Les incroyables bienfaits apaisants des bols chantant tibétains

Les incroyables bienfaits apaisants des bols chantant tibétains

31 août 2017

Les bols chantants, que l’on retrouve aussi sous l’appellation bols tibétains ou himalayens, ont une forme de cloche renversée et s’accompagnent de maillets, indispensables pour en faire sortir les sons, oui, on parle de son et non de musique, nous verrons pourquoi plus tard.

On les trouve particulièrement au Tibet (leur histoire est particulièrement liée à celle de ce pays), Népal, Bhoutan, bref, dans la plupart des régions himalayennes, d’où l’appellation. Ils étaient surtout utilisés comme instrument dans les écoles bouddhistes, mais leur utilisation s’est étendue au monde entier au même titre que leurs fonctions.

Il est en fait possible que ces bols chantants aient été créés à l’âge de Bronze, c’est en tout cas ce que révèlent plusieurs traces matérielles, ils y servirent pour des rites chamaniques.

Traditionnellement, ces bols sont forgés avec 7 métaux différents, sensés symboliser les 7 chakras, c’est ce qui leur confère leur « pouvoir ». Ces 7 métaux font aussi référence à sept corps du Système solaire que sont :

  • l’argent pour la Lune
  • le cuivre pour Vénus
  • l’étain pour Jupiter
  • le fer pour Mars
  • le mercure pour… Mercure
  • l’ or pour le Soleil
  • et enfin le plomb pour Saturne

Note : Pour en apprendre plus sur l’histoire des bols chantants, rendez-vous sur https://spirituel.guide

Comment émettent ils ces sons ?

son bol tibetainOn envoie des vibrations au bol via un bâton, en faisant faire des tours au bâton autour du bol, on conservez ces vibrations et on les répand.

Parce que le bâton est glissant et au contact du bol, il y a friction, cette friction envoie plus de vibration au bol. C’est ce qui crée ce phénomène de résonance.

Note : il est possible de changer le son qu’émet le bol en changeant les fréquences, comment ? En le remplissant d’eau par exemple.

Les bols tibétains ainsi que les gongs himalayens font partie intégrante de ce qu’on appelle la thérapie du son. La réduction du stress est l’un des résultats les plus importants d’une thérapie par le son. Voyons les autres.

Quelques bienfaits de la thérapie du son

  • Équilibre les deux hémisphères du cerveau.
  • Modifie nos vieilles habitudes, et nous amener consciemment à comprendre qu’elles ne nous servent plus et nuisent à notre santé (cigarette par exemple)
  • Supprime l’énergie et les émotions négatives
  • Connecte avec votre « moi supérieur »
  • Prépare à la relaxation profonde
  • Aide à récupérer après une maladie, des traumatismes et des traitements médicaux invasifs
  • Aide à faire face aux défis de la vie
  • Améliore le sommeil
  • Augmente le flux vital d’énergie, la créativité, l’intuition et la motivation
  • Supprime les blocages et les toxines
  • Favorise l’autorégénération
  • Stimule la circulation sanguine
  • Stimule les glandes endocrines et régule le fonctionnement hormonal.
  • Renforce le système immunitaire
  • Réduit le stress

Aussi incroyable que cela puisse paraître, il y a de réelles raisons au fait que les bols chantants soient utilisés depuis des années, et non, ce ne sont pas là que des rituels sonores d’illuminés !

Avant de continuer cet article, je vous propose de l’accompagner d’un peu de ces merveilleux sons, cliquez ici, n’ayez pas peur !

Ce n’est certainement pas non plus juste pour le fun (bien que ce soit en réalité vraiment cool de jouer de ces bols). Le but de l’utilisation des bols tibétains, et je vous demande d’ouvrir votre esprit, est de restaurer les fréquences vibratoires du corps, de l’esprit et de l’âme qui sont en dehors de l’harmonie et malades.

Oui là vous vous dites « OK c’est décidément pour les amateurs de drogues« .

Mais laissez-moi vous expliquer.

Le pouvoir des bols chantants

Les sons un peu « chamaniques » émis par ces bols fonctionnent un peu à la manière d’un médicament énergétique bien connu qui a été très utilisé pour guérir la douleur, la dépression et les troubles liés au stress.

Fait intéressant : le processus de guérison fonctionne en entrainant les ondes cérébrales à se synchroniser avec les sons du bol.

Vous me suivez toujours ?

Ces sons uniques émis vous préparent à la méditation profonde, aux messages intuitifs, ainsi qu’à la pensée créative. Pour ceux qui ont déjà essayé cette technique auparavant, vous n’êtes pas sans savoir que les ondes sonores émises par les bols réveillent notre capacité à entendre beaucoup plus qu’à la normale.

