Quels sont les bienfaits du Yoga sur votre santé ?

Quels sont les bienfaits du Yoga sur votre santé ?

7 septembre 2017

Vous êtes à la recherche de bonne raison pour vous mettre au Yoga ? De l’augmentation de votre force au renforcement de votre cœur en passant par l’amélioration de votre flexibilité, voici 38 avantages pour vous pousser à déployer le tapis, non pas rouge, mais yogique !

Si vous êtes un pratiquant de yoga confirmé, vous avez probablement remarqué les avantages que ce dernier vous procure, peut-être que vous dormez mieux ou que vous avez moins tendance à être enrhumé ou encore que vous vous sentez globalement plus à l’aise et zen.

Mais si vous êtes débutant ou complètement nouveau dans le monde du yoga, alors vous pourriez avoir du mal à croire en ses bienfaits. Et pourtant, les chercheurs s’intéressent de très près aux vertus du yoga et ce ne sont pas les essais qui manquent sur le sujet.

À l’heure actuelle, la science commence à fournir des indices concrets quant à la façon dont le yoga fonctionne et améliore la santé, guérit certains maux et maladies.

De quoi vous donner encore plus de motivation pour sortir votre tapis de yoga

Le yoga améliore grandement la flexibilité

Commençons par le commencement ! C’est à cela que l’on pense en premier lieu quand on pense à la disciplie, et si vous êtes raider comme un piquet, voilà une première bonne raison de vous y mettre.

Lors de votre premier cours, vous peinerez certainement à toucher le bout de vos pieds, mais en pratiquant régulièrement, vous ne manquerez pas de constater un relâchement progressif et magie, les postures qui vous paraissaient impossibles deviendront réalisables.

Vous remarquerez également certaines de vos douleurs commenceront à disparaître. Ce n’est pas un hasard.

Des hanches raides peuvent endommager les articulations des genoux en raison d’un alignement incorrect de la cuisse avec les tibias. De même, des ischio-jambiers raides peuvent entraîner un aplatissement des lombaires, engendrant des douleurs au dos.

Par ailleurs, un manque de flexibilité dans les muscles et le tissu conjonctif, comme le fascia et les ligaments, peut causer une mauvaise posture.
Après quelques mois de pratique, ce sera derrière vous tout ça !

Il est temps de « faire » un peu de muscles !

Avoir des muscles, c’est bien, avoir des muscles forts, c’est encore mieux ! Ils nous protègent de pathologies telles que l’arthrite et les maux de dos, et contribuent à prévenir les chutes chez les personnes âgées.

À mesure que vous développez votre force globale grâce au yoga, vous améliorez en même temps votre équilibre et votre flexibilité, ce qui est excellent. Quand vous allez en salle de musculation, vous développez beaucoup plus de muscles grâce à l’entrainement de résistance, c’est indéniable, mais vous le faites au dépit de votre flexibilité.

Corrigez votre posture

Votre tête est comme une boule de bowling, grande, ronde et lourde. Quand elle est bien équilibrée directement sur une colonne vertébrale, cela requiert moins d’efforts pour votre cou et vos muscles dorsaux pour la soutenir.

Maintenant, avancez-la de quelques centimètres vers l’avant, et vous commencez à déformer ces muscles. Allez tenir une boule de bowling à bout de bras durant 8 ou 12 heures par jour (je grossis volontairement le trait), pas étonnant que vous soyez fatigué.
De plus, la fatigue pourrait ne pas être votre seul problème.

Une mauvaise posture peut provoquer des problèmes de dos, de cou et d’autres muscles et articulations. Au fur et à mesure que vous vous avachissez, votre corps tend à compenser en aplanissant les courbes intérieures normales de votre cou et votre bas du dos. La conséquence ? Douleurs et apparition potentielle d’arthrite dégénérative au niveau de la colonne vertébrale.

Le yoga vous aide à réaligner l’ensemble de votre colonne et vous apprend à mieux vous tenir.

Empêche la rupture des cartilages et des articulations

Chaque fois que vous pratiquez le yoga, vous apprenez à vos articulations à travailler selon leur plus large éventail de mouvements.

Cela peut aider à prévenir l’arthrite dégénérative des zones de cartilage qui ne sont pas souvent plébiscitées. Le cartilage articulaire est comme une éponge; il reçoit des nutriments frais uniquement lorsque son fluide est pressé et qu’un nouveau fluide peut être absorbé.

Sans une alimentation adéquate, les zones négligées du cartilage peuvent éventuellement s’user, exposant l’os sous-jacent à l’usure, un peu comme des plaquettes de frein usagées.

Protège votre colonne

Les disques vertébraux, sortes d’amortisseurs entre les vertèbres, endossent les mouvements. Si vous avez une pratique régulière du Yoga, comprenant de nombreuses torsions, des mouvements durant lesquels on se penche vers l’avant, on s’étire, etc..Vous allez grandement aider vos disques intervertébraux à rester souples, ce qui est une excellente chose.

Améliore la densité osseuse

On sait que l’exercice de résistance renforce les os et aide à prévenir l’ostéoporose. Beaucoup de postures en yoga exigent que vous souleviez votre propre poids.

Certains, comme le « Downward- and Upward-Facing Dog », aident même à renforcer les os du bras, particulièrement vulnérables aux fractures ostéoporotiques.

