine qui est tortueuse à soutenir est vouée à l’échec. Manger trois repas satisfaisants, et j’insiste là-dessus, chaque jour vous aidera à maintenir une alimentation saine. Mais cette recommandation a aussi un sens physiologique. Dans la tradition ayurvédique, les concepts de feu, de transformation et de digestion sont intimement liés. C’est tout un art que d’allumer et d’entretenir un feu, et il en va de même pour le feu digestif.

Imaginez un instant qu’on essaie d’allumer un feu en portant une petite allumette à une grande bûche. Sans espoir, n’est-ce pas ? Même une fois qu’un feu brûle, il est tout à fait possible d’étouffer les flammes en ajoutant trop de combustible en une seule fois, ou en ajoutant trop souvent de petits bouts de combustible. Imaginez maintenant à quel point il serait absurde de s’attendre à ce qu’un feu continue à brûler sans ajout de combustible.

De la même manière, le maintien d’un métabolisme sain nécessite un allumage approprié et une source régulière et fiable de carburant, avec un espacement approprié entre deux recharges. Si nous cessons de manger entièrement, le feu digestif s’éteindra inévitablement. En d’autres termes, manger trop peu peut en fait ralentir davantage un métabolisme léthargique. Pour alimenter efficacement la capacité digestive, il faut manger des repas de taille appropriée à des intervalles appropriés, de sorte que l’organisme ne soit pas submergé par la quantité d’aliments à digérer ni par la fréquence à laquelle ils arrivent. Manger trois repas sains et digestibles chaque jour sans grignoter entre les repas permet d’atteindre un bon équilibre. Cela permet de s’assurer que le feu digestif est stimulé de façon adéquate

évidemment, ce que vous mangez aura de l’importance ; c’est ce que nous verrons dans votre prochain engagement. Mais quand et comment vous mangez est tout aussi important.

Voici quelques points qui vous aideront à maximiser vos progrès.

  • Évitez de grignoter entre les repas : c’est souvent l’ajustement le plus difficile, mais l’élimination des collations est un puissant soutien à la perte de poids. Le feu digestif est plus fort et le plus efficace lorsqu’il peut digérer complètement un repas avant qu’on lui demande de digérer quoi que ce soit d’autre. Par conséquent, il est préférable de séparer les repas par au moins quatre heures. Il est intéressant de noter que le métabolisme des graisses est accéléré pendant cette pause naturelle entre les repas ; sans cela, le corps n’a pas tendance à utiliser les graisses accumulées comme source d’énergie. Par conséquent, éviter les collations est une façon fantastique d’inviter votre corps à brûler à travers l’excès accumulé. Si vous avez envie de grignoter, prenez une tasse d’eau chaude avec 1 cuillère à thé de miel et une petite quantité de jus de citron vert frais.
  • Faites du déjeuner votre repas principal : la force digestive est plus forte à la mi-journée, alors tâchez de manger votre repas principal à l’heure du déjeuner (idéalement entre 11 h et 14 h) pour tirer profit de la capacité digestive naturellement accrue de votre corps à cette heure.
  • Faire un dîner aussi léger que possible : manger un dîner léger (idéalement à 18h ou 19h) permet à votre estomac de se vider avant de vous endormir et favorise les processus naturels de désintoxication qui se produisent pendant la nuit. Même s’il n’est pas possible de manger aussi tôt, vous aurez plus de succès si vous évitez de manger quoi que ce soit après 19 h.
  • Offrez une présence complète à chaque repas : Manger est un acte sacré, un acte d’amour. Il est donc préférable de manger dans un environnement calme et paisible, à l’abri des bouleversements émotionnels, des conversations intenses, de la télévision ou de toutes sortes de tâches multiples. Soyez présent avec le don de nourriture que votre corps reçoit. Et écoutez les signes subtils qui vous satisfont, idéalement, en complétant votre repas avant que vous ne vous sentiez rassasié. Ces pratiques permettent à votre corps d’enregistrer pleinement les goûts et les textures de vos aliments, de réduire les risques de suralimentation, d’encourager une expérience de satisfaction et d’aider à prévenir les envies inutiles entre les repas. J’en parle en détail dans mon article « manger consciemment« .

