Ashwagandha, l’antistress naturel

Ashwagandha, l’antistress naturel

27 avril 2020

Encore peu rependue en Europe, vous ne savez peut-être pas ce que c’est, et son nom, presque imprononçable ne vous dit certainement pas grand-chose. Mais l’ashwagandha, scientifiquement appelée Withania Somnifera, vaut la peine d’être connue !

Cette plante ancestrale originaire d’Inde est utilisée depuis des millions d’années pour ses nombreuses vertus et sa multitude de bienfaits. Petite favorite de la médecine traditionnelle indienne, l’ayurvéda (discipline dans laquelle elle est appelée Reine des plantes), elle n’a pas fini de vous surprendre.

Sa racine possède une odeur de cheval (en sanskrit, ashva signifie « cheval » et gandha signifie « odeur ») et on dit qu’elle confère la force et la virilité du canasson. Différentes parties de la plante sont utilisées, mais la plus courante dans les compléments alimentaires est un extrait de ses racines.

Je vous propose de faire connaissance avec elle et de vous révéler ses nombreux secrets, en triant le fait du mythe.

apprendre à méditer

RECEVEZ VOTRE GUIDE DE MÉDITATION GRATUIT réveillez le Daila Lama qui sommeille en vous !

Présentation de l’ashwagandha

L’ashwagandha est une plante qui appartient à la famille des solanacées, au même titre que les tomates ou les baies de goji. Elle est originaire d’Inde où elle est cultivée sur les terres arides de la région du Madhya Pradesh et elle pousse également à l’état sauvage au Pakistan et au Sri Lanka.

Elle se présente sous la forme d’un petit arbuste mesurant, en moyenne, 40 centimètres de hauteur et peut atteindre une taille maximale de 1,50 mètre. Ces feuilles, petites et ovales, possèdent des propriétés pharmaceutiques, mais la partie la plus riche en actifs se trouve dans ces racines. Elle produit de petites baies orangées à rouge qui ressemblent à de petites tomates, ce qui lui a valu le surnom anglais de « Winter cherry ».

L’ashwagandha est très appréciée dans la médecine ayurvédique et est reconnue scientifiquement pour ses nombreuses vertus et bienfaits sur la santé physique et mentale.

En effet, elle contient des antioxydants et un grand mélange de principes actifs naturels. C’est par ailleurs sa composition complexe et peu commune qui fait d’elle une des plantes les plus puissantes. On lui attribue de nombreux surnoms comme « feuille de la guérison » au Yémen ou « ginseng indien ».

Quels sont les bienfaits et vertus de l’ashwagandha ?

Ashwagandha

1. Réduirait le stress et l’anxiété

Lorsque nous sommes en état de stress, d’anxiété ou dans une situation de danger, notre corps produit de manière naturelle une hormone appelée cortisol, afin de surmonter la situation. Mais son niveau doit rester équilibré sous peine de déclencher un stress chronique. C’est la qu’entre en jeu l’ashwagandha. En effet, la plante indienne va lutter contre le stress tout en équilibrant la production de cortisol.

Une étude réalisée en 2012 par des neuropsychiatres Indiens sur un groupe de 64 personnes sujettes au stress a démontré, après deux mois de cure de suppléments à base d’ashwagandha, une réduction conséquente de symptômes et surtout une baisse de 27,9 % du taux de cortisol.

En résumé :

L’Ashwagandha semble réduire de manière significative les symptômes du stress et ses comorbidités (fatigue, troubles cognitifs temporaires, etc.) ainsi que les biomarqueurs tels que le cortisol.

Un certain nombre d’études suggèrent que l’ashwagandha possède des effets anxiolytiques (contre l’anxiété) et semblent montrer que la plante est en mesure de réduire les niveaux de cortisol. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour affirmer que la plante combat le stress et pour déterminer son dosage optimal.

2. Serait anti-inflammatoire et antioxydant

L’ashwagandha est un super aliment qui est généralement recommandé en cas de douleurs articulaires comme les rhumatismes ou l’arthrite, car elle agirait sur les inflammations.

C’est aussi une solution anti-âge et anti vieillissement cellulaire, elle aurait dit-on la faculté de prévenir un grand nombre de maladies comme les maladies cardiovasculaires, certains cancers ou Alzheimer.

Elle renforcerait les défenses immunitaires et faciliterait la récupération du corps en période de convalescence. Elle permettrait également de lutter contre les infections bactériennes ou les virus tels que les rhumes ou les conjonctivites.

Rien de tout cela ne semble avoir été démontré sur le terrain scientifique, prudence donc.

3. Améliorerait la fertilité et la libido

Même si cela n’a pas été prouvé scientifiquement, dans la médecine ayurvédique, elle est utilisée comme aphrodisiaque naturel et puissant.

La supplémentation de 2 000 mg d’Ashwagandha trois fois par jour chez les hommes souffrant de dysfonctionnement érectile psychogène n’a pas eu plus d’effets bénéfiques que le placebo lors d’une étude sur le sujet.