Lorsque l’on écoute ces sons, on a tendance à réellement les « ressentir » tout autant que nous les entendons.

Pour bien les ressentir, il « suffit » d’accepter que le son est avant tout une vibration, et que cette vibration va venir toucher toutes les parties physiques de notre être. Le son est dès lors entendu par les oreilles comme n’importe quel autre son, mais il l’est aussi par toutes autres cellules de notre corps. C’est pour cela que je vous disais en introduction que l’on ne parle pas de musique mais de sons.

Une des raisons qui explique le pouvoir guérisseur des bols tibétains, c’est justement parce qu’il a cette capacité à nous toucher au plus profond de nous même et à nous transformer sur les plans émotionnels et spirituels.

Ce type de son peut ainsi corriger les déséquilibres sur tous les niveaux de fonctionnement physiologique et peut jouer un rôle positif dans le traitement de pratiquement tous les troubles médicaux.

À ce stade vous vous dites : « oh la la l’énorme bullshit qu’elle est en train de nous raconter là » !

Alors je pense qu’il est essentiel de répondre à la question cette question tant attendue…

Comment fonctionnent exactement les bols chantants dans un processus de guérison ?

massage bols

Déjà, il est important de comprendre la vision orientale au sujet de la maladie. À l’est, la maladie est considérée comme une manifestation de dysharmonie au sein du corps, un déséquilibre dans les cellules ou un organe donné.

Vous êtes d’accord, rien de farfelu là-dedans.

Puisque la matière est avant tout de l’énergie qui vibre à différentes fréquences, la structure de la matière peut être modifiée en jouant sur ces différentes fréquences de vibration. On dit que le corps n’est sain qu’au moment où chaque cellule et organe qui le composent sont en harmonie.

Et c’est typiquement ce que font ces bols, ils « forcent » le cerveau (pour son plus grand bien) à changer ses fréquences actuelles vers des ondes cérébrales Theta, on appelle cela la synchrothérapie, et c’est quelque chose de très réel !

Concernant les ondes Thêta, on peut en dire qu’elles vont de 4 à 7 Hz et correspondent à l’état de profonde relaxation en éveil. C’est cet état qu’atteignent les meilleurs méditants. Par ailleurs, on leur décerne le titre de meilleures ressources mentales quand il est question de trouver la créativité ou résoudre ses problèmes. Le petit hic toutefois, la porte des ondes Thêta est bien gardée, et il n’est pas aisé d’y accéder.

La synchrothérapie consiste simplement à synchroniser les ondes de l’hémisphère droit du cerveau avec celles de l’hémisphère gauche, cela peut se faire par le biais de sons spécifiques (comme dans notre cas ici) ou par la lumière. Au passage, on pense que lorsque les deux hémisphères du cerveau sont accordés, le niveau de bien-être est hissé à son paroxysme, au même titre que les performances mentales et intellectuelles.

On peut rechercher à améliorer la qualité de ses nuits, renforcer ses fonctions immunitaires, vaincre ses peurs ou sa timidité, développer sa créativité et certains s’en servent même pour préparer leurs voyages « hors du corps »…mais ça c’est d’un tout autre niveau.

Note : je vous invite à lire le dossier très complet de passeportsante.net sur la synchrothérapie.

Les conséquences de ce changement d’ondes ? Une intuition et une clarté d’esprit augmentées, an plus de préparer à un état de méditation avancé. Tout cela affecte positivement notre système nerveux et engage notre réflexe de relaxation tout en inhibant la réponse à la douleur et au stress.

En grand maître tibétain qu’il est, Bodhisattva Gwalwa Karmapa décrit les bols tibétains comme émetteurs de «son du vide», qui n’est autre que…le son de l’univers.

Conclusion

Étant donné que la science derrière cette méthode est lentement découverte (quelques études viendront dans les ressources en fin d’article), la médecine moderne commence à mesurer et à valider sa capacité à soigner notre corps, notre esprit et notre âme.

Un nombre croissant d’institutions médicales du monde entier utilisent désormais les effets curatifs des bols et des gongs de chant himalayen dans les processus de traitement contre le cancer.

Le « Deepak Chopra Center » en Californie a constaté que le son des bols de chant Himalayan est métabolisé chimiquement dans le corps comme de l’opioïde, à savoir que les sons fonctionnent à la manière d’une médecine interne entraînant la réduction de la douleur.

Alors, prêt à tenter l’expérience des bols chantants ? Vous pouvez vous en procurer ici pour rendre votre quotidien plus zen.

Pour aller plus loin :
Étude sur les effets psychologiques et physiologiques de l’ajout d’un bol de chant pendant des séances de relaxation guidées

Les incroyables bienfaits apaisants des bols chantant tibétains
5 (100%) 2 votes

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.