3. Optez pour une alimentation « Kapha-Pacifiante »

manger équilibré

Comme nous l’avons vu, l’excès de kapha est intrinsèquement impliqué dans le surpoids, mais il peut aussi causer l’attachement, l’avidité, la résistance au changement, la léthargie, le sommeil excessif, la lourdeur de l’esprit et du corps, la congestion, la dépression, un métabolisme lent et la rétention d’eau…

Opter pour un régime qui apaise le kapha aide à en éliminer l’excès et peut affecter le changement dans tous ces domaines, aidant ainsi le corps à atteindre un poids plus équilibré tout en améliorant la santé globale.

Un tel régime va chercher à mettre l’accent sur les aliments légers, chauds, secs, rugueux et très digestibles. En général, choisissez des aliments entiers, fraîchement préparés et adaptés à la saison plutôt que des aliments transformés ou des aliments froids et rassis. Au-delà de cela, il existe un certain nombre de pratiques supplémentaires qui peuvent réduire efficacement l’excès de kapha. Nous avons créé deux ressources pour vous aider à équilibrer le kapha avec votre régime alimentaire. Veuillez cliquer sur les liens ci-dessous pour en savoir plus.

Une bonne combinaison d’aliments peut aussi être extrêmement utile pour améliorer la digestion. Dans notre culture moderne au rythme effréné, cette ancienne compréhension de « quels aliments devraient être consommés ensemble ou non » nous est tout à fait étrangère.

Autre point, mangez de saison, et de préférence, mangez local. Pendant les longues et chaudes journées d’été, Mère Nature nous offre des fruits riches en glucides et des légumes frais pour nous donner de l’énergie. À l’automne et à l’hiver, constituez vos assiettes de légumes racines, de noix, de graines, de fruits, de viandes et de fromages un peu plus lourds pour vous protéger du froid. Pendant les journées humides du printemps, la nature nous apporte des baies, des légumes à feuilles vertes et des pousses pour nous débarrasser de l’alimentation hivernale lourde et acide. Lorsque nous mangeons autant d’aliments biologiques et locaux que possible et que nous nous régalons d’aliments entiers saisonniers, notre corps digère et assimile naturellement les nutriments.

Faites l’expérience des six goûts. Dans l’Ayurveda, on reconnait six goûts : sucré, aigre, salé, piquant, amer et astringent. Assurez-vous d’incorporer les six goûts dans votre alimentation quotidienne. Les goûts sucrés, acides et salés sont anabolisants et ont besoin des goûts piquant, amer et astringent, qui sont catabolisants, pour les équilibrer. Trop de saveurs sucrées, acides et salées, comme on le voit souvent, peuvent causer un gain de poids rapide.

Il est également important de se rappeler qu’un régime ayurvédique ne nous oblige pas à renoncer à tout ce que nous avons appris à aimer. Le simple fait de trouver la modération dans nos choix peut être un premier pas vers le rétablissement de l’équilibre. Parce que les envies d’aliments nuisibles s’estompent à mesure que notre santé s’améliore, notre corps devient de plus en plus efficace pour reconnaître les aliments sains et rejeter les choix qui ne sont pas diététiques et compromettent notre bien-être. Ce processus prend du temps, mais il est important d’être à la fois patient et persévérant. En fin de compte, chaque étape du processus soutiendra nos progrès globaux.

4. Faites de l’exercice au moins trois jours par semaine.

exercice pour maigrir

L’exercice est un élément important de toute stratégie de perte de poids, on ne peut simplement pas faire sans. Cet engagement s’ajoute à votre pratique quotidienne de yoga. Concentrez-vous sur des activités revigorantes, réalisables et amusantes, quelque chose que vous allez faire dans le plaisir. Pour ceux d’entre nous qui ont des horaires chargés, s’engager dans un programme d’exercices court peut considérablement encourager le succès. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des séances d’entraînement courtes de 15 à 20 minutes peuvent être extrêmement bénéfiques. Bien sûr, si vous préférez les séances longues, c’est très bien aussi.