En revanche, une autre étude menée dans le département de biochimie et d’urologie de l’hôpital indien de Lucknow démontre que les racines de l’ashwagandha ont un impact positif sur la qualité du sperme des hommes stériles ou ayant des problèmes de fertilité, ainsi que sur le taux de testostérone.

Si la plante semble améliorer la qualité séminale (dans un sens assez général), elle nécessite davantage d’études par rapport aux médicaments de référence pour évaluer correctement sa puissance.

4. Favorise le sommeil

La plante indienne n’est pas appelée Withania somnifera par hasard. Ses effets équilibrants et relaxants agissent contre l’insomnie ou les troubles du sommeil, améliorent la qualité du sommeil et favorisent la récupération. Grâce à ces vertus énergisantes, elle pourrait également lutter contre les signes de fatigue chronique.

L’ashwagandha peut également réduire l’insomnie, la fatigue et les symptômes de la dépression, mais il n’a pas fait l’objet de recherches approfondies à cette fin.

5. Aiderait à la récupération musculaire

Les racines de l’ashwagandha pourraient t-elles améliorer l’endurance et la performance physique générale des sportifs ?

Une étude clinique menée en Inde sur un groupe de 57 hommes de 18 à 50 ans a démontré que la consommation d’extrait de racine d’ashwagandha durant 8 semaines augmente de manière significative la masse musculaire et la force physique.

On a également observé une légère amélioration des performances dans la course de longue distance chez des sujets non entraînés mais athlétiques.

Amélioration des dommages/récupération musculaires induits par l’exercice chez les personnes non entraînées, mesurés par les niveaux de créatine kinase plasmatique

Il semblerait donc que la plante peut améliorer modestement les performances de force, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour le confirmer.

Les dangers et contre-indications de l’ashwagandha

Plante puissante et presque miraculeuse pour certains, l’ashwagandha peut vous livrer tous ces bienfaits et améliorer votre quotidien à condition de bien choisir son extrait et surtout de bien respecter la posologie.

Bien qu’elle ne soit pas dangereuse, n’hésitez pas à contacter un professionnel de la santé pour vous guider et vous donner des conseils adaptés en ce qui concerne le dosage ou toute information supplémentaire sur la plante.

D’autre part, l’ashwagandha nécessite davantage de recherches à long terme pour évaluer son innocuité.

Bien que son utilisation soit sans danger pour la grande majorité des gens, elle provoque parfois des réactions allergiques qui se manifestent par des démangeaisons cutanées ou au niveau de la gorge, des difficultés à respirer ou des inflammations. Elle peut aussi provoquer une légère somnolence et une sédation chez certaines personnes.

L’ashwagandha est totalement déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes, car elle peut entraîner une fausse couche, une naissance prématurée ou venir perturber la lactation.

Enfin, c’est une plante qui, de manière naturelle, améliore le fonctionnement thyroïdien. Néanmoins, chez certains individus qui suivent un traitement médicamenteux pour la thyroïde, elle peut venir perturber les performances du médicament.

Effets secondaires possibles

La consommation de suppléments peut provoquer somnolence ou encore, chez les personnes ayant l’estomac sensible, des douleurs, des gaz ou des vomissements. Mais la majorité des effets secondaires se produisent lorsque la dose n’est pas respectée.

Afin de limiter les éventuels effets secondaires, ou de s’assurer que le procédé de fabrication est conforme, il est préférable de se tourner vers un laboratoire français de compléments alimentaires qui respecte les normes de sécurité et de qualité.

Conseils pour acheter de l’ashwagandha

Le marché regorge de produits, de marques, d’origine et de composition différentes, mais tous ne valent pas la peine d’être consommés. Il est important de bien choisir son supplément alimentaire afin de trouver un produit réellement efficace et de ressentir tous les bienfaits que peut apporter cette plante à votre organisme.

Après de nombreuses études comparatives et analyses, le KSM-66, nom commercial donné à l’extrait d’ashwagandha bio et breveté, s’avère être le seul extrait de la plante qui dispose de plus de 20 certifications et labels et qui respecte des protocoles de fabrications strictes, comme pour l’ashwagandha dynveo.

Ainsi, la plante est extraite avec délicatesse grâce à un processus innovant, sans solvants chimiques ou alcool, ce qui signifie que l’extrait garde tous les principes actifs de l’ashwagandha.

Il est de plus recommandé de choisir des produits issus d’entreprises utilisant les racines et non les feuilles, dont la consommation est encore interdite en Europe, et ayant une certification bio. Cela veut dire, par conséquent, une entreprise qui pratique une culture sans pesticide, garantissant un produit dépourvu de tous métaux lourds ou d’additifs chimiques.

Comment prendre l’ashwagandha ?

Il est difficile de répondre à cette question car nous on manque actuellement d’informations sur la prise à long terme.

En raison de ses éventuels effets similaires à ceux d’un médicament sur la neurotransmission, il est difficile d’exclure des effets secondaires non intentionnels ou une perte de puissance à long terme.

Cependant, les études dont nous disposons suggèrent généralement que les effets de l’Ashwagandha sur le stress et l’anxiété s’améliorent continuellement pendant au moins deux mois après le début de la supplémentation quotidienne.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.