Dans une étude menée à l’Université d’État de Californie à Los Angeles, il a été montré que la pratique du yoga améliore la densité osseuse dans les vertèbres. La capacité du yoga à réduire les niveaux du cortisol de l’hormone du stress peut par ailleurs aider à fixer le calcium dans les os.

Améliore votre circulation sanguine

Le yoga fait circuler votre sang, plus précisément, les exercices de relaxation que vous apprenez au yoga aident à faire circuler votre sang (en particulier vers vos extrémités).

Le yoga permet donc d’amener plus d’oxygène dans vos cellules, qui sont donc plus fonctionnelles. De plus, l’hypothèse veut que les poses de torsion « essorent » le sang désoxygéné présent dans les organes internes tout en permettant au sang oxygéné de circuler une fois dans ces mêmes organes une fois la torsion relâchée.

Les poses inversées (comme l’équilibre) encouragent quant à elles le sang désoxygéné des jambes et du bassin à retourner en direction du cœur, où il sera pompé jusqu’aux poumons pour être réapprovisionné en oxygène.

C’est grandement utile si vous avez les jambes gonflées ou des problèmes cardiaques/rénaux. Le yoga augmente également les taux d’hémoglobine et de globules rouges, chargés de transporter l’oxygène aux tissus.

Enfin, le yoga a pour effet d’amincir le sang en rendant les plaquettes moins collantes et en réduisant le niveau de protéines qui favorisent la coagulation. Ceci peut entrainer une diminution des risques de crises cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux, souvent causés par des caillots sanguins.

Diminue votre pression sanguine

Si vous souffrez d’une hypertension artérielle, sachez que deux études (publiées dans le journal médical britannique The Lancet) menées sur des personnes atteintes d’hypertension ont comparé les effets du Yoga Savasana à une séance de repos sur le canapé.
Après trois mois, il s’est avéré que les sujets ayant reçu l’entrainement Savasana ont observé une baisse de 26 points de leur pression artérielle systolique et à une baisse de 15 points de la tension artérielle diastolique.

Vous rends simplement plus heureux

Vous êtes d’humeur tristounette ? Asseyez-vous en position Lotus.

Une étude a révélé qu’une pratique de yoga régulière combat les symptômes de la dépression et entraîne une augmentation significative des taux de sérotonine en plus d’une diminution des niveaux de monoamine-oxydase (une enzyme qui détruit les neurotransmetteurs) et du cortisol.

À l’Université du Wisconsin, le Dr Richard Davidson a constaté que le cortex préfrontal gauche affiche une activité accrue chez les méditant, ce qui corrobore avec de plus grands niveaux de bonheur et une meilleure fonction immunitaire. Une activation encore plus prononcée du côté gauche a été mise en avant chez les méditants plus expérimentés.

Pose les bases d’un mode de vie plus sain

Déplacez-vous plus, mangez moins, c’est l’adage de beaucoup de diététiciens. Le yoga peut aider sur les deux fronts. Une pratique régulière vous amène à brûler des calories, et les dimensions spirituelles et émotionnelles de votre pratique peuvent vous encourager à résoudre vos problèmes de consommation et de poids à un niveau plus profond, plus mental. Le yoga peut également vous amener à manger plus consciemment.

Aide à mieux vous concentrer

Une composante importante du yoga est de se concentrer sur le présent. Des études ont révélé que la pratique régulière du yoga améliore la coordination, le temps de réaction, la mémoire et même les scores de QI !

Les personnes qui pratiquent la Méditation transcendantale démontrent une meilleure capacité à résoudre des problèmes et acquérir/ se rappeler d’informations, probablement parce qu’ils sont moins distraits par leurs pensées parasites.

Aide à vous relaxer

Le yoga vous encourage à vous détendre, à ralentir votre souffle et à vous concentrer sur le présent, en répartissant mieux l’équilibre du système nerveux sympathique (ou de la fameuse réponse « combat/fuite ») au profil du système nerveux parasympathique.

Ce dernier est apaisant et réparateur; il réduit la respiration et le rythme cardiaque, diminue la tension artérielle et augmente le flux sanguin vers les intestins et les organes reproducteurs, ce qui appelle directement à la relaxation.

Améliore votre équilibre

La pratique régulière du yoga augmente la proprioception (la capacité à repérer votre corps dans l’espace) et améliore de fait l’équilibre.

Les personnes ayant une mauvaise posture ou des dysfonctionnements de mouvance ont généralement une mauvaise proprioception, ce qui apporte un lit d’ennuis comme des problèmes de genou et des maux de dos.

Un meilleur équilibre est synonyme de moins de chutes. Pour les personnes âgées, cela se traduit par une meilleure indépendance et donc la possibilité de retarder l’admission en foyer.

Pour tous, des postures comme celle de l’arbre peuvent aider.

Rayonne sur vos relations

L’amour ne peut pas tout conquérir, mais il peut certainement aider à guérir !

Cultiver le soutien émotionnel de ses amis, de sa famille et sa communauté aide à améliorer la santé et la guérison, ce fût démontré à de maintes reprises par la science.

Une pratique régulière du yoga aide à développer la convivialité, la compassion et une plus grande équanimité.

A ceci s’ajoute la philosophie yogique sur comment éviter de faire souffrir les autres, comment dire la vérité, et comment prendre seulement ce dont on a besoin, cela va améliorer beaucoup de vos relations !

Quels sont les bienfaits du Yoga sur votre santé ?
5 (100%) 2 votes

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.