Attrape-rêves et origines : pouvoir et magie noir ou simple grigri ?

Attrape-rêves et origines : pouvoir et magie noir ou simple grigri ?

16 août 2018

Vous avez un attrape-rêves à la tête de votre lit ? Accroché près d’une fenêtre ou à la porte d’entrée de la maison ? Nous adorons les voir suspendus autour de nous. Selon la légende, ils permettent de filtrer notre monde onirique. Ils canalisent les émotions positives et contiennent tout le négatif, c’est-à-dire tous les cauchemars que nous faisons la nuit.

L’attrape-rêves fait partie d’une croyance populaire soutenue par un mythe que l’on vous invite à découvrir aujourd’hui.

Origine du nom « attrape-rêves ».

Le mot « attrape-rêves » provient de l’anglais « dreamcatcher », d’où sa traduction littérale en français. Cependant, dans la langue des ojibwé (qui sont à l’origine des attrape-rêves), on l’appelle asabikeshiinh, qui signifie araignée; même si on le connait également sous le nom de « bawaajige nagwaagan » ou piège à rêves.

Le peuple des ojibwé et les attrape-rêves

Les attrape-rêve ou « capteurs de rêves » puisent leurs origines dans un peuple indien américain qui, pendant les années 60, a commencé à populariser ces objets confectionnés à la main pour les vendre aux touristes dans leurs réserves. Ce sont de beaux hommages artisanaux qui font partie de leur culture et de leurs traditions. Pendant le mouvement panindien des années 60 à 70, l’attrape-rêves a été adopté par les indigènes d’Amérique du Nord de différentes populations et ont même été considérés comme un symbole d’identification culturelle.

apprendre à méditer

RECEVEZ VOTRE GUIDE DE MÉDITATION GRATUIT et faites comme Charlie, retrouvez-vous !

Les ojibwé sont originaires d’Amérique du Nord et il est commun de trouver des rassemblements de colonies dans l’Ontario, le Wisconsin et le Minnesota. Pour les fabriquer, ils utilisaient des fibres d’ortie nouées à un anneau circulaire ou en forme de larme où ils confectionnaient une sorte de toile qui ressemble à une toile d’araignée. Ils utilisaient également du bois de saule et, en général, les attrape-rêves avaient un diamètre de petite taille : 10 cm environ.

peuple ojibwe

Ils étaient commercialisés avec l’idée que sous leur protection, les personnes pouvaient éviter les cauchemars, éloigner les énergies négatives et les mauvais esprits. Pour la petite histoire, les tribus américaines critiquant les ojibwé pour la vente de ces produits sont nombreuses. Elles disaient qu’en faisant cela, on perdait l’authentique valeur mythique et spirituelle des attrape-rêves, étant donné que les touristes ne les achetaient que pour l’esthétique. D’autres autochtones les considéraient comme des objets de faible qualité, fabriqués uniquement à des fins commerciales et sans aucune connaissance de leur réel fonctionnement.

Malgré les critiques, les attrape-rêves ont été dans les années 60 l’un des objets les plus vendus en Amérique puis sont arrivés à conquérir massivement le monde entier.

La finalité des attrape-rêves

Ces objets doivent être suspendus à la tête du lit ou au dessus du berceau des bébés. Leur objectif est de faire disparaitre les cauchemars ou les visions maléfiques que nous pouvons avoir de temps en temps. Pour le peuple des ojibwé, ces objets fonctionnaient de la manière suivante : les attrape-rêves filtrent notre repos nocturne.

Ainsi, pendant que nous dormons, les cauchemars et les mauvaises sensations restent prisonniers de cette toile d’araignée. Pendant ce temps-là, les bons rêves et les sensations positives descendent par les plumes pour couler jusqu’à nous. Quand le matin arrive, les lumières tièdes du soleil dissipent puis font disparaitre les cauchemars pour toujours. N’est-ce pas magnifique?

De plus, cette tradition des attrape-rêves se basait, pour les ojibwé, sur une belle légende. Sa figure centrale est une belle femme nommée Asibikaashi. On la connait également comme la « femme araignée » et, loin d’avoir une connotation négative ou inquiétante, ce que faisait cette femme était de s’occuper de toutes les créatures vivantes du monde.

Elle se penchait sur les berceaux ou les lits des enfants pour faire une toile d’araignée invisible, fine et délicate, capable d’atteindre n’importe quel cauchemar et le faire disparaitre. Rien de mauvais ne pouvait arriver à une créature si Asibikaashi était avec elle. Tout ce qui est négatif reste collé à sa toile d’araignée et à l’aube, quand la lumière du matin renouvelle tout ce qui est bon, elle fait fondre également tout ce qui est mauvais.

Quand le peuple s’est dispersé en Amérique du Nord, il a été difficile pour Asibikaashi de s’occuper de tous les enfants. Les mères et grand-mères ont donc dû commencer à tisser des toiles avec des propriétés magiques qui attrapent les mauvais rêves et les cauchemars, protégeant ainsi leurs enfants.

Il faut également ajouter qu’il y a une deuxième version de l’histoire sur le fonctionnement de l’attrape-rêves. Le peuple des lakota, de son côté, estime qu’il y a une autre explication : les cauchemars et énergies négatives passent à travers la toile jusqu’à disparaitre tandis que les bons rêves restent prisonniers du centre pour ensuite glisser doucement vers les plumes pour nous envelopper d’un repos placide et réconfortant. Le mauvais s’en va et le bon est capturé.

Le mauvais est bloqué et détruit, le bon reste avec nous

Il y a des personnes qui accordent à l’attrape-rêve une signification différente. Ils entendent par « rêves » toutes les aspirations, désirs ou les envies. Avec cette interprétation, les attrape-rêve serviraient plus à atteindre tous les objectifs que nous nous fixons et à réaliser nos rêves.

Même si nous ne sommes pas sûrs que les attrape-rêves éloignent ou non les mauvais rêves, les mauvaises énergies ou les mauvaises vibrations, on peut être certain qu’il est relaxant de se retrouver en contact de la culture Amérindienne, de par la magie qui s’en dégage.

Cette culture nous comble et nous a toujours comblé de ses traditions millénaires et nous devons faire tout notre possible pour la maintenir le plus vivante et proche des traditions que possible, puisqu’on lui doit une grande partie de notre savoir.

acheter attrape rêve

Coup de cœur : Attrape Rêve « Pureté de la Nature »

Cet attrape rêve fait main de 55cm fera un parfait cadeau ou une superbe décoration chez vous, au dessus de votre lit. A retrouver sur le site Karma Yoga Shop.

Voir sur le site Partenaire

Fabriquer son attrape rêve

Attrape-rêves et origines : pouvoir et magie noir ou simple grigri ?
4.7 (93.33%) 24 votes

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.