La façon et le moment où vous faites de l’exercice peuvent également avoir un impact sur l’efficacité de votre programme d’exercice. L’Ayurveda nous enseigne que certains moments de la journée sont plus propices à l’exercice que d’autres. Ce sont les heures kapha de la journée (environ 6-20h), quand les conditions atmosphériques donnent un peu plus de force et d’endurance au système. Évitez tout de même les séances trop tardives qui pourraient influer sur votre sommeil.

Pour obtenir les meilleurs résultats, planifiez vos activités dans cette fenêtre le matin ou le soir. Évidemment, si ces horaires ne sont pas réalisables pour vous, exercez-vous quand même à l’heure qui vous conviendra ! L’Ayurveda recommande également de faire de l’exercice à [50/70%] ­de notre capacité : idéalement, en respirant par les narines. Cela prévient le stress physiologique et permet au corps de bénéficier plus profondément de nos efforts. Vous pouvez appliquer cette approche à la marche, à la randonnée, à la course, au vélo, au yoga, à la natation, ainsi qu’à l’entraînement cardiovasculaire en salle.

Et pour ceux qui n’ont pas le temps ?

Une autre méthode consiste à alterner entre des intervalles courts et intenses d’activité physique et des périodes de récupération soigneusement intercalées. Cette technique permet au corps de se reposer entre des périodes d’activité intense, et il semblerait qu’elle imite plus fidèlement nos activités évolutives en tant que chasseurs-cueilleurs. Ces dernières années, une méthode d’exercice connue sous le nom d’entraînement à intervalle de haute intensité (HIIT) a émergé autour de ce concept.

Le HIIT peut être particulièrement utile pour ceux d’entre nous qui ont moins de temps à consacrer à l’exercice, car les séances d’entraînement durent généralement de 7 à 30 minutes. Il est intéressant de constater qu’il existe de plus en plus de preuves suggérant que la méthode HIIT peut en fait stimuler la fonction métabolique, réduire la résistance à l’insuline, brûler les graisses et soutenir la perte de poids plus efficacement que les séances d’entraînement cardio traditionnelles. Pour tout savoir du HIIT et de ses bienfaits, je vous invite à lire ce dossier complet.

Peu importe l’activité que vous choisissez, la chose la plus importante est de faire de votre programme d’exercices une parenthèse inspirante et énergisante de votre semaine afin que vous soyez motivé pour continuer. Consultez toujours votre médecin avant de commencer un nouveau programme d’exercices.

5. Établir une routine quotidienne

comment faire pour maigrir

Dans le contexte de notre vie moderne, l’établissement d’une routine quotidienne peut être la clé du succès de votre perte de poids. Non seulement cela assure que nos engagements deviennent une partie naturelle de chaque journée et que nous développons de nouvelles habitudes utiles et encourageantes ; un sens de la routine a aussi un effet apaisant sur le système nerveux, soutient un état d’être plus calme et plus centré, et aide à réduire le stress. D’un point de vue intuitif, il est logique que la réduction du stress favorise la perte de poids, et il existe bel et bien des raisons physiologiques qui font que c’est vrai. Bien que ces particularités dépassent la portée de cet article, le message à retenir est qu’en ce qui concerne le stress, l’établissement d’une routine quotidienne peut être l’engagement le plus important que vous allez prendre.

Une routine quotidienne est un élément central d’un style de vie ayurvédique (un style de vie recommandé pour tout le monde) et il existe une grande variété de pratiques traditionnelles parmi lesquelles choisir. Cela dit, il est très important de ne pas trop s’engager. Commencez par les bases. Vous pourrez au fur et à mesure rajouter des éléments à votre routine

Voici un certain nombre d’éléments pour une routine quotidienne saine qui peuvent être particulièrement favorables à la perte de poids.

Fixez-vous des heures de sommeil/réveil.

L’Ayurveda a de précieuses informations à nous offrir sur le moment optimal de notre sommeil. Le soir (de 18 h à 22 h environ) est un moment kapha de la journée, un moment idéal pour laisser nos systèmes se calmer et se préparer au sommeil. Beaucoup de gens ressentent une accalmie naturelle dans l’énergie pendant ces heures du soir. Si nous ne sommes pas au lit (ou endormis) à 22 heures, nous pouvons nous sentir revigorés et il peut alors devenir extrêmement difficile de se détendre et de s’endormir. Dans l’intérêt de s’aligner avec les cycles de la nature et d’obtenir un bon repos, se coucher tôt est sans aucun doute plus favorable. Cela vous procurera plus de force et d’endurance pour vos séances d’entraînement du matin.

Tâchez d’aller au lit en fonction du soleil, et de vous lever avec le soleil. L’utilisation de nos rythmes circadiens naturels crée un effet majeur d’équilibrage hormonal. Anthropologiquement parlant, nos ancêtres n’avaient aucune raison de rester debout tard la nuit. Les écrans que nous regardons tard le soir provoquent une stimulation dans le cerveau qui nous tient éveillés. Deux heures avant le coucher, commencez à limiter l’exposition aux écrans.

Il est essentiel pour votre santé d’avoir suffisamment de repos, cela donne au corps le temps de se désintoxiquer et de se réinitialiser pour le lendemain, et aide à maintenir des niveaux sains de cortisol (une hormone de réponse au stress qui cause un gain de poids). Les heures de sommeil et de réveil ne devraient pas être établies indépendamment l’une de l’autre, mais devraient être considérées en tandem pour s’assurer que vous obtenez le sommeil dont vous avez besoin. Par exemple, si vous devez vous lever à 5h30 du matin et que vous savez que vous avez besoin d’au moins sept heures de sommeil pour vous sentir à votre meilleur, alors vous devriez être au lit au plus tard à 22h 30. Si, par contre, vous avez besoin de huit heures de sommeil pour prospérer, alors votre heure du coucher devrait être à 21 h 30. Pensez à ajuster votre durée de sommeil d’environ quinze minutes à la fois, et de vous laisser plusieurs jours avant de vous réajuster.

À chacun de vos réveils, avant de manger quoi que ce soit, buvez un grand verre d’eau tiède avec du citron bio, cela stimule l’ensemble du système digestif et vous donnera un départ frais pour la journée.

Trois choses à retenir ici :

  1. Vous devez vous reposer suffisamment, environ 7 à 9h.
  2. ll est préférable de se coucher et se réveiller en fonction du soleil (coucher avant 22h et lever aux alentours de 6h sont idéaux).
  3. Vous devez impérativement réduire votre exposition aux écrans 2h avant de dormir.

L’heure du coucher peut soit soutenir le flux du lendemain, soit saboter notre capacité à donner suite aux bonnes intentions. L’uniformité et la discipline autour du sommeil et des heures de réveil peuvent vraiment être un catalyseur inestimable pour un changement positif.

Prévoyez du temps pour vos 15 minutes de yoga quotidiennes

C’est seulement quinze minutes, mais il est incroyablement important de prévoir une heure spécifique chaque jour pour votre pratique de yoga ; autrement, il se peut que la séance passe à la trappe. Il est préférable de s’entraîner tôt le matin avant le petit déjeuner, mais si cela ne vous convient pas, trouvez un autre moment de la journée où vous pouvez vous entraîner l’estomac vide.

Déjeunez et dînez à la même heure chaque jour.

Manger vos repas à des heures régulières assure qu’il y a suffisamment d’espace entre les repas et renforce la routine, tant pour votre métabolisme que pour votre système nerveux. Les heures de repas ayurvédiques classiques sont d’environ 8 heures pour le petit déjeuner, midi pour le déjeuner et 18 heures pour le dîner. Cet horaire exact peut ne pas correspondre à votre emploi du temps et il est important que vos heures de repas soient compatibles avec votre routine quotidienne. Cela dit, votre corps bénéficiera d’un déjeuner (votre plus gros repas) entre 11 h et 14 h, lorsque le feu digestif est le plus fort. De même, manger un dîner léger assez tôt sera le meilleur soutien de vos efforts de perte de poids.

Planifiez vos séances d’exercices

L’objectif principal derrière la création d’un horaire ici est de s’assurer que vos trois jours d’exercice se produisent. Cela peut nécessiter une certaine expérimentation pour déterminer ce qui fonctionne le mieux pour vous, mais une fois que vous avez trouvé un rythme, suivez-le et soyez persévérant. Le fait d’être constamment actif vous aidera énormément.

Facultatif : Accordez-vous du temps pour méditer

L’Ayurveda reconnaît le pouvoir d’un certain nombre de thérapies subtiles.

Dans de nombreux cas, attribuer l’excès de poids à un régime alimentaire et/ou à une activité physique inadéquats constitue à lui seul une simplification exagérée : ignorant les schémas émotionnels, psychologiques et même physiques importants qui sous-tendent le déséquilibre. Les troubles émotionnels sont souvent un facteur important dans les mauvaises habitudes alimentaires, la léthargie, la dépression et l’anxiété. Les émotions non digérées et non traitées interfèrent rapidement avec notre santé physique et notre capacité mentale à prendre soin de nous-mêmes chaque jour. Une pratique de la méditation pleine conscience peut commencer à neutraliser l’emprise puissante que ces modèles ont souvent sur notre comportement.

Nous savons aussi que le stress à long terme peut entraîner une prise de poids en surchargeant le système endocrinien et, en fin de compte, en compromettant notre métabolisme (pensez aux surrénales, à la thyroïde et au pancréas). La pratique spirituelle peut aider à réinitialiser les systèmes nerveux et endocrinien, en soutenant l’amélioration de la fonction métabolique et en commençant à décompresser le cycle du stress chronique qui est souvent à l’origine de l’excès de poids. En bref, si le stress, l’anxiété et le sentiment de surmenage font désormais partie intégrante de votre vie, envisagez de vous engager dans une pratique quotidienne de la pleine conscience.

Ne seraient que 5 à 10 minutes peuvent avoir un impact profond sur votre état d’esprit.

Vous pouvez envisager l’une des options suivantes :

  • Pranayama : travailler avec la respiration à travers la pratique du pranayama est un moyen puissant d’accéder et de réinitialiser des modèles de longue date dans le corps énergétique. Bien qu’il existe plusieurs pranayamas adaptés à la perte de poids, ceux qui sont apaisants, lents, enracinés et calmants, comme le Nadi Shodhana (respiration des narines alternatives) seront les meilleurs pour évacuer le stress, l’anxiété et d’autres émotions non résolues.
  • Méditation : la méditation peut nous aider à redessiner le cerveau à un niveau très profond, en soutenant notre santé de multiples façons.
apprendre à méditer

22 clés pour apprendre la méditation et se relaxer !

Réveillez le Daila Lama qui est en vous ! Téléchargez votre guide gratuit en entrant simplement votre mail ci-dessous. 

Hidden Content

Le mot de la faim

Ce plan d’action touche à sa fin, mais gardez à l’esprit qu’il n’est qu’une introduction générale à l’approche ayurvédique de la perte de poids.

Tout problème de santé particulier devrait être pris en considération et discuté avec un docteur. Quelles que soient vos circonstances, l’atteinte de votre poids idéal exigera toujours un certain engagement, de la discipline et du temps. Mais ne perdez pas de vue ce que le voyage lui-même a à offrir. Ayurveda est un mot sanskrit qui signifie littéralement « connaissance de la vie« , et la tradition ayurvédique vise à améliorer le bien-être général et la vitalité, à retrouver une santé optimale en faisant des changements durables qui soutiennent nos vies entières. Chaque pas en cours de route est un pas vers une expérience plus riche et plus vivante de l’être.

Ainsi, si l’Ayurveda peut certainement nous aider à atteindre des objectifs raisonnables de perte de poids, il a aussi la capacité d’améliorer considérablement la trajectoire de notre vie. Profitez de ce potentiel. Si vous vous trouvez trop concentré sur votre destination, prenez du recul et demandez-vous quels résultats positifs ont déjà émergé ? Arrêtez-vous, respirez et profitez de la route.Je vous souhaite à tous un voyage immensément enrichissant sur le chemin de l’Ayurveda.

Comment maigrir ? Ce que l’ayurveda nous apprend sur la perte de poids.
5 (100%) 3 votes